Si tu as déjà changé de ville, de province ou même de pays au moins une fois dans ta vie, tu as probablement constaté à quel point chaque endroit dans le monde est différent les uns des autres à plus d'un niveaux. En déménageant et en changeant ainsi de ville, tu t'es probablement adapté pour fitter avec les gens qui partagent l'endroit où tu vis dans le monde et pour leur plaire...

Pour t'aider un peu, toi, nouvel arrivant ou aspirant qui a envie de vivre à Montréal, voici 15 choses que tu ne devrais jamais (mais vraiment jamais) faire quand tu arrives à Montréal !

1. Dire que tu détestes la poutine

C'est notre mets préféré, qui a établi notre réputation à l'international. T'as le droit de ne pas aimer ça, mais t'as aussi le choix (ou plutôt l'obligation, en fait) de garder ton manque de goût pour toi.


2. Encourager les Bruins pendant les séries

Plus généralement n'importe quelle équipe de hockey, mais surtout celle-là parce qu'il y a une rivalité entre les Canadiens et les Bruins qui est vieille comme le monde. Si tu tiens à ta vie et à te faire autre chose que des ennemis, prends donc pour notre équipe pendant les séries !


3. Sous-entendre que les bagels de Saint-Viateur sont overrated

Comme la poutine, les bagels de Saint-Viateur méritent tout simplement tout l'amour du monde... Ils ne sont pas les meilleurs de tout le continent nord-américain (oui, oui, ils battent à plate couture ceux de New York aussi) pour rien.


4. Arrêter de monter/de descendre à gauche dans les escaliers roulants

NON, juste NON ! Cette partie-là des escaliers roulants se doit d'être entièrement et complètement consacrée aux gens qui doivent se grouiller pour ne pas arriver en retard. En laissant ta paresse s'exprimer au mauvais endroit comme ça, tu gâches le matin des gens en arrière qui voudraient sauver ces précieuses 10 secondes qui leur permettraient de rattraper leur bus pour arriver à l'heure à leur bureau...


5. Parler au téléphone comme si personne n'était dans le même autobus que toi

Mon coco, c'est pas parce que tu n'entends rien à cause du bruit que l'autobus que tu dois te mettre à gueuler pour que ta blonde t'entende à l'autre bout du fil... Y'a des places faites pour l'appeler en toute tranquillité, et les bus de la STM n'en font malheureusement pas partie.


6. Prendre une éternité avant de choisir ce que tu veux boire au Tim pendant les heures de pointe

Branche-toi donc s'il te plait, tu vas pas crever ce matin si tu décides de prendre un grand café au lieu d'un moyen. Quand tout le monde a besoin de sa dose de caféine pour survivre à la journée qui s'en vient, c'est pas du tout le moment pour bretter au Tim Hortons.


7. C'était mieux chez nous

Ben retourne donc chez vous au pire ?


8. Ne pas essayer de parler anglais/français quand c'est nécessaire

On est probablement dans la ville de la province dans laquelle se trouvent autant de francophones que d'anglophones ! Que tu sois l'un ou l'autre, quand on te parle dans une langue, fais un minimum d'effort pour répondre dans la langue dans laquelle on t'a parlé, MERCI !


9. Marcher deux personnes de large sur le trottoir et ne pas laisser le passage à une personne qui s'en vient dans l'autre direction

Ça m'arrive tellement souvent. Je marche tranquillement sur le trottoir, deux amies s'en viennent dans ma direction, j'attends que l'une d'elles aille en arrière de l'autre (comme n'importe quelle personne civilisée ferait)... pour rien parce que je me ramasse toujours à me tasser du chemin. Si je le faisais pas aussi souvent, disons que le nombre de collisions frontales de passants serait beaucoup plus gros...


10. Critiquer/encourager les grèves des étudiants

Y'en a qui sont pour, y'en a d'autres qui sont contre et c'est pas aujourd'hui que tu changeras leur vision du monde. Après tout, de toute façon, on a tous le droit d'avoir notre propre opinion et je pense qu'on devrait respecter ça !


11. Ne pas rendre un sourire qu'on t'a fait

Nous autres, les Montréalais, on est reconnus pour être chaleureux et polis. Quand on te fait un sourire pendant que tu marches vers ta job à 8h00 du matin, la moindre des choses est de rendre le sourire qu'on te donne. Anyways, est-ce que c'est si pénible que ça ?


12. Porter un morceau de vêtement à l'effigie d'une autre équipe sportive

Encore une fois, ton hoodie des Bruins ou des Maple Leafs doivent rester au fin fond de tes boîtes.

Si tu tiens à survivre, n'en porte jamais à Montréal parce que je te promets que ça ne va pas bien finir pour toi !


13. Te plaindre du froid permanent pendant nos hivers

Je sais pas si je t'apprends quelque chose, mais on n'est pas à Cuba. À Montréal (et plus généralement au Québec), oui, il fait plutôt très froid et je dois t'avouer que c'est bien normal qu'on ne se promène pas en camisole en plein mois de janvier.


14. Le Mont-Royal est pas vraiment une montagne

Ça vaut pas la peine que j'en dise plus là-dessus.


15. Constater à quel point les taxes sont élevées « pour rien »

Oui, c'est clair que c'est pour rien quand ça va payer tes soins de santé quand tu vas avoir 80 ans et les études de tes enfants que tu serais tout simplement incapable de leur payer une éducation qui a de l'allure.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications