Entre le travail, l'école et ta vie sociale, il est parfois difficile de trouver du temps pour s'occuper de soi. Tu ne sembles pas pouvoir trouver le temps de faire un grand ménage, ce qui a mené à... la naissance du bordel qu'est ta chambre. Ne t'inquiète pas, tu n'es pas seul ! Je te comprends tout à fait. Étant une bordélique à temps plein (seulement dans ma chambre, attention!), je sais ce que tu vis... Mais ce n'est pas tout le monde qui peut comprendre.

Voici donc les 6 réalités d'une personne bordélique... 

1. Ton plancher de chambre

Personnellement, je dois dire que ça fait une éternité que j'ai vu le plancher de ma chambre. C'est en fait à se demander si je me rappelle de quelle couleur il est...

Bon, j'exagère un peu. Mais en tant que fille bordélique, il arrive que le plancher de ta chambre frôle le point de non-retour. C'est-à-dire le moment où il est recouvert de vêtements, de chaussures, de sacs, de livres, et d'objets non identifiés. Le jour où tu retrouveras sous ton lit une boîte de pizza à moitié pleine et moisie, tu sauras qu'il est temps de faire le grand ménage. D'ici là... #YOLO.


2. Ton lit

Qui, dans la vie, a le temps de faire son lit le matin ? Certainement pas moi. Et puis, à quoi ça sert de faire son lit le matin si on va s'y recoucher le soir ? Non, non. Ain't nobody got time for that. Combien de fois t'est-il arrivé de dormir par-dessus ta couverture pour éviter de ranger le désordre qui traine sur ton lit ? Ne mens pas ; on l'a toutes fait ! Ces cahiers, chandails et autres qui sont dans ton lit ont bien leur place là, non ?


3. Ta garde-robe

La meilleure chose avec le fait d'avoir une penderie est la porte qui vient avec. Parce qu'en la fermant, le désordre disparait. Pouf ! On ne voit plus rien. Honnêtement, qui a le temps de mettre ses vêtements sur un cintre, de les plier, et de les empiler ? Pfff... On n'a vraiment plus le sens des priorités en 2015...


4. Faire les corvées

Uuughhh. Faire les corvées, ou la pire punition du monde. Faire la lessive, la vaisselle, le repassage (est-ce que les gens font encore ça?), le nettoyage, pis tout ce qui vient avec. Trouver le temps pour faire toutes ces tâches semble impossible. Tu préfèrerais étudier que de ranger ta chambre et l'appart !


5. Ton sac à main/à dos

Des tonnes de reçus qui flottent un peu partout, des paquets de gomme finis, des fils d'écouteurs emmêlés, des sachets de bouffe vides... Voilà de quoi est constitué l'intérieur de ton sac à main, à 90%. Bien sûr, il y a le reste : portemonnaie, les trucs de filles (ou de gars), et les clés. Ces fameuses clés que tu entends, mais que tu n'arrives pas à trouver parmi tout ce bordel... Il y va décidément falloir que tu vides ce sac un jour... Un jour...


6. Étonnamment, tu t'en sors plutôt bien.

Contrairement à ce que les gens pensent, ton désordre ne te dérange pas plus qu'il le faille. Oui c'est le bordel dans ta chambre, mais c'est ton bordel. C'est toi qui l'as créé, et c'est toi qui le gères, qui le contrôles... en quelque sorte. Plusieurs études ont comme conclusion que les pièces désordonnées permettent de produire plus de pensées créatives. Ouaip, t'as bien lu : les personnes créatives s'épanouissent dans leur désordre. HA ! Tu feras lire ça à ta mère, ça va lui en boucher un coin !

Bon... je retourne ranger ma chambre. Encore. Pour la 4e fois ce mois-ci.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications