Cet article est publié en rappel.


Mes amis m'encouragent à dater. Vigoureusement prend tout son sens ici. Ça leur tape ses nerfs mon marasme pis mon manque d'enthousiasme. Ma sécheresse intérieure les tue, autant vaginale que sentimentale. Faque leur technique de motivation est ben basic. Ils m'achalent quotidiennement pour savoir si j'ai fourré et m'encourage dans cette voie qui ne mène pas assurément à la guérison complète du coeur, mais certainement à un p'tit vent de fraîcheur et d'humidité dans la culotte. 

On combat le feu par le cul comme on dit. OK, personne dit ça, mais à quel point on s'en cr*ss, laisse-moi inventer des expressions pis y croire, c'est tout ce qui me reste. J'vais avoir 31 ans dans 2 jours, je demande donc une attention particulière de la part de chacun d'entre vous qui peut s'interpréter comme suit: achale-moi pas.

Le cadeau que j'me fais cette année? Je vais au Ikea et je décore mon appart. J'suis rendue plate. Y'a 5 ans j'aurais fait la tournée des bars, en frenchant au moins 2-3 gars avec beaucoup trop de langue et peu de sensualité, j'aurais fort probablement vomi et eu la voix rauque à cause de toutes les tops que j'ai fumées. Là, je vais être sage, pour me faire croire que j'ai changé. La seule affaire qui change pas c'est que l'envie de dater m'revient pas pantoute. Comme l'arrivée du printemps, je sais que ça va arriver, par nécessité mais cal*ce que j'y crois pas par exemple.

Via joshuafuller

Mais mes amis sont trop fatigants. Non maman de Laurence, Laurence est pas fatigante, elle me prodigue des conseils judicieux et elle ne me pousse pas dans les bras des hommes. Insérer un clin d'oeil de connivence ici. Peut-être que mes amis n’ont pas tort pis qui serait temps que j'arrête de me terrer chez nous. 

J'me suis dit ok, je vais sortir de mon hibernation pis essayer de me remettre dans la game. J'achète la paix et la tranquité d'esprit.  J'commence par quoi? Me raser les jambes? Laver mes cheveux? Faire ma vaisselle?  On commence où? J'vais être très honnête, des invitations à aller boire des cafés ou des verres j'en ai 1 à 2 par semaine. J'ne vais pas dire oui à d'illustres inconnus sur Facebook qui pense que mon prénom est Merlin le magicien. On rencontre où? J'ne vais pas downloader Tinder encore, trop de gestion. 

Via freestocks

Ok fvck off. J'vais répondre à quelqu'un sur Facebook pis au pire, j'y dirais jamais que je m'appelle pas Merlin le magicien. Paresse, quand tu nous tiens. Tout se déroule normalement. Des petits échanges ici et là. 1-2-3 jours passent. On est trop occupés pour se voir. La vie tsé. On a d'autres priorités, genre manger des steamés moutarde chou à Belle Pro avec sa voisine. Pas trop pressés de se rencontrer, mettons. 

5-6-7-9-10-11-12 jours passent. Toujours pas vu l'autre. MAIS! OST* QU'ON S'EST TEXTÉ SANS FIN. C'est quoi votre problème les gens! On dirait que y'a pas assez d'une plate-forme pour communiquer en plus. Tu peux avoir une conversation par texto, sur Instagram, sur Facebook. HELLO!!! J'vais pas me payer un abonnement Hootsuite pour être capable de monitorer nos échanges. Si tu cherches une fille qui peut t'intégrer dans son horaire de gestionnaire de communauté ce sera pas moi. J'vais pas me starter une veille quotidienne pis des Google Alerts pour me souvenir que t'existes. 

Les textos sans fin. C'est tellement une perte de temps. Pis on va s'le dire, en texto tu parais toujours ben. J'peux pas connaître ou voir tes défauts, t'es hyper susceptible, que tu détestes ta mère pis que t'as une hygiène buccodentaire ben ordinaire, que t'as des caries qui recouvre l'entièreté de ta yeule que tu appelles ton palace des glaces parce que tu trip sur les crèmeries. 

Ça va tout le temps bien en texto. Au début, c'est souvent. Trop souvent, mais t'es comme content de te dire que peut-être tu vas avoir un chum d'été. Et la vie te fera peut-être même le cadeau de te faire un chum 4 saisons. Pis là vous jasez. On se pose des questions. On relate des moments cocasses du quotidien. Du style: cette semaine, j'prends mon bain. Nue comme d'habitude. J'ferme pas la porte de la salle de bain parce que j'me dis que en tant que femme seule célibataire, je suis libre. Faque je flotte dans mon bain en criant liberté. Et je vois mon proprio par la fenêtre du salon qui m'envoie la main, je lui fais un coucou en souriant. Pis là je catch que c'est important de fermer la porte de la salle de bain, question de pas être à poil devant toute la rue et mes voisins bambins qui sortent de la garderie. 

Via viniciusamano

Faut se mettre un deadlineParce que ça draine de l'énergie. Mes amies j'les texte 20-100x par jour. Minimum. C'est une job à temps partiel. En plus de mes autres jobs. Pis de la vie que j'ai pas vraiment. Des textos c'est de la gestion. Tu peux pas texter pis repasser ton linge en même temps. Texter pis cuisiner, ton cell devient graisseux pis y sent la sauce au poisson pis l'ail. Faque tu textes. Pis pendant ce temps-là tu fais rien d'autre. 

Pis la rencontre arrive juste jamais. Tu te rends compte que t'as les pouces avec d'l'a corne pis que tu perds 10h de ta vie par semaine. 10h. au moins. L'intérêt s'envole lentement des deux côtés plus les jours passent pour finir par juste pu se donner de nouvelles. Tu sais la réponse que j'donne le plus souvent dans la vie? J'ai pas le temps. J'dis ça à mon père, ma mère, mes amis, ma grand-mère, ma boss. J'ai pas le temps de repasser mon linge. De laver mon four. De refaire le silicone autour de mon bain. De changer l'ampoule dans l'entrée. De mettre mon cv à jour. D'aller retourner la ceinture trop petite que j'ai commandée. D'aller chez le doc pour mon oignon sur le pied. D'aller faire ma manucure. Ma coupe. Mon épilation. 

J'aurais pris le temps de te rencontrer, mais tire-moi pas du jus pour rien me donner au bout du compte. J'ai lancé 3 invitations qui ont été déclinées parce qu'il était trop occupé. Comment tu peux être si occupé et texter pendant des heures? Peut-être que si on se textait juste pas pis qu'on prenait ce temps-là pour se voir ça serait plus judicieux? Faque, j'ai essayé de dater,  ça chié pis j'ai juste perdu du temps là-dedans. Le prochain j'y dis en partant, on se voit dans la semaine qui vient ou oublie ça. 

On est ben trop accroché à nos téléphones. À quel point ça peut détruire nos relations pour vrai. On communique tout le temps, mais on a jamais été aussi loin des uns des autres. Ensemble, mais seuls. On se fait croire qu'on entretient quelque chose, mais y'a absolument rien.

Je déteste parler au téléphone, mais j'avoue que si un gars prenait le courage de m'appeler au lieu de me texter à l'infini, je trouverais ça cute. Les textos, c'est une source intarissable qui cause la misère humaine. C'est tout le temps mal interprété, on analyse et suranalyse pour être certain qu'on a bien compris, pis encore là on est jamais certain. 

J'ai jamais reçu le guide de l'interprétation de tous les emojis, j'ai aucune idée du 3/4 des bonhommes qui apparaissent devant mes yeux,  mes jokes sont fvcking moins drôles à l'écrit, des fois j'commence des histoires pis j'me rends compte que c'est ben trop long pour un texto, les lol m'écorchent littéralement les yeux, sans parler de toutes les abréviations qui me donnent l'impression de parler en langage codé. Le texting en série, non merci. 

J'dois pas être la seule à qui c'est arrivé. Texter c'est la méthode facile pour montrer et faire croire notre intérêt, mais c'est pas toujours le cas. C'est comme s'investir sans trop d'effort. Tu peux texter en chiant, en soupant, au réveil, avec des amis, dans une autre date, faque oui ça demande pas trop d'efforts tsé. Moi je veux une date précise, on se voit quand? Je veux une relation réelle, pas être éternellement dans les méandres de la technologie.

La vérité, c'est qu'on est jamais trop occupés. C'est juste pas notre priorité et on est pas vraiment si intéressé. Mais on le dit pas, ça fait un petit backup si jamais on est vraiment vraiment tout seul. Tout le monde a une job, va à l'école, a une famille, des amis, des projets on the side, c'est toi qui fait ta to-do list. J'pas un passe-temps ou un p'tit moment de loisir en attendant autre chose. C't'un peu de la bullshit l'horaire chargé. Faut arrêter de se trouver des excuses pis étirer ça jour après jour pis semaine après semaine, on fonce go.

Finalement c'est peut-être vrai que je suis Merlin le magicien, parce que comme par magie, quand le coeur m'en dit, je suis capable de faire de la place pour quelqu'un dans ma vie. 

Pour lire toutes les chroniques Célib-à-terre de Merlin Pinpin, c'est ici. 

 

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de la collaboratrice et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications