Je fais partie de la catégorie de gens qui ont passé la majorité de leur été, quand ils étaient plus jeunes, dans les camps de jour. On venait à peine de terminer l'école qu'on devait déjà se remettre à suivre un horaire hebdomadaire. Non, mais pour vrai, on était en vacances, on était tu vraiment obligé de se lever à 7h du matin?

Maintenant que je suis plus vieille et que je passe mes étés à travailler ou à étudier, je me dis que c'était DONT le bon temps et à quel point j'aimais ça dans l'fond, le camp de jour. Pour répandre un peu ma nostalgie, j'ai dressé une liste que tous ceux qui ont déjà été au camp de jour vont comprendre. By the way, je dis ça de même, mais... mon camp était clairement meilleur que le tien.

À lire aussi :

1. T'avais un horaire même l'été.

Du lundi au vendredi, de 8h à 16h(7h à 18h pour les chanceux qui allaient au service de garde), tu étais pogné là-bas. Tu voulais passer du temps avec tes amis d'école? C'est beau rêver.


via @crystaaal_clear

2. T'as maintenant une collection de chandails.

Il avaient des couleurs un peu trop flash et tu les as tous fait signer avec des petits mots un peu partout à la fin de l'été. Maintenant, tu les mets pour dormir, même s'ils sont un peu trop courts. 


3. Tu connais toutes les chansons de camps de jour du monde.

Je m'en vais chasser le lion, la boule de gomme, l'armée mexicaine, la bataille des hot chicken, name it et tu vas m'entendre chanter.


via @lepalacelounge59

4. Chaque matin, t'espérais un peu qu'il pleuve.

Parce que quand il pleuvait, tu pouvais rester à l'intérieur(ou sous le chapiteau) pour jouer aux Loups-Garous ou à Trou d'cul.


5. Tu capotais un peu à l'intérieur quand tu pigeais la carte du villageois.

Tu voulais pas que ça paraisse, mais tu savais que le temps allait être long longtemps. 


6. Tu essayais par tous les moyens possibles de découvrir le vrai nom de tes animateurs.

C'était ta mission de l'été et tous les coups étaient permis. 


7. En parlant de noms d'animateur, tu avais trouvé le tien.

Tu trouvais que Ketchup ou Jujube ça te correspondait à merveille. 


8. Tu avais aussi un kick sur un des animateurs.

I mean, c'est un classique. Le beau Simba qui avait le double de ton âge te faisait tripper bin raide. 


9. Tu étais déterminé à être le meilleur groupe du camp.

Quand tu devais amasser le plus de points possible pour gagner un je-ne-sais-pas-quoi et que tu étais prêt à TOUT pour aider ton groupe. Quand on y repense, on se faisait clairement abuser. Nettoyer le parc d'à côté pour 5 points, really?


10. Tu devais te lever super tôt.

De tous tes amis, tu étais le seul qui devait se lever aux petites heures parce que le camp commençait à 8h et y'était pas question que t'arrives en retard.


via @dreatuka

11. T'avais le droit à un lunch gastronomique chaque jour.

Pendant l'année scolaire, t'étais tannée de tes petites pâtes en formes de Bob l'éponge, mais tu t'ennuyais d'eux l'été parce que ton lunch comprenait un Kool-Aid aux cerises, un rouleau aux fruits(que t'enroulais autour de ton doigt) et un sandwich moutarde/baloney.


via @sarbayaqc

12. T'attendais les sorties de camp avec impatience.

Tes endroits préférés étaient le Parc Safari, l'Orange bleue, Arbre en arbre, le Super Aqua Club et GPS Aventure. 


via @yutichou

13. Tu t'occupais des plus jeunes comme s'ils étaient tes petits frères et soeurs.

T'avais bin du fun à faire des bracelets brésiliens avec eux. 


14. Tu te trouvais tellement cool quand tu étais rendu dans le groupe des plus vieux.

Tu étais en plein milieu de ton adolescence et t'essayais toujours de contourner les règles et de semer le trouble partout où tu passais. 


15. Tu as sûrement eu des petites amourettes.

Ça durait le temps de l'été avec un gars qui allait pas à la même école que toi, mais tu savais que t'allais revoir l'été d'après, ce qui pouvait être malaisant parfois.


16. Tu t'es aussi fait de nouveaux amis.

Ta gang de camp de jour. Vous ne vous voyiez pas durant l'année scolaire, mais quand vous reveniez au camp, rien n'avait changé. 


17. Tu chialais chaque année.

Tu voulais pas y retourner, mais t'avais tellement de fun et t'en gardes de merveilleux souvenirs (même si tu disais le contraire). Qu'est-ce que tu pouvais faire de mieux que de jouer au ballon ou au parachute de toute façon? 


Tu pourrais aussi aimer :

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications