Ben oui, je suis passée par les deux, moi (dit de même, je sais que j'ai l'air de dire ça comme si c'était l'épreuve de ma vie qui était pas si agréable que ça, mais j'vous jure que c'était pas si pire que ça). Même si ça m'est arrivé de fréquenter plus de Québécois, à certains moments de ma vie, j'ai fréquenté un Italien et un Français. J'dis pas qu'ils étaient pareils l'un à l'autre, mais y'avait des ressemblances entre les deux malgré tout...

S'ils se ressemblaient un peu, ces deux-là, ils étaient complètement différents aux Québécois que j'ai déjà fréquentés. J'dis pas que j'en ai fréquenté une vraie trâlée et qu'ils étaient le modèle du Québécois moyen, mais j'pense pas qu'ils étaient complètement différents des autres hommes d'ici.

Voici donc 9 différences que j'ai remarquées entre fréquenter un Européen et un Québécois, qui sont bien entendues entièrement basées sur mes propres expériences personnelles!

1. Un Européen va venir te chercher chez toi pour une date, un Québécois va te rencontrer là-bas

Je pense que le pourquoi de la chose est expliqué par le fait que les Européens sont un peu plus old fashioned que les hommes d’ici, mais ça reste assez frappant comme différence, je trouve! Je pourrais pas trop vous dire ce que je préfère des deux parce que ça dépend vraiment de la situation (tsé, s’il fait – 30, je dirais pas non à une ride en char plutôt qu’en bus, mais si je viens de le rencontrer, je risque de préférer de le voir là-bas)…


2. Un Européen va payer pour toi un restaurant, un Québécois va te laisser le choix de payer ou non pour toi

Attention : si tu insistes pour payer ta part (ou pire, payer au complet) de facture au resto avec un Européen, watch out ma fille. Bon, OK, c’est clair que, s’il a pas une cenne, il risque pas de refuser, mais les Québécois sont beaucoup plus easy going que nos voisins de l’autre côté de l’océan pour ce qui est de la facture de resto!


3. Un Européen va se chixer autant ou plus que toi pour votre date, un Québécois ne va pas faire plus d’efforts

Cette fois-ci, j’ai vraiment aucune explication, mais mes ex européens se sont toujours plus chixés que mes ex québécois. Quand tu vas avoir une date avec un Européen, faudra pas que tu sois trop surpris s’il se pointe en chemise même si t’es habitué aux t-shirts du Québécois moyen (y’a des exceptions à tout, c’est clair, mais y’a quand même des généralisations qui peuvent être faites)…


4. Un Européen va te proposer d’aller au musée, un Québécois va te proposer une date dans un restaurant ou un bar

Si t’aimes les hommes cultivés et un p’tit peu romantique, les Européens sont pour toi! Tu risques d’être surprise qu’il te propose une visite au musée ou une marche dans une place toute cute, mais tu vas finir par t’habituer, promis. Par contre, si t’es plus de celles qui aiment ben gros satisfaire leur estomac et profiter des p’tits plaisirs de la vie, j’pense que t’es plus faite pour un Québécois qui est plus du genre à te proposer une sortie dans un resto ou dans un bar!


5. Un Européen va te faire plusieurs compliments, un Québécois va être plus réservé

S’il trouve que ta robe te fait bien, l’Européen va te le dire. Ça se peut très bien que le Québécois trouve aussi que ça te donne un beau p’tit teint, mais mettons qu’il y a beaucoup, beaucoup moins de chances qu’il mette toutes les cartes sur la table et qu’il te fasse une tonne de compliments.


6. Un Européen ne va s’attendre à rien à la fin de votre première date, un Québécois va faire un move si ça s’est bien passé

Même si l’Européen a ben gros le goût de te manger la face, il risque de se retenir. Le suspense, il aime pas mal ça mettons. Le Québécois, au contraire, va faire un move le premier (ou répondre au tien si t’es bold de même) s’il en a envie…


7. Un Européen va te contacter le premier le lendemain de votre première date, un Québécois va attendre que tu le fasses si c’est lui qui a fait le premier pas

Parce que, dans la culture de l’Européen, c’est juste normal pour lui de faire le premier pas. Si c’est le Québécois qui t’a invitée à aller souper/boire un verre au resto ou au bar du coin, il risque d’attendre que ce soit toi qui lui renvoies un message parce que, tsé, y’a personne qui a envie d’avoir l’air désespéré, dans la vie.


8. Un Européen aime être en charge, un Québécois va te laisser décider ce que vous allez faire

Si t’aimes ben gros profiter de la vie et t’enjoyer sans avoir à planifier ta date, tu vas t’amuser ben raide avec un Européen. J’dis pas qu’il va jamais vouloir que tu organises toi-même une date, mais ça risque très fort probablement d’être lui qui va être en charge de la plupart de vos sorties parce qu’il aime ben ça! Les Québécois, au contraire, savent (à tort ou pas) que t’aimes prendre les choses en mains, faque il risque probablement de te laisser décider si t’as l’air d’en avoir envie.


9. Un Européen va fumer sans gêne, un Québécois ne va pas la faire aussi librement (s’il est fumeur à la base, on s’entend)

Oui, OK, c’est pas la totalité des Européens qui fument, mais j’ai quand même l’impression que c’est un sujet plus tabou pour nous autres que pour eux autres. Si t’aimes pas pentoute les fumeurs, j’pense que tu vas avoir plus de mal à te trouver un Européen qu’un Québécois!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications