Tout le monde dit de ne pas aller vivre en appart avec une amie. «C'est mauvais de voir la personne sous son vrai jour et ça va complètement gâcher la relation d'amitié à jamais», disent-ils. 

C'est ce qu'on m'avait dit... Mais quand tu aimes une personne comme une soeur, tu ne crois pas que ces choses-là, ça peut t'arriver à toi. J'étais dans les débuts de la vingtaine quand j'ai pris la décision d'emménager avec ma best

On venait de terminer l'université, on travaillait toutes les 2 à temps plein et sa situation d'habitation n'était vraiment pas agréable. Le timing était bon et on a décidé de chercher un endroit pour bâtir notre nid d'amitié. 

Les recherches d'appart ont été assez faciles et on a trouvé un endroit pas trop cher près de nos boulots. L'étape de décoration a été tellement lfun! On avait un super petit budget, mais en fouillant au IKEA et dans d'autres magasins peu dispendieux, nous avons réussi à faire quelque chose de pas mal. 

Je quittais la maison familiale pour la première fois et cette étape de ma vie était très importante pour moi. J'étais tellement contente de la vivre avec ma BFF! 

La réalité...

Nous avions des horaires assez différents donc on passait peu de temps à la maison ensemble. Je me suis assez vite rendu compte que vivre en appart, ça coûtait vraiment cher... et que d'habiter avec une amie c'était pas pantoute comme dans les films de filles. 

Nous étions toutes les 2 en couple donc nous n'avions pas vraiment de routine ensemble. On faisait nos épiceries séparément, je rentrais le soir après le travail pour la trouver avec son copain et je me réveillais seule dans l'appart le matin. On est loin des gangs de filles qui se réunissent sur le sofa pour manger de la crème glacée et se raconter leurs journées et leurs dates!

À ce moment de ma vie, j'étais en dépression (je l'ai compris plus tard). Ma relation de couple ne fonctionnait pas du tout, j'avais terminé mes études depuis un moment et je n'arrivais pas à me trouver un emploi dans mon domaine. De plus, je me sentais très seule à la maison puisque je ne voyais jamais mon amie. Puisqu'on vivait ensemble, on ne s'organisait plus jamais de moments de qualité. J'en suis arrivée à un point où je n'avais tout simplement pu envie de me lever le matin. 

Après en avoir parlé avec ma famille, j'ai pris la décision de retourner à l'école. Puisque je devais réduire mes heures au travail et que je n'étais pas heureuse à mon appart, j'ai décidé de retourner vivre chez mes parents. Je ne croyais pas que ça allait changer grand-chose puisque le copain de mon amie vivait pratiquement chez nous. J'ai pensé qu'il allait emménager officiellement et sous-louer la chambre qu'il avait ailleurs. 

Les choses ne se sont pas passées comme ça... Mon amie a tout à fait compris ma décision de retourner vivre chez ma mère. Financièrement, ça faisait du sens! Mais son copain n'a pas voulu reprendre la partie de mon bail puisqu'il venait tout juste de signer le sien.

La situation m'a fâchée puisque je savais qu'il n'avait plus rien du tout à son appart à lui. Je n'ai rien dit pour ne pas envenimer les choses avec ma best (je me sentais déjà vraiment mal) et j'ai décidé de continuer à payer le loyer même si je ne vivais plus là. 

Puis, le temps a passé et la situation devenait de plus en plus frustrante: je payais en sachant qu'ils vivaient en couple dans le logement. J'ai proposé à mon amie de faire des recherches pour lui trouver un/une coloc, en annonçant que j'arrêterais de payer ma part sous peu. Elle s'est opposée à l'idée en disant que mon nom était sur le bail et que j'étais légalement obligée de payer ma part, du moins jusqu'à ce qu'elle soit plus confortable financièrement. Elle avait fait ses recherches légales et je ne pouvais pas lui imposer quelqu'un. 

Après quelques mois, quand j'ai officiellement arrêté de payer, ça a été la fin de notre amitié telle qu'on l'a connue. On est restées en contact un peu... mais il y avait un grand malaise. Avec le temps, on a simplement arrêté de se parler. Je crois qu'elle a gardé l'appart avec son chum pendant quelques années finalement. 

Cette situation me brise encore le coeur aujourd'hui. J'aurais aimé avoir eu le guts de lui dire que je n'étais pas heureuse plutôt que de mettre ça sur le dos du retour à l'école. On aurait aussi dû établir quelques règles et déterminer ce qu'on allait faire avec l'appart si jamais les choses ne fonctionnaient pas. Aussi, j'aurais dû mieux me renseigner sur la cohabitation et les lois établies par la Régie du logement. Je ne peux pas croire que ces erreurs ont ruiné quelque chose que je croyais invincible. 

Si ton rêve est d'aller vivre avec ta best, je te recommande d'avoir ce type de discussion difficile avant de signer le bail. C'est vraiment poche penser à ça, mais ça arrive plus souvent qu'on ne le pense! La plupart des gens se protègent en signant un contrat de mariage... et les amies devraient faire la même chose. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications