J'ai toujours été difficile par rapport à la nourriture en général. De ce dont je me souvienne, ma mère m'interdisait de me lever de la table quand j'avais 7 ans jusqu'à temps que je finisse mes légumes. Laisse-moi te dire que je restais assise longtemps. Non, mais veux-tu ben me dire qui a décidé que le brocoli était comestible?

Il y a des gens qui disent que je suis capricieuse et d'autres que j'exagère. C'est pas de ma faute si j'aime pas grand-chose. Et même si j'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi difficile que moi, j'ai espoir que ce jour viendra. Alors si tu te sens interpellé par cette liste de struggles, fais-moi signe pour qu'on puisse aller manger un petit(gros) mac n cheese.

via @chrispoirierkim

1. Choisir un restaurant.

Quand t'es censé aller au resto avec ta date, mais qu'il te propose des endroits qui te font froncer les sourcils, tu sais que tu t'embarques dans tout un combat. Tu veux pas avoir l'air difficile, mais tu vas lentement introduire l'idée de commander de la pizz...toujours un choix sûr la pizz(essaye de commander autre chose qu'une pepperoni/fromage juste pour voir). 


2. T'as une liste de tes restos préférés.

Ok fine, tu veux aller au resto? Va falloir que tu vives avec ma destination et c'est non négociable, au cas où il y avait place à la confusion. 


3. T'es nerveux/se quand t'essayes des nouvelles places.

Pour faire suite au dernier point, admettons que tu te fasses embobiner et que tu te ramasses on-sait-pas-trop-où, tu vas probablement capoter un peu. Tu vas aussi faire des recherches sur internet pour découvrir(et c'est le mot) le menu et tu vas stalker les assiettes sur Instagram. Tu pensais que je stalkais juste mon ex


via @ashleysonedish

4. Les endroits avec un concept d'assiettes à partager.

Merci, mais non merci. Tout le monde va piger dans ton assiette pis toi tu pourras piger dans aucune autre.


5. Ton plat de prédilection.

Et pour les rares fois où tu vas au resto, tu sais déjà ce que tu vas prendre avant même de mettre les deux pieds dans la place. Tu vas sûrement hésiter 15 minutes avec le menu dans tes mains, en pensant que c'est une bonne journée pour ''oser'', mais tu vas finir par prendre les pâtes. C'est toujours un choix safe pis c'est telllllllement bon.


6. Et tu comprends pas les gens qui commandent autre chose que des pâtes. 

Quand tu comprends pas la moitié des ingrédients dans une assiette, je pense que c'est une pas pire raison de canceller le projet. Il existe d'autres façons de vivre dangereusement. Un petit conseil : essaye de pas faire une face d'incompréhension quand quelqu'un commande un McPoisson.


7. Les restos fancy t'impressionnent zéro pis une barre.

Si quelqu'un veut t'impressionner et t'amener dans un resto où tous les plats sont autour de 56$, c'est pas l'idée du siècle. De un, il y a clairement pas de pâtes là-bas. De deux, c'est là qu'ils utilisent des mots en latins pour dire des trucs aussi basiques que carotte. De trois, tu trouve ça ridicule de payer autant pour un repas: ça te coûte ça en épicerie pour la semaine.  


via @renarisaro

8. En parlant d'épicerie, tu juges beaucoup trop le panier des autres.

Ça te prend pas beaucoup de temps faire l'épicerie, parce que tu sais ce que tu veux. Mais pour le peu de temps que tu y passes, ta face est semblable à celle qui a rencontré un chevreuil sur la 15 en revenant d'un chalet. Attend minute, ya vraiment des gens qui mangent des pois chiches?


9. Tu côutes pas cher à vivre.

Même quand tu te gâtes, ça te coûte vraiment pas cher à l'épicerie. Là il y en a qui vont me dire que c'est parce qu'on mange pas beaucoup. C'est plutôt parce qu'on achète en grosse quantité et qu'on mange souvent la même chose.


10. Et ça ne te dérange pas de pas avoir une alimentation variée.

En plus, tu trouves ça moins compliqué. Tu peux faire de la bouffe et en avoir pour le restant de la semaine, tu te tanneras même pas. 


via @lgrosluxe

11. Tu trippes un peu trop sur le comfort food

Les jours où tu vas chez ta grand-mère sont clairement tes meilleurs jours. Tu sais qu'elle va te faire ce que t'aimes et que tu vas pouvoir en ramener chez toi. 


via @grilledcheesefestival

12. Tu choisirais le grilled cheese avant les crevettes à la pancetta et à l'érable.

Avec deux tranches de Singles de Kraft évidemment. 


13. Même côté alcool, tu restes pas indifférent/e. 

À moins que je sois assez pompette, les chances que je boive une bière sont de -1000. 


14. C'est moins long dire ce que t'aimes que ce que t'aimes pas.

Le chocolat au lait, le chocolat blanc et le chocolat noir (mais juste le 45%). 


via @allomoncocooff

15. Tu déjeunerais à tous les repas.

Je veux dire, j'ai jamais rencontré quelqu'un qui aimait pas le bacon.


16. T'as sûrement des allergies ou des intolérances à certains aliments.

Comme les noix, les oeufs, les produits laitiers, certains fruits,...


17. Ou tu dis que t'en as pour éviter qu'on te fasse manger certaines choses.

Ok je l'avoue, je suis pas réellement allergique aux poissons, ni au fruits de mer, ni aux choux fleurs, ni aux...


18. Tu sais ce que tu veux.

C'est pas donné à tout le monde, profites-en.


Si tu t'es reconnu dans cet article, tu aimeras peut-être ceux-là:

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications