Hier, ma collègue écrivait sur les phrases que les filles qui n'étaient pas sportives détestent entendre. Pis aujourd'hui, je tombe sur une étude qui dit que les gens qui détestent le sport seraient plus intelligents. Si c'est pas une drôle de coïncidence, j'sais pas ce que c'est!

L'étude a été publiée dans le Journal of Health Psychology par des chercheurs de l'Université Gulf Coast, en Floride. Cette étude a été faite sur 60 étudiants. Ils ont tous porté un « traqueur d'activité physique » pendant une semaine et ont fait un test d'efforts cognitifs, puis les conclusions de l'étude ont été faites à base des données recueillies.

Ça d'l'air que les auteurs ont constaté que les gens ont tendance à être moins actif physiquement s'ils ont des niveaux plus élevés d'un certain trait appelé « besoin de connaissance ».

En gros, ça veut dire (selon l'étude, là) que les gens qui apprécient les efforts cognitifs (les gens qui aiment penser et qui sont soit-disant intelligents, dans l'fond) sont moins intéressés par les activités physiques et en font donc moins souvent.

On s'entend que l'étude a été faite sur seulement 60 personnes, et que c'est clairement pas l'échantillon le plus représentatif de la population... Mais bon. Si une étude me dit que j'suis plus intelligente parce que j'aime pas faire de sport, j'me plaindrai pas.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications