J'sais pas si c'est ton cas aussi, mais je pense souvent en français/anglais. Même si ma langue maternelle est le français et même si je l'aime plus que (presque) tout au monde, j'aime aussi l'anglais parce que je trouve que c'est malgré tout une pas pire belle langue aussi. La plupart de mes chansons préférées sont en anglais, je lis beaucoup de livres en anglais aussi, la totalité des émissions de télévision que je suis sont en anglais... #ÀMortLesTraductionsDégueu

J'trouve qu'il y a du beau dans les deux langues, et on dirait que c'est aussi le cas de mon cerveau vu qu'il fonctionne à moitié en anglais et à moitié en français.

Pis ça, on appelle ça le franglais même si c'est pas une vraie de vraie langue. Pour toutes les personnes qui pensent/parlent/vivent en franglais, voici nos 10 struggles au quotidien!

1. Tu ne sais jamais si tu dois commencer une conversation en anglais ou en français

Surtout si t'es à Montréal. Des fois, tu commences la conversation en anglais parce que tu penses que la personne à laquelle tu allais parler est anglophone... jusqu'à ce que tu entendes son accent très québécois parce que c'est clairement pas sa langue. #TheStruggleIsReal


2. Ça t'arrive de passer du français à l'anglais, ou de l'anglais au français sans t'en rendre compte

J'dis ça de même, mais je trouve que certaines expressions se disent juste mieux en anglais alors qu'elles se disent tout simplement pas en français. Et y'a aussi les sacres québécois que j'aime plus que tout au monde, ils me viennent juste beaucoup trop naturellement tsé...


3. Les gens ont parfois de la misère à te comprendre

Vu que ta langue est le franglais, les gens d'ici te comprennent souvent à moitié et les gens d'ailleurs parfois pas pentoute parce qu'ils ont déjà de la misère à comprendre le français et l'anglais normal.


4. Tu ne te rends plus compte de la langue dans laquelle les autres parlent

Pour toi, ta langue, mettons que c'est un joyeux mélange des deux langues officielles du Québec parce que t'es (presque) aussi habile dans une langue que dans l'autre et t'en es venu au point de ne plus rusher pour comprendre ce que les autres te disent s'ils parlent français ou anglais!


5. On te demande souvent de relire des textes

Parce que, vu que t'as l'air relativement bilingue vu que les deux langues te viennent quand même assez facilement, tes amis et parfois même ta famille te demandent te relire leurs affaires pour éradiquer leurs fautes.


6. Tu as régulièrement de la misère à trouver la bonne traduction

Genre "it", ben ça a pas de pronom équivalent en français. Y'a des mots comme ça qui ont pas d'équivalent dans une autre langue et t'as beau chercher pendant des heures et des heures sur des dictionnaires en ligne, tu trouveras juste pas et tu vas te ramasser ben fruster...


7. Ça t'arrive de mélanger deux orthographes (ou deux prononciations)

Genre exemple et example.


8. Et deux définitions

Depuis le temps, j'imagine que tu sais qu'on ne peut pas dire "versatile" en français comme on l'utilise en anglais parce que la signification du mot change complètement d'une langue à l'autre!


9.  Tu as un mot sur le bout de la langue un peu trop souvent

"OMG, J'AI UN MOT SUR LE BOUT DE LA LANGUE!!!" est une phrase que tu prononces tout simplement trop souvent à l'intérieur d'une journée. C'est pas qu'il y a pas de traduction, c'est juste que t'es pas capable de penser à la bonne... #TheSruggleIsRealPrise2

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications