Quelles étaient tes 7 premières jobs

Question assez simple qui a enflammé Twitter au cours des derniers jours.  Alors que le hashtag #firstsevenjobs circule rapidement, on découvre que plusieurs artistes ou directeurs de compagnies ont commencé, comme tout le monde, en vendant de la Slush dans un dépanneur ou des frites chez McDonald's. Révélation cocasse: Buzz Aldrin, astronaute ayant pris part au premier voyage sur la lune, travaillait à la plonge dans son jeune temps. Comme quoi tout est possible.

Ce mouvement nous a donc inspiré à faire le top 7 des pires premières jobs de la rédaction. Vous pouvez rire.

7- Vendeuse de hot-dogs pis d'poutines - Jessica

« Clairement pas la job la plus tough au monde. J'pitonais des trios steamé moutarde-chou-mayo et poutine à longueur de journée. J'rentrais chez nous pis j'avais juste hâte de prendre une bonne longue douche. L'odeur d'eau de Javel mélangée au savon et à la graisse de patates frites m'écoeurait un peu, mettons. Mais c'était honnêtement pas si pire parce que j'faisais ben du tip. C'que je trouvais plus atroce, c'était de voir les mêmes personnes venir et revenir au resto, avoir d'la misère à rester debout sans perdre leur souffle, manger une poutine extra large avec un sous-marin de 16 pouces... Mais boire un Coke Diète parce que tsé, y doivent ''faire attention à ce qu'ils mangent ''. Dé-cri-ssant. #LaMisèreHumaine »


6- La fatigante au kiosque de dégustation à l'épicerie - Marylou

« Au début, j'pensais que ça allait être nice. J'm'occupais pas des bouchées, mais bien de la bière! T'sais, faire goûter des nouvelles sortes de bières à n'importe qui à l'épicerie, c'est pas ce qui a de plus déplaisant. Par contre, puisque tout le monde pense que tu vas les achaler pour leur vendre des produits, personne venait me voir! 8 heures de temps, à ne pas pouvoir m'asseoir ni rien faire, en plus de devoir trimballer moi-même mon kiosque d'une épicerie à l'autre et devoir me présenter aux commis/assistant-gérants, c'était pas ma dream job finalement. »


5- Entretien ménager dans un McDonald's - Maryève

« T'as clairement rien vécu d'atroce si t'as pas fait le ménage dans le McDo pendant l'heure de pointe. Tsé la fille qui passe la moppe pendant le gros rush? C'était moi. »


4- Vendeuse de moitié-moitié et de cartes de Bingo dans un camping - Izabelle

« Pendant au moins deux étés, je me levais tous les samedis matins pour faire le tour des 400 terrains du camping et vendre des billets de moitié-moitié. Ça prenait un bon 4-5 heures. Après, j'avais une pause l'après-midi, et le soir j'allais au Bingo vendre les cartes à l'entrée et vérifier les cartes des gagnantes. Le pire, c'est que j'étais vraiment bien payée pour une fille de 12 ans! »


3- Chanteuse de tounes quétaines pour enfants - Marianne

« J'ai été engagée dans une troupe de spectacles pour enfants et on se promenait partout au Québec pour chanter et danser sur des tounes quétaines. C'était rendu que je signais des autographes sur des napperons d'enfants de 7 ans. »


2- Gardienne de perruche - Marilyn

« Ayant un goût de l'entrepreneuriat assez élevé, moi pis 2 de mes amies on a décidé d'offrir nos services de gardiennage d'animaux. On avait genre 12 ans. Tout ce qu'on a pogné c'est le contrat de garder la perruche d'une madame partie en vacances. L'esti de volatile m'a snappé l'index quand j'ai voulu socialiser avec. J'ai renoncé à partir mon entreprise et à être travailleur autonome à ce moment, trop risqué pour moi. »


1- SOS plates-bandes - Marianne

« Quand j'avais 10 ans je me suis parti une compagnie dans mon quartier qui s'appelait SOS plates-bandes pis j'arrachais les mauvaises herbes des voisins. Après 2 voisins, j'ai changé d'idée. Les araignées m'attiraient pas tant que ça. »


Bref, si tu penses que ta job c'est de la marde, dis-toi qu'il y aura toujours pire et que ce n'est que temporaire.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications