La saison d'Occupation Double Grèce est maintenant terminée. Catherine et Andrew, les prefs de tous, ont été sacrés grands vainqueurs de l'édition 2018 de la téléréalité la semaine dernière. Maintenant, on attend avec impatience l'heure de vérité de ce dimanche où tous les candidats (et on sait qu'il y en a eu une trâlée) seront réunis pour régler leur compte entre eux.  

À lire aussi: L'heure de vérité d'Occupation Double: ce qu'on sait et ce qu'on espère voir

Afin de nous donner un avant-goût de ce qui nous attend dimanche, l'animateur Jay Du Temple était de passage dans les studios de CKOI aujourd'hui à l'émission Les Impossibles du midi et il a révélé plusieurs potins non seulement sur l'heure de vérité, mais aussi sur cette dernière saison d'OD. 

Via @96,9CKOI

Jay s'est confié sur son expérience en tant qu'animateur à l'heure de vérité en affirmant: « L'année passée, l'heure de vérité, pour moi, ça a été mon pire tournage. J'ai trouvé ça vraiment difficile. C'est plate parce que c'est le lendemain de la finale. La finale qui est très positive, ça a remonté plein d'émotions en moi, on dirait je ne pensais pas être capable d'amener ce bateau-là à bon port. Fake j'étais super ému à la finale et là le lendemain t'arrive pis là tu vas gratter le bobo. [...] Mais pour vrai cette année on dirait que j'assumais tellement mon rôle de messager qui est des fois le fun, mais des fois plate. »

Ensuite l'animateur a révélé qu'il y allait avoir quelques larmes, mais que personne n'allait sortir les poings. 

« C'est drôle comment mettons tout ce qu'on pense qui va se passer c'est un peu l'inverse, à part Oli et Pézie. [...] Il y a un bonne partie de la saison que tsé Renaud en a mangé pis finalement c'est comme la rédemption. On réalise que crime il est assez clean, il a été honnête, pis les autres s'excusent. C'est le fun pour ça, mais c'est tough parfois c'est pour ça que ça s'appelle l'heure de vérité.»

Via Occupation Double - Capture d'écran

L'humoriste est aussi revenu sur la situation de Jonathan dans les maisons en Grèce.

« Moi si lui ne s'est pas senti menacé, il n'y a pas faute. Je crois ce gars-là. Je pense juste que dans un contexte comme OD, surtout avec le montage, Jo est vraiment gentil et il est venu un moment où trois gars challengeaient le même, c'est-à-dire lui. Fake c'est sûr que ça paraît pas bien, c'est sûr que ça peut sembler comme de l'intimidation. [...] Pis finalement la vapeur a tourné pis c'est ça que je trouve le fun aussi de faire bin crime ils ont réussi à parler.»

@od_officielembedded via  

Il a aussi répondu pendant le Facebook Live à LA question que tout le monde se pose: Est-ce que ça t'es déjà arrivé de papillionner avec une fille d'OD? Ce à quoi il a répondu tout doucement: «Bin non...J'ai pas le droit. C'est pas dans le contrat mais c'est dans mon contrat moral.»

 

Pour voir l'entrevue intégrale :

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications