Je sais pas pour toi, mais moi, j'ai l'impression que la motivation me quitte dès que je veux m'entraîner. Même si je me sens pas pire bien après avoir sué un bon coup, j'ai de la misère à me donner le goût de grimper sur le tapis roulant après une longue journée à travailler, à étudier et à écouter des profs pas-si-passionnants que ça parce que j'ai juste envie de m'effouarer et de relaxer pour récupérer...

T'as beau faire la fière en ce moment, je suis sûre que toi aussi, t'as un côté paresseux beaucoup trop développé que t'aimerais pouvoir réprimer.

Voici donc 9 problèmes que tu connais bien si tu es, comme moi, une fille qui déteste s'entraîner!

1. Tu te sens lazy à côté de tes amies abonnées à un gym

Si t'as un abonnement, c'est plus au Tim en face de ta job ou encore au Subway tout près de ton métro qu'à un gym quelconque. Quand tu compares l'argent que tu dépenses mensuellement dans de la bouffe, tu te dis que ça équivaut pas mal à un abonnement de gym et, malheureusement, y'en a un qui est moins bon pour les fesses que l'autre...


2. Tes bonnes résolutions durent rarement plus d'une semaine

On a toutes déjà pris des bonnes résolutions du genre je vais arrêter de me bourrer dans la poutine, je vais devenir accro à la salade, je vais faire au moins trente minutes d'exercice par jour, je vais devenir aussi musclée que The Rock (bon, peut-être pas, mais je vais essayer de m'en approcher un minimum)... C'est facile de dire qu'on va le faire, mais t'arrives juste jamais à tenir parce que ton sac de chips et ton divan t'appelle avec beaucoup trop d'insistance pour que tu puisses refuser en toute tranquillité d'esprit!


3. Tu te traites toi-même de larve tellement tu es découragée

T'as conscience que t'as un problème, mais t'arrives juste pas à te prendre en mains. Qu'est-ce que tu veux, y'en a qui ont des gènes de gazelle et y'en a d'autres qui ont plutôt ceux d'une larve...


4. Ton cardio est un peu catastrophique

Et tu vas te prendre en mains vu que tu sais à quel point t'as pas de bon sens... mais pas là là parce que t'as trop de travaux et la job t'accapare too much. Plus tard. Genre la semaine prochaine. Promis. *doigts croisés*


5. Et tes bras meurent dès que tu portes des sacs d'épicerie trop lourds

Parce que t'as pas fait de push-ups depuis ton dernier cours d'éduc (et encore là, tu trouvais souvent une manière d'éviter cette torture physique pour tes bras. Quand tu te compares à ta coloc qui t'aide et qui est capable de transporter autant de sacs sans donner l'impression qu'elle envisage de tout lâcher tellement c'est lourd, tu te rends compte que t'es peut-être un peu trop poche!


6. Sans parler de ton incapacité à toucher tes pieds

Le yoga pis toi, ça fait cinq tellement tu hais ça. T'aimerais ben ça qu'on t'explique c'est quoi le but à se contorsionner dans tous les sens et à se plier littéralement en quatre, mais personne ne s'est encore proposé pour te fournir l'explication tant attendue et désirée.


7. La quantité d'argent que tu as investi dans du linge de sport te fait mal au cœur

Tu voulais te motiver à te bouger, tsais, t'étais pleine de bonnes intentions... Mais ça aurait l'air qu'un top rose flashy de sport et des souliers intelligents suffisaient pas.


8. Tu freak à l'idée d'aller dans un gym où tout le monde va pouvoir juger ta forme

Tsais quand t'as peur de te mettre à t'entraîner parce que tout le monde va te juger à cause de ton essoufflement au bout de 10 minutes de course à 7 kilomètres à l'heure? Les gens que tu connais ont beau t'assurer que personne ne juge ceux qui partagent leur gym, mais tu les crois juste pas...


9. Tes amis ont de la misère à se mettre dans ta peau

Tout le monde se donne à 100% dans le sport, et toi, t'as de la misère à te motiver pour faire la marche entre ton travail et ton métro à pieds.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications