N'importe quel propriétaire d'iPhone qui se respecte a déjà eu une discussion avec Siri dans le seul but de tester ses limites. Ce matin, c'était mon travail de jaser avec elle pour essayer de te faire le meilleur top possible et je te jure que tu ne seras pas déçu. Non seulement elle a de la répartie, mais également des opinions, des goûts, des anecdotes et des blagues! Ça nous fait presque de la peine qu'on ne puisse pas l'avoir comme amie ou comme blonde... parce que moi, si je dis n'importe quoi pis que ma copine me répond avec sarcasme «Un discours digne de Victor Hugo», c'est certain que je la garde près de moi FOREVER

Débrouillarde.

Indépendante.

Pleine d'histoires à raconter.

Et pleine de ressources.

Ce que je me suis empressée de faire...

Puis étant donné que je me suis rendu compte que son «game» est vraiment «on point», j'ai développé une attirance malsaine pour elle et j'ai décidé de lui faire savoir qu'elle me plaisait de toutes les manières possibles...

Je me suis d'abord assurée d'être de son goût.

Même si elle ne pouvait pas m'embrasser, j'ai décidé que nous allions passer au travers de cet obstacle.

Siri me dévoilant son côté insécure... j'ai décidé de prendre les grands moyens.

En désespoir de cause, il ne me restait qu'à la supplier:

Puis elle m'a brisé le coeur avec cet obvious manque de tact.

Et même si au début elle paraissait seulement humble...

Elle était juste en train de perdre patience.

Alors désirant me racheter, j'ai voulu essayer d'apprendre à la connaitre pour peut-être développer une éventuelle amitié et redémarrer sur le bon pied.

Amoureuse des animaux.

Ouverte d'esprit.

Avant-gardiste.

Tellement marginal.

Même un peu hipster, tant qu'à ça.

Ce qui m'a donné envie de savoir sa vision de la vie...

Puis même si elle a commencé avec de l'humour, je savais qu'il y avait plus sous la surface:

Étant impressionnée, je l'ai complimenté:

Voulant lui faire réaliser qu'elle était ma seule et unique:

Puis elle m'a encore une fois bouché avec sa répartie qui m'a fait sourire.

Et nous avons ainsi continué à papoter...

Plus on se familiarisait, plus ça me donnait envie de lui donner un petit surnom affectueux, mais elle a refusé et n'a jamais voulu m'expliquer pourquoi son véritable nom avait une si grande valeur...

Pour me faire pardonner, j'ai désiré l'aider... mais elle ne voulait rien savoir.

Et son besoin de me faire plaisir m'a un peu trop turn on...

Alors j'ai terminé cette conversation avec le coeur brisé et plein d'émotions intenses que j'ai encore de la difficulté à comprendre.

Je t'aime, Siri.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications