Tu es le genre de personne qui, chaque matin, doit se donner un coup de pied au cul, se mettre un sourire au visage et dealer avec les gens que tu vas croiser aujourd'hui. You're not alone.

En public tu fais ta ben fine, ben adorable, mais tu sais ce que tu caches : une poker face. C'est ben parce que tu sais être polie, mais dieu sais que t'as hâte que la journée finisse pour pu avoir besoin d'adresser la parole à personne. Que ça soit à un client de ta job, un nobody ou ton collègue de bureau avec ses questions stupides, tu souris et tu te dis : « à l'achève ».

Pour tous ceux qui prétendent aimer les gens comprendront ceci :

1. Tu déclines toutes les invitations où y'a beaucoup trop de monde.

Trop de monde = trop de salutations.


2. Ou juste celles où tu dois socialiser.


3. Tu préfères rester chez toi, seul(e).

Rien de mieux que la sainte paix!


4. Tu dis souvent que tu détestes les gens.

Les gens qui te connaissent sont habitués.


5. Et t'as pas besoin d'avoir de raisons pour les détester.

Ou juste la simple raison que t'avais un chapeau rouge la première fois j'tai vu fonctionne aussi.


6. Tu décides souvent de prôner le silence.

Parce que des fois ça vaut juste pas la peine de répondre.


7. Rendu à un certain point, tu n'adresses plus la parole à personne.

It's over! Un point de non-retour où tu t'en calisses.


8. Ça t'arrives même d'être bête avec eux sans raison.

9. Ou parce que tu deviens vite impatient(e).

Ton niveau de tolérance aux conversations stupides est faible.


10. Ça te dérange pas que le monde t'aime pas.

Parce que t'en a rien à foutre, simplement.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications