On apprenait mardi soir que Safia Nolin, suivant la vague de dénonciation des victimes d'agressions sexuelles, dénonçait le comportement qu'a eu Maripier Morin envers elle. Safia affirme que Maripier a posé des actes et tenu des propos qu'elle qualifie de harcèlement sexuel. Maripier Morin vient de répondre à ces accusations, quelques heures après l'annonce initiale. 


Attention, nous désirons vous avertir que cet article contient du contenu graphique qui pourrait choquer certains lecteurs.


Selon Safia, les événements se seraient passés en mai 2018, dans un bar de la métropole. C'est sur Instagram qu'elle décrit les nombreux moments de la soirée où elle se serait sentie inconfortable. 

Commentaires racistes, remarques grossophobes et paroles à caractère sexuel sont parmi les agissements que dénonce Safia. Maripier lui aurait également mordu agressivement la cuisse. 

C'est sous forme de stories Instagram que Maripier a finalement réagi aux allégations. 

Elle mentionne être assommée par les derniers événements et vouloir prendre le temps de parler de ce qui s'est passé. 

Maripier souligne le fait qu'elle aime et admire l'artiste qu'est Safia. 

Elle affirme se souvenir des événements de cette soirée de 2018, mais ne pas avoir eu la même perception des faits. 

« Je me souviens moi aussi de ce samedi du mois de mai 2018 où, après un spectacle, je me suis rendue à un bar à l'invitation de Safia. On était entre amies, on faisait la fête, on lâchait notre fou », indique Maripier.

Selon Maripier, Safia lui avait envoyé le lendemain une photo du bleu, causé par sa morsure; photo qui était accompagnée du mot « lol ».

C'est Safia qui, quelques jours plus tard, renvoya une nouvelle photo du bleu qui fit comprendre à Maripier qu'elle avait effectivement eu un « comportement répréhensible ». 

Maripier « n'aurait pas su lire ou comprendre la limite » qu'elle aurait pu franchir. Elle s'excuse de nouveau en soulignant qu'elle est profondément désolée et qu'elle n'a jamais voulu abuser de sa proximité avec Safia. 

Maripier termine ses excuses en soulignant qu'elle a également vécu « des situations d'excès ou d'abus », et qu'elle trouve déplorable d'avoir été l'une de ces personnes cette soirée-là. 


On rappelle à toute personne victime de violence ou connaissant une personne en détresse que plusieurs ressources existent, comme SOS violence conjugale disponible 24/24 7 jours semaine au 1 800 363-9010.


 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications