Quand le reste de la planète possède cinq sens, toi, tu as l'impression d'en avoir un sixième. Non, tu ne peux pas être recrutée par les X-Men, même si ton intuition féminine est surdéveloppée. Rassure-toi, tu n'es pas la seule à être un peu trop "connectée" à ton goût à ton univers.

Voici 8 réalités que tu expérimentes probablement souvent si, comme moi, tu es une hypersensible:

1. Il est impossible pour toi de passer plus de 5 minutes dans une parfumerie

Cinq minutes au rayon des produits de beauté d'un grand magasin suffisent pour te donner la migraine. Tu te demandes secrètement comment certaines filles peuvent passer des heures dans ce type de commerce, voire y travailler. Si c'était ton cas, tu callerais malade à tous les jours en te bourrant d'aspirines.


2. Les petits bruits te déconcentrent

Le bruit d'un robinet mal fermé te fait frôler la crise d'hystérie. Personnellement, il m'est déjà arrivé d'être incapable de m'endormir parce que j'anticipais la prochaine note que la goutte ferait en tombant dans l'évier. Soit les gens autour de toi sont sourds, soit tu as une oreille bionique. Et ce n'est pas un don du ciel, à ton avis.


3. Tu es toujours la première à remarquer que quelqu'un ne va pas

Certains sont très habiles pour faker, ne serait-ce que pour ne pas pleurer devant tout le monde (aaaah, maudit ego!)... Toutefois, le moindre changement de comportement chez quelqu'un te met la puce à l'oreille, ce qui te vaut souvent d'être plus compatissante envers ceux qui passent une mauvaise journée.


4. Tu sizes les gens rapidement

Le body language n'a plus de secrets pour toi. Tu réussis à voir au-delà de la carapace des gens pour cerner leur vraie personnalité. Il t'arrive fréquemment de cliquer rapidement avec certains individus. À l'inverse, la face de quelqu'un ne te revient pas sans explication logique... du moins, au début.


5. Tes pressentiments sont souvent prémonitoires

Ton entourage est sur le point de te payer pour lire l'avenir tellement tu vois les choses arriver à 100 km/h. Ton petit doigt t'avait mis au courant que ton amie avait le kick sur un gars en particulier, que deux de tes collègues avaient une histoire secrète, que tu allais décrocher une promotion, etc... C'est seulement dommage que ce don-là ne te permette pas de gagner le Loto-Max ou d'investir dans des actions risquées.


6. Tu pleures facilement

Quand Mufasa meurt dans Le Roi Lion.  Quand tu parles ouvertement de tes émotions à quelqu'un, même si c'est à propos de quelque chose de banal. Tu pleures. Des fois, ça t'énerve que les gens pensent que tu passes à travers un gros drame existentiel. Même quand tu es super contente, tu brailles ta vie. Tu as le motton facile quand tu t'exprimes, c'est tout. Et pour toi, c'est chose courante.


7. On te dit souvent de t'endurcir face à la critique

Tu culpabilises à rien et tu veux que tout soit parfait. Tu es tellement impliquée émotionnellement que si quelqu'un émet une critique, tu la prends complètement personnelle. Calme-toi. Respire et... pleure dans les toilettes? Tout le monde fait des erreurs... Bonne nouvelle! Tu fais partie de "tout le monde"!


8. Tu as horreur des scènes trop gore au cinéma

Tu te caches les yeux quand un zombi bouffe les tripes d'un gars dans un film. Ces scènes-là te scandalisent même si, rationnellement, tu sais que les producteurs utilisent du faux sang et du latex pour les effets spéciaux. Dans ta tête, c'est aussi réel que le coeur de boeuf que tu as disséqué en bio au secondaire (mais tu ne t'en rappelles pas, tu t'étais évanouie).

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications