Nous autres, les filles, on a souvent tendance à trop penser. Même s'il y en a certaines d'entre nous qui réussissent à ne pas se poser mille-et-une questions dans les situations les plus banales et ordinaires, ça arrive souvent qu'on pense pendant des heures et des heures à des trucs qui nous tracassent et qui nous inquiètent dans notre vie...

On a beau essayer de se raisonner, de vivre dans l'instant présent et d'arrêter de trop penser, c'est un peu comme une seconde nature pour nous, on est tout simplement incapables de prendre ce qu'on nous dit pour du cash et de ne pas essayer de lire entre les lignes !

Parce que c'est pas facile au quotidien de se questionner sur tout et n'importe quoi, voici 9 problèmes que tu comprendras seulement si tu as tendance à trop penser.

1. Tu as de la misère à t'endormir le soir

C'est pas que t'es un insomniaque diagnostiqué, c'est juste que ton cerveau est tout simplement incapable de se taire quand tu te retrouves dans ton lit. On dirait que pour lui, c'est le signal qu'il attendait impatiemment pour se mettre à se questionner sur l'existence d'extraterrestres à l'autre bout de la galaxie ou encore sur ce que tu aurais pu faire pour rendre ta date d'hier plus agréable... TON CERVEAU EST UNE MACHINE !


2. Tout ce qui sort de ta bouche est ce que tu penses réellement

Parce que tu y as pensé en masse et en masse avant d'oser le dire... Même si ça t'arrive souvent d'être plus délicat qu'une personne sans aucun filtre, tu restes une personne ultra honnête qui sait peser ses mots pour éviter de blesser les autres inutilement.


3. Tu analyses systématiquement tout ce qu'on te dit

Tu sais lire entre les lignes mieux que ton chat sait dormir (pis on sait tous les deux qu'il pourrait gagner le prix Nobel du pro du sommeil s'il existait) ! Quand le gars que tu fréquentes te dit quelque chose de relativement flou, ça t'arrive de réfléchir à ce qu'il voulait dire par là durant des heures et des heures jusqu'à ce que tu arrives à une conclusion plutôt satisfaisante.


4. Dès que quelqu'un te supprime de Facebook, tu te poses 10 000 questions

Des fois, ça arrive que le moment quotidien de stalker une connaissance arrive et, quand tu la cherches sur Facebook, tu vois qu'il y a le bouton sur lequel tu peux cliquer pour t'abonner et l'autre pour lui envoyer une demande d'amitié. Et tu finis par te demander si tu n'étais pas désagréable sur ce réseau social au point qu'il veuille te supprimer de tes amis...


5. Ça te prend plus de temps que la moyenne pour écrire des SMS

Parce que ton interlocuteur va pouvoir lire et relire tes SMS (et il ne peut heureusement pas faire ça avec ce que tu dis parce que tu serais plutôt lente pour tenir une conversation si c'était bel et bien le cas) et ils doivent être juste P-A-R-F-A-I-T-S !


6. Et on parle même pas des updates de tes profils sur Tinder/Facebook/Twitter

T'as besoin en moyenne d'une vingtaine d'avis sur la photo de profil que t'as envie de mettre, une dizaine pour le statut que tu veux faire, autant pour la photo de couverture que tu veux changer, le double pour ta description sur Tinder... C'est pas que tu manques de confiance en toi, c'est que t'as besoin d'avis extérieurs pour que tu arrêtes de te questionner sur ton choix.


7. Tu te la joues souvent safe parce que tu as toujours trop conscience des risques que tu prends

Et si je me retrouve seule au party parce que je connais personne ? Et s'il y a un gros malaise à la date qu'il vient de me proposer vu qu'on se connait pas trop bien et qu'on sait pas trop quoi se dire ? Et si je m'étouffe dans ma bave en chantant au karaoké du bar auquel en va aller ce soir ? #OverdoseDeEtSi


8. Tes hangover se comptent sur les doigts d'une main (ou deux, gros max)

Quand la pièce se met un peu à tourner, tu y penses à deux fois avant d'accepter la tournée de shots de ton meilleur ami. T'as beau être légèrement intoxiquée, tu restes l'overthinker que tu es au fin fond de toi et tu sais très bien qu'un abus d'alcool va te mener à plein de choses désagréables le lendemain matin... Faque ça fait que tu t'abstiens la très grande majorité du temps !


9. Tu envoies souvent des screenshots de tes conversations à tes amies

Encore une fois, t'as besoin d'un deuxième (et troisième, quatrième, cinquième...) avis au sujet de ce que ta fréquentation t'a dit. Est-ce qu'il voulait te faire passer un message subtil en disant ça ? Ou il voulait juste dire ce qui est écrit sur ton écran  de 4 par 3 pouces ? Heureusement que tes amies sont là pour t'aider à ne pas trop penser en permanence parce que tu sais très bien que tu aurais ben plus de mal sans elles...

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications