La Saint-Valentin approche et je pense que je commence à me sentir seule (ouf, là, j'te jure que je me sens mieux d'avoir finalement sorti cette confession qui vaut un milliard de dollars (ben non, j'te niaise là, ça me pesait pas tant que ça)). Même si c'est la fête de mon papa (ouais, je sais y'a pire comme date de naissance, mais on va s'entendre pour dire qu'il y a aussi bien mieux), ça reste aussi la Saint-Valentin à mes yeux et selon tous les autres êtres humains qui essaient de me l'ramener dans la face que je serai (encore) toute seule quand le 14 février va finalement arriver dans un p'tit peu moins de deux semaines...

J'ai beau être sur les précipices de la déprime (bon, OK, j'aime ça exagérer, dans la vie, mais y'a personne qui s'est jamais fait fusiller pour ça, K?), ça change juste pas le fait que j'me sens aussi dans l'esprit de l'amour malgré tout. Faque pour toi, qui as un amoureux et qui vas probablement en avoir un pour la journée du 14, voici 12 choses qui changent dans ta vie quand tu trouves le bon!

1. Tu pensais que tes meilleures soirées étaient celles que tu passais seule...

Jusqu'à ce que tu te rendes compte que les meilleurs moments que tu passais étaient ceux durant lesquels tu as ton chum avec toi. C'est quétaine dit de même, mais on sait toutes les deux que ces soirées que tu passes collée sur lui à regarder vos séries télé n'ont pas de prix!


2. Tu pensais que tu dormais bien avec ton chat...

Mais tu as finalement fini par comprendre qu'un gars a beau prendre pas mal de place dans un lit, c'est aussi pas mal agréable. Même si je veux rien enlever à ton chat, mettons qu'il est clairement pas assez grand pour être la grosse cuillère.


3. Tu pensais que tu avais seulement besoin de ta meilleure amie...

Et, finalement, tu as compris que ça suffisait pas tout le temps et qu'il y a certaines choses qu'elle ne peut clairement pas faire à la place du gars avec lequel t'es (bien).


4. Tu pensais que les one nights étaient satisfaisants...

Parce que c'est au niveau physique que ça se passait, rightAvec le bon pour toi, c'est plus que ça et on sait tous les deux que tu sais exactement de quoi je parle.


5. Tu pensais que tu devais être forte et indépendante tout le temps...

Y'a personne qui veut une fille dépendante, tsé... Mais t'as finalement fini par venir à l'évidence que montrer ses points faibles une fois de temps en temps était ben correct aussi.


6. Tu pensais que tu serais seulement heureuse en voyant le monde entier...

Jusqu'à ce que tu te rendes compte que tu serais aussi très contente en restant dans ta p'tite routine avec ton chum chez toi. Les p'tits bonheurs du quotidien, tsé?


7. Tu pensais que tu ne deviendrais pas quétaine en trouvant l'amour...

Mais t'as fondu au premier "Je t'aime". Et tu souris quand il rit parce que tu l'trouves cute.


8. Tu pensais que tu voulais tout faire et réussir seule...

Sauf que se réjouir de son succès en restant toute seule dans son p'tit coin reste quelque chose de bien moins palpitant que si t'avais quelqu'un avec qui être contente, non?


9. Tu pensais que tu n'accepterais jamais de dépendre autant de quelqu'un...

C'est pas que t'avais des trust issues, c'est juste que c'était une sorte de barrière que t'utilisais pour te protéger de tout l'reste. Malgré tout, avec le temps, t'as compris que tu pouvais dépendre de lui et qu'il allait pas te laisser tomber.


10. Tu pensais que tu ne pouvais pas être toi-même...

Maintenant, t'as plus trop peur de ce qu'il va penser parce qu'il te connait par coeur et, malgré tes défauts, il te trouve (plus que) pas pire pareil.


11. Tu pensais que personne ne te donnerait envie de travailler sur tes défauts...

Jusqu'à ce que tu vois qu'il y aurait quelqu'un qui en vaudrait la peine. J'dis pas que tu voulais changer de personnalité à tout prix pour éviter, mais on s'entend pour dire que tu essaies de te ramasser un p'tit peu plus et de dompter ton côté un peu (trop) impatient!


12. Tu pensais que tu ne deviendrais jamais cette fille...

Mais t'es finalement devenue la fille qui fait des trucs quétaines avec son chum, qui parle souvent de lui, qui pense tout le temps à lui... Et le pire là-d'dans, c'est que tu trouves pas que c'est si grave que ça.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications