Parce que d'entrer sur le marché du travail en 2015 c'est aussi facile que d'entrer dans les Grands Ballets Canadiens quand t'es paraplégique. Tu penses que t'es capable mais t'as aucune maudite idée. T'es confortable en ce moment, t'es à l'université, tu sors tous les soirs de la semaine et tu bois comme si c'étaient les seules bouteilles de disponibles sur Terre (je confirme qu'il y en aura toujours, y'a rien de winner dans le fait de sentir le fond de tonne un mercredi).

T'es dans un confort douillet et ça te fout un peu la chienne de penser que dans pas longtemps va falloir que tu mettes ton habit « d'adulte ». Rentrer dans cette grosse machine-là qui pue le 9 à 5. La débarque va peut-être être grosse au début mais tu vas t'y faire, si tu te prépares.

Je te brosse aujourd'hui un tableau des choses à savoir avant de rentrer dans ce marché qui peut parfois être imposant. Ce que j'aurais aimé qu'on me dise bien avant!

1. Ton stage t'engagera peut-être pas

Et c'est pas parce que tu vaux rien. Y'ont peut-être juste pas les moyens de t'engager. Ne parie pas tout là-desssus, garde-toi des portes ouvertes.


2. Sois pas pressé

Tu vas commencer au bas, très bas de l'échelle. Tu seras pas payé 25$ de l'heure en rentrant. Tu vas être crevé parce que tu vas devoir penser à te chercher une 2e job pour arrondir tes fins de mois. Un prêt étudiant ça se rembourse pas tout seul.


3. Réseautage = crucial

Les soirées réseautage, y'en a une tonne d'organisées et peut-être même par ta faculté. Hésite pas à y aller et donner ta carte (parce que oui, tu vas t'être fait une carte d'affaire un moment donné). Ce sont des contacts importants et tu sais jamais quand l'un d'eux va avoir besoin de toi!


4. Où tu as fait ton secondaire, on s'en fout

Mets à jour ton C.V.. Si t'as été bénévole à une soirée spaghetti en 2003 pour financer ton voyage étudiant en Tunisie, on s'en bat les bonbons. Essaye de sélectionner des expériences pertinentes qui ne sont peut-être pas en lien direct avec ce que tu veux faire mais qui peuvent t'y mener. Concentre-toi sur tes compétences.


5. Reste humble et professionnel

On apprend chaque jour de notre vie. T'as pas tout vu donc au lieu de prétendre le contraire, nourris-toi des conseils de ceux qui ont vu neiger avant toi! Donne ton 200% et montre que tu veux percer.  Impressionne-les! Après tout, c'est ton nom que tu joues.


6. Un autre beat de vie

Ton chum de gars qui te texte un mardi soir pour savoir si ça te tente de te petter la face, ce sera peut-être plus chose d'actualité. Si t'as pas fait d'over time, la seule chose à laquelle tu vas penser en sortant de la job c'est d'aller chercher des trucs pour souper et de rentrer chez vous ASAP.


7. C'est correct d'essayer

T'as pas à savoir absolument ce que tu veux faire un sortant de l'école. La plupart des gens n'ont pas qu'un seul intérêt et c'est (selon moi) fou de demander ça à quelqu'un. Pourquoi te mettre de la pression? Sans nécessairement dépenser pour un autre BACC, pourquoi ne pas utiliser celui-ci pour te mener ailleurs?

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications