Déjà qu'en hiver on a autant de style que si on revenait d'un pèlerinage d'une durée de 3 mois dans les terres du Yukon, le minimum qu'on puisse faire c'est de se différencier! En partant, Montréal se différencie par ce qui l'anime, elle est bondée de monde de tous les genres. Le genre de personnes que tu croises et que tu te dis dans ton fort intérieur "ah...un autre!", ou le genre qui te motive à passer à travers ces 6 mois de pure misère (oui parce qu'on va se mettre d'accord là-dessus, on a deux saisons au Québec) en faisant l'effort considérable de sourire. Regardons-nous quelques secondes et rions donc un peu!

Cliquez ici pour 7 types de Montréalais qu'on croise tout le temps l'hiver >

Les soldats de l’armée Canada Goose et Uggs.

Ces deux marques sont devenues un uniforme pour une grande partie de la jeunesse montréalaise. Même si ce style est considéré mainstream, ils sont devenus une icône de la ville. Portez attention à leurs nombres, vous verrez qu’ils sont partout.

Les indestructibles qui font du vélo toute l’année.

Montréal est une ville remplie de vélos l’été. L’hiver, la majorité d’entre eux disparaissent, mais certains roulent encore sur les routes, peu importe les conditions. Notre ville héberge de vrais combattants qui ont le courage d’affronter les routes catastrophiques.

Ceux qui font tout pour aimer l’hiver.

Soyons honnêtes, on aime tous un peu l’hiver, mais au bout d’un moment, trop c’est trop. Par contre, certains Montréalais font tous les efforts pour apprécier la saison si violente. Toutes les activités extérieures sont au programme: Igloofest, la Nuit Blanche, la Luminothérapie du Quartier des Spectacles.

Crédit photo - Grey Moggie

Les hipsters classiques de Montréal.

On a beaucoup de choses à dire sur leur sujet, mais on les aime quand même. Parfois. Longboards, vélos, une tasse de thé, les vêtements des friperies, la moustache, les lunettes rétros… Tellement Montréal, non?

Ceux qui documentent les tempêtes de neige comme si c’était nouveau.

Les malheureux qui habitent à l’extrémité de l’île.

Une minute de silence pour ceux qui vivent le supplice du train de banlieue. Vous êtes forts les amis, lâchez pas.

Ceux qui refusent de s’acheter des bottes d’hiver.

“Bottes? C’est quoi ça des bottes? Connais pas!” C’est clair que tu en croises chaque hiver, ceux qui préfèrent perdre toute sensation dans les pieds plutôt qu’économiser pour des bottes. Tout pour garder un style qui a de l’allure.

Crédit photo – Sandra Cohen-Rose and  Colin Rose

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications