Ça fait une quantité assez innombrable de fois que je m’assois devant mon ordi pour dégueuler une couple de mots, les mettre sur des pages et mettre tout ça ensemble pour que ça fasse un livre. En fait, j'ai le feeling que je suis pas toute seule dans mon p'tit radeau qui carbure à l'imagination et qu'on est une couple à vouloir faire couler l'encre (radeau, couler, encre... get it ? Pas grave...). C'est peut-être rendu une mode, mais selon moi, c'en est une belle. Comme si tout le monde avait la possibilité de se produire et c'est beau.

Mais ça fait combien de fois que t'en parles ? 10-20 fois ? Combien de fois que tu y penses ? Quasiment le double ? Pas facile d'agir dans le concret quand tu sais pas par où commencer. Juste te dire que c'est pas super important le « quand » et « comment » tu débutes, le premier brouillon de toute chose est souvent de la marde. Ce sera pas différent cette fois-ci. Y'a aucun livre dans l'histoire qui est sorti en étant « parfait ». T'sais le fameux point final là... il existe parce qu'il a fallu le sortir un moment donné ce livre-là et qu'il fallait mettre un point, that's it. Première des choses, fais-toi pas d'idées.

Sauf que plus t'écris, plus tu deviens bon et ça, ça vaut cher. Et comme je suis en pleine écriture de mon livre depuis quelques mois, j'ai décidé de mettre à profit ma très modeste expérience et de t'aider un peu en te guidant sur ce que tu dois faire absolument avant même de te mettre à l'écriture du chapitre 1.

Je le fais vraiment de bon coeur et aussi parce que j'ai hâte en maudit que tu me la contes ton histoire...

1. Pourquoi tu le fais ?

C'est peut-être ben con, mais sais-tu pourquoi t'écris ? C'est peut-être ta passion ou t'as peut-être une histoire à raconter. Est-ce que tu veux informer les gens ou aller dans le fictif ?

Tu dois réellement cibler où tu veux t'en aller avec ça, quels sont tes objectifs ? Sortir un livre pour sortir un livre va seulement te donner un livre vide avec peu d'orientation. Y'a pas de mal si tu veux simplement te faire connaître en tant qu'auteur et te faire publier dans l'espoir d'en faire d'autres, sauf que tout comme lorsque tu commences à t'entrainer, ton objectif doit être clair et tu dois pas le perdre de vue.


 2. Choisis l'idée principale (l'intrigue) de ton livre et travaille-la

Écris sur un bout de papier toutes les idées qui te passent par la tête. Si tu décides d'écrire sur la vie d'une jeune fille dans la vingtaine, quand bien même que tu parlerais de la tienne, qu'est-ce qu'elle fait ? Ce sera quoi le problème dans ton récit ? Ton intrigue c'est la raison pour laquelle je décroche pas d'une page à l'autre. Surprends-moi.

Si tu écris sur les destinations d'Asie que t'as faites lors d'un voyage en 2010 et que tu veux retranscrire ton journal de bord, donne-moi l'impression que j'y étais ! Autant ton style peu être hyper émotif que très descriptif, mais dans les deux cas, fais-le bien. Fais des recherches, appuie-toi sur du fondé.


 3. À qui s'adresse ton livre ?

Ton public cible habite en région ou en ville ? C'est un homme ou une femme ? Il a quel âge ? Il fait quoi comme travail ? C'est quoi ses passe-temps ? Ses habitudes ? Il conduit ou est à pieds ? Il mange quoi ? Il voyage ou pas ?

Ça te change un style d'écriture, fie-toi sur moi. Fais un portrait le plus précis possible de la personne qui aura ton livre entre les mains. Si je te lis, je veux avoir l'impression que le livre a été écrit juste pour moi.


 4. Fais-toi une fiche pour chaque personnage

Au moins pour ton personnage principal et ceux qui l'accompagnent. Détermine leurs noms et les relations qui les lient. Encore une fois, sois le plus précis possible et apprends à connaître les personnages que tu crées. Ça fera en sorte que leurs échanges seront beaucoup plus cohérents, t'auras pas de misère à t'imposer une logique par après et t'auras l'impression que ça coule tout seul, que tu y étais toi aussi.


 5. Détermine les lieux principaux

Où l'action se passe-t-elle ? Fais une sélection d'endroits autant où tu es à l'aise de faire agir tes personnages que tu es à l'aise de décrire. Ça peut se passer dans 3 endroits, comme ça peut être dans 15 ! L'important c'est de les lister et de savoir dans quel environnement tu t'en vas de chapitre en chapitre.


 6. Liste les grandes lignes de ton livre

Reprends ta liste d'idées, tes fiches de personnages et tes fiches de lieux. Pas besoin de penser à t'organiser tout de suite, no stress ! T'as pas de deadline, arrête de te mettre de la pression. Est-ce que ton intrigue fait du sens avec tes personnages et tes lieux ? Ça se peut que t'ajustes tout ça au fur et à mesure que ton plan se construit, c'est pas grave. Cible certains éléments:

  • Pourquoi mon personnage est dans la bouette ? Qu'est-ce qui fait en sorte qu'il a pas ce qu'il veut ?
  • Qu'est-ce qu'il va faire pour l'avoir ? C'est quoi le déroulement ?
  • Est-ce que certains personnages extérieurs vont l'aider ?
  • Ce sera quoi le dénouement ?

 7. Trie les étapes de ton livre et organise-les

Bon. Là, à travers tout ton brainstorm d'idées, je m'excuse de te dire qu'elles sont pas nécessairement toutes bonnes. Fais le tri et garde les idées qui, selon toi, sont essentielles et qui feront avancer ton personnage principal dans l'histoire.

En bout de ligne, assure-toi aussi que ces passages-là, tu vas avoir du fun à les écrire plus tard. C'est plate quand tu vois un projet personnel devenir une corvée. Si t'es pas sûr des actions principales de ton livre, replonge dedans et travaille encore dessus.


 8. Réserve-toi un moment juste pour ça

Ça peut être en revenant du gym, tôt le matin, le soir avant de te coucher, peu importe ! Assure-toi simplement de dédier du temps qui sera consacré qu'à l'écriture de ton livre, c'est important. Que ce soit une heure par jour ou moins. Et pssst... pour écrire un livre, il faut RÉELLEMENT écrire. Assure-toi que lorsque tu vas t'asseoir pour le faire, ce sera que pour faire ça, sans distractions. Lâche Facebook pour l'amour !!! Ernest Hemingway a pas écrit ses succès en stalkant le monde. Si tu sais pas qui est Ernest Hemingway, juste... clique ici S.V.P....


 9. Trouve-toi un espace où t'es bien et où tu seras motivé d'écrire

Dans un café, ton lit, la cuisine, le salon, peu importe ! Assure-toi avant tout que tes besoins primaires sont comblés (je niaise même pas...): mange, bois et aie une salle de bain proche. La minute que tu commences à faire autre chose ou même penser à autre chose, tu viens de t'hypothéquer une heure d'écriture.

J'ai l'air hyper extrémiste, mais c'est juste vrai. Si j'avais attendu chaque fois que le goût d'écrire me pogne, j'aurais jamais avancé dans mon livre.

*** Le verre de vino est facultatif, mais je le recommande vivement ! 


 10. Écris, lis, écris, lis chaque jour ou autant que possible

De loin le conseil que je trouve le plus important. C'est en écrivant le plus souvent possible que tu détermines ton style d'écriture, que tu deviens meilleur et que tu fais moins de fautes ! Si tu peux pas écrire ou si t'as juste pas le goût (eh non, c'est pas vrai qu'on veut faire ça absolument chaque minute de notre vie !), LIS ! Arrête jamais de lire... Inspire-toi des autres et souvent, de lire simplement quelques pages, peut te donner le goût d'écrire. C'est une belle boucle qui arrête jamais.


Voilà ! Bien honnêtement, je pense que si tu t'aventures là-dedans, ça peut être une méchante belle expérience qui t'en apprendra énormément sur toi. Reste tout simplement terre à terre par rapport à tout ça, relativise et écris en toute humilité. Impose-toi pas de barrières. Si t'as une histoire à sortir et que tu y penses souvent, sors-la . Gaspille pas ça.

P.S.: J'applique rarement le « ne pas » quand j'écris. Ça m'énerve royalement pis j'écris comme je parle. Je veux juste que ce soit clair pour pas que tu te poses trop de questions... c't'une faute volontaire. Ah ! Je me sens mieux maintenant que je l'ai dit !

Bye là ! Bonne écriture ! 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications