Je suis une fille facile d'approche. Ou, comme je préfère dire, c’est moi qui se pogne des hommes facilement. C’est pour ça que de nombreuses de mes amies m’ont conseillé de jouer la hard to get afin d’attirer de meilleurs hommes encore plus rapidement. Et après plusieurs essais et encore plus d’erreurs, je peux te confirmer que ça ne marche vraiment pas.

Pour en savoir plus: On se croit tous maudits en amour

J’ai été vue comme la fille la plus hard to get possible pendant les seize premières années de ma vie. Et plutôt qu’attirer les gars, ça les faisait fuir. Un de mes kicks m’a même dit « T’es trop pure, on a peur de te salir. » Alors je peux confirmer qu’être trop difficile à avoir n’encourage sûrement pas les hommes à m’approcher, ça les intimide. Il faut quand même avoir l’air accessible, sinon les gens pensent qu’on n’est juste pas intéressés.

Quelques années plus tard, j’étais devenue tout le contraire. Je séduisais des hommes très facilement, même si ça me valait le titre contraire de fille facile. Me rendre accessible à tous ceux qui m’intéressaient me permettait de finir la soirée avec eux presque à tous les coups. Mais c’est également ce qui faisait en sorte que certaines personnes me voyaient uniquement comme une fille d'une nuit et me manquaient de respect.

Il me fallait trouver le juste milieu. J’ai commencé à prendre du temps pour répondre aux messages comme si j’avais mieux à faire, ce qui faisait en sorte qu’on passait des heures à ne parler de rien. Je prétendais être occupée quelques soirées alors que ma vie sociale est inexistante et je manquais des rendez-vous à cause de ça. Je résistais à des avances, ce qui faisait en sorte que mon kick ne me croyait pas intéressée.

Jouer la hard to get était totalement absurde. Et quand les hommes m’ont fait la même chose, je me suis rendu compte à quel point c’était détestable. Je ne les aimais pas plus, je les aimais moins parce qu’ils me faisaient perdre mon temps et ça me faisait vraiment chier. Oui, j’étais encore intéressée et je faisais des efforts pour les approcher, mais j’ai très souvent plutôt fini par laisser tomber.

C’est des années plus tard que quelqu’un m’a expliqué qu’il ne fallait pas jouer la hard to get pour la personne qu’on veut séduire, mais plutôt pour tous les autres. Il faut avoir l’air accessible seulement pour notre kick, comme s’il était spécial, et que personne d’autre ne peut nous avoir. Et même si cette idée fonctionne, elle me fait sentir comme un objet à posséder et je vaux beaucoup plus que ça.

Et qu’est-ce qui en est de coucher le premier soir? Je l’ai souvent fait, simplement parce que je suis impatiente de coucher avec quelqu’un et j’aime sincèrement ça. Certains hommes me traitaient mal à cause de ça, mais je me suis rendu compte qu’ils me traitaient aussi mal quand j’attendais quelques soirs en plus de me faire perdre mon temps. Et j’ai déjà été très respectée par des personnes avec qui j’ai couché rapidement.

Au fond, le problème n’était pas d’être une fille facile ou non. C’est plutôt les hommes qui devaient apprendre à me respecter. Jouer un jeu, c’est la meilleure façon de perdre tous les deux. Et je préfère qu’on exprime notre intérêt clairement pour qu’on en sorte tous les deux gagnants. Je resterai une fille facile parce que j’aime ça quand les choses ne sont pas compliquées et qu’on peut commencer la relation rapidement. Et je n’ai aucune honte à ça.

Pour en savoir plus: Se faire respecter en amour, c’est parfois accepter d’être seul

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement la position de Narcity Media sur le sujet.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications