Chaque jour, on est confronté au monde entier et surtout à soi-même. On essaie de s'adapter à notre environnement du mieux qu'on peut. On apprend à se connaitre et à dealer avec notre personnalité, avec les bons comme les mauvais côtés, mais surtout les mauvais. 

L'un des traits de personnalité les moins compris est selon moi, le perfectionnisme. Cette recherche constante d'excellence qui se traduit par l'absence d'erreurs et la quête insatiable de la perfection. La tendance populaire est à nommer ce trait de personnalité comme pire défaut en entrevue, ou paradoxalement comme qualité prédominante. À mon avis, l'on ne peut qualifier le perfectionnisme ainsi.


À lire aussi:

Il s'agit d'une façon particulière de voir les choses, d'un facteur de vulnérabilité, d'un mode de vie. L'on ne choisit pas plus d'être perfectionniste qu'on ne choisit la couleur de nos yeux à notre naissance. Il peut être difficile pour ces gens de voir le positivisme dans leur vie, parce qu'ils se concentrent abusivement sur ce qui devrait être amélioré ou ce qui n'est pas parfait, à leur yeux. Et à tous ceux qui vivent avec cet attribut et qui vivent parfois des moments plus difficiles, je leur dirais ceci:

1. Arrête d'essayer de tout contrôler.

Je sais que c'est dur de lâcher prise. On pense qu'on doit absolument tout gérer et superviser sans quoi, le travail sera bâclé. Il faut vraiment apprendre à déléguer et à faire confiance aux autres, à choisir ses batailles. Ce sont généralement quand on leur confie des responsabilités qu'ils nous surprennent le plus, parce qu'ils ne se sentent pas observés. Je sais que tu penses que ta façon est la meilleure, parce que je le pense aussi. Mais une fois que tu auras compris que le travail d'équipe n'est pas composé d'une seule personne qui contrôle et d'autres qui effectuent les tâches, tu te sentiras plus léger.


2. Retiens que la qualité ne prime pas toujours sur la quantité.

Il faut prendre cette phrase au deuxième degré. Évidemment qu'on ne doit pas négliger ou précipiter les choses, mais lorsqu'on s'attarde tellement aux détails d'un travail qu'on en oublie nos autres obligations, c'est là qu'il y a un problème. La perfection n'est pas une option et même si tu veux/peux t'y approcher, les efforts que tu aurais mis pour y parvenir en vaudra pas la chandelle. Tu seras complètement vidé physiquement.


3. Apprends à savoir quand t'arrêter. 

En plus d'être vidé physiquement, tu en seras tout autant émotionnellement. Tu auras mis tant d'efforts dans un projet, mais en regardant le plus grand plan, on verra que tu finis toujours par prioriser un travail au détriment d'un autre. C'est épuisant de toujours exiger l'excellence de soi et ce l'est encore plus quand tu réalises que tu as mis tous tes œufs dans le même panier, sans rien obtenir en retour. 


4. Sois fier de ce que tu accomplis et reconnais tes succès.

Les personnes perfectionnistes ont tendance à focaliser leur énergie sur leurs échecs, à savoir ce qu'ils ont fait de mal, sans se soucier de ce qu'ils ont fait de bien. Ils se mettent tellement de pression sur les épaules que ça en devient un réel fardeau. On devrait tous prendre un moment pour reconnaître ses exploits, afin de conserver un équilibre. En travaillant avec autant d'acharnement, il va de soi qu'on devrait valoriser nos accomplissements. Alors sois audacieux et partage tes bons coups avec ton entourage.


5. Prends du temps pour toi.

En parallèle avec le dernier point, c'est bien de reconnaître ses réussites, mais il faut aussi les récompenser. Les connaissant bien, les individus perfectionnistes vont penser qu'ils perdent leur temps en prenant une journée de congé. Ils se sentiront coupables de gaspiller ce temps précieux et de ne pas travailler encore plus fort à la place. Se faire faire un massage spa, se faire bronzer à la plage, acheter des nouveaux livres à la librairie, acheter un bon cornet au chocolat à la crèmerie... On ne devrait pas avoir honte de profiter de la vie.


6. Ne sois pas trop dur envers toi-même. 

On a parlé des succès et délaissé les échecs. Malheureusement, l'un ne vient pas sans l'autre. Alors, pour les jours où tu sentiras que rien ne fonctionne, parce que Dieu sait que ça arrive plus souvent qu'on ne le pense, ne sois pas trop dur envers toi-même. C'est correct de ne pas réussir du premier coup, ni du deuxième...donne-toi un peu de répit! Personne n'est parfait, mais grâce à ces échecs, tu deviendras plus outillé et plus expérimenté et ce sont ces détails qui te rendront parfaitement imparfait. 


7. Ne garde pas tout pour toi seulement.

Avant d'exploser, parce que tu vas avoir gardé trop de choses juste pour toi, confie-toi à quelqu'un en qui tu as confiance. Je ne le répéterai jamais assez en disant que ça peut être lourd pour un être humain de crouler sous toute cette pression jour après jour et que ça arrive, qu'il cède en chemin. Le perfectionnisme peut devenir un problème facilement incontrôlable et il ne faut surtout pas avoir honte de chercher de l'aide. Comme tous les autres traits de personnalité, il comprend des avantages et désavantages, c'est la game. C'est maintenant à toi de diverger tes énergies où elles seront les plus profitables. 


À lire aussi:

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications