L'anxiété généralisée, c'est probablement un des plus gros monstres à combattre dans la catégorie des troubles anxieux, et rares sont les fois où la vie rend plus facile cette bataille constante.

À lire également : 6 trucs simples pour vaincre tes horribles pensées quand tu fais de l’anxiété

Et si tu fais partie de cette team de combattant, de warriors jusqu'aux os, pis que l'anxiété fait partie intégrante de ton quotidien, tellement que tu gardes un oreiller de plus juste pour elle le soir comme elle prend juste trop de place... sache que je te feel.

J'ai donc décidé d'écrire un texte en l'honneur de cette voleuse de vie, juste pour que tu comprennes à quel point... t'es pas seul à te réveiller chaque matin, en te demandant comment tu vas faire face à la journée avec la boule d'anxiété qui te serre au coeur.

À toutes les relations que l'anxiété détruit

L'anxiété, ça plonge dans le noir une relation amoureuse qui est censée éclairer ta vie. Ou même une relation amicale. T'anticipes tellement les choses négativement, que ton anxiété te fait assumer le pire et ça crée des conflits : pis elle finit par détruire des relations, qui commençaient tout juste.

Alors à toutes ces belles relations potentielles que notre anxiété a détruites : de sincères excuses.


Aux matins où l'anxiété nous empêche de bouger

Oui, il y a de ces matins où l'anxiété arrive à rendre dark même les journées les plus shiny. Tu te demandes comment tu vas te rendre au travail, ou finir ton seul cours de la journée... et surtout, faire face aux gens.

Je sais.

Fvck you, anxiété.


À ces nouvelles expériences qui nous font trop peur

C'est correct, on va les vivre pareil, les nouvelles expériences. Mais l'anxiété va sûrement venir nous ternir ça, that's for sure.

Et pendant que les autres rient et se créent des bons souvenirs, toi t'as le coeur qui te débat, l'esprit en alerte, au cas où quelque chose tournerait mal, parce que l'anxiété te donne un goût amer à l'âme.

Cr*ss ton camp, anxiété.


À toutes les nuits où on a mal dormi

Je pense que l'anxiété se nourrit de sommeil. Pis juste quand on est sur le point de s'endormir... elle revient, le faim au ventre, tsé : question que tu penses aux pires choses, genre aux conversations et aux situations qui ont mal tourné dans ta journée.

Et question que tu sois complètement dead le lendemain.

Screw you, anxiété.


Aux interactions sociales qu'on overthink

L'anxiété nous impose de dire la bonne chose en tout temps, parce qu'elle nous rend perfectionnistes : fait que, les rencontres surprises, genre croiser une amie ou un ex dans le métro... Quand on est anxieux, c'est trop pas notre tasse de thé.

Maudite voleuse de beaux moments spontanés.


Et aux goals qu'elle nous donne du mal à atteindre...

La route est pavée d'embuches pour tout le monde, mais quand on est anxieux... la route est entièrement remplie d'obstacles. On a des rêves, on veut les atteindre pis l'anxiété est toujours là pour nous rappeler que ça sera pas aussi facile qu'on le pense.

Alors à toi ANXIÉTÉ, un gros middle finger pour ton extrême inutilité.

Un gros « screw you » pour tout ce que tu voles aux gens, à chaque jour et chaque instant.

Et si tu lis ça pis que t'es anxieux jusqu'au bout des doigts, rappelle-toi que t'es fort. Que t'es capable de te rendre loin. Tu t'es quand même rendu jusqu'ici, right?

Lâche pas, même s'il faut que tu te battes un peu plus fort que les autres, you warrior.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications