Dépendamment de la région dans laquelle tu te trouves, tu risques probablement d'entendre des expressions bien propres à elle. Tsais, on s'entend qu'on n'entend pas «Au rat le crotteur » partout au Québec et qu'une bonne partie des phrases qu'on peut entendre sur le Plateau viennent de la France et/ou de la Belgique sans qu'elles aient un lien très fort avec la culture montréalaise...

Je sais pas pour toi, mais je trouve que les expressions les plus spéciales sont celles qui servent d'insultes. Pour quelqu'un qui ne parle pas couramment le français-québécois, ça peut arriver souvent qu'il interprète une insulte de la mauvaise façon ou qu'il n'y comprenne tout simplement rien!

Pour toi, l'ami anglophobe qui ne comprend souvent pas grand chose aux insultes des Francophones dans ta vie, voici 7 phrases qu'ils disent couramment et qui te laissent probablement perplexes... De rien.

1. « Mausus que t'es cave »

Laisse-moi te rassurer : non, ton ami ne pense pas que tu as soudainement changé de nom. « Mausus », c'est une version soft de « maudit », qui sert un peu à amplifier la frustration profonde qu'il ressent envers toi et il ne te compare pas non plus au sous-sol de chez tes parents, c'est plutôt un synonyme de con que les Québécois aiment bien utiliser!


2. « John, t'es un maudit chien sale »

« Il trouve que je pue? » Ce que tu viens de lui dire ne lui a probablement pas vraiment plu étant donné qu'il voulait dire par là qu'il pense que tu es un peu trop méchant à son goût... Oups.


3. « Est* de Mongol »

Non, il ne croit probablement pas que tu viens de la Mongolie! Traiter quelqu'un de Mongol, ça veut plutôt dire qu'il te trouve un peu stupide sur les bords... Mais rassure-toi, c'est très affectueux!


4. « Heille, p'tit cr*ss »

Ah, les sacres! Ça s'utilise comme nom commun, comme verbe, comme adjectif and so on. La seule limite pour les utiliser est ton imagination débordante. Dans ce cas-ci, « cr*ss » est bien évidemment utilisé comme un nom commun et il est dérivé de Christ.


5. « Mautadine de gros cr*sseur »

Woh pa-laye, tu viens probablement de l'arnaquer un peu, pas mal, beaucoup, à la folie. Si tu as déjà entendu le mot « cr*sser » dans un contexte autre que sportif, tu dois oublier tout ce que tu sais parce que ça ne concerne pas du tout le s*xe ici... Tu as peut-être fait un deal avec lui qu'il n'a pas trop apprécié ou encore tu l'as dénoncé alors qu'il ne s'y attendait pas trop!


6. « Fais pas ta guidoune »

T'as probablement ben du makeup dans ta face et/ou un vêtement qui laisse aucune place à son imagination. Au fond, ce que tu dois retenir, c'est que tu dois vraiment aller te changer.


7. « T'es BS! »

BS, ça vient des gens qui sont sur l'aide-sociale et ton ami a probablement comme but de te traiter de cheap... Si tu te demandes d’où le « B » sort, les Québécois aiment bien remplacer l'aide pour le bien-être parce que ça fait un peu plus péjoratif de même!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications