Cet article est publié en rappel.


Il y a deux ans, alors qu'il ne faisait que de l'humour et de l'animation dans les bars, Jay Du Temple a été approché par l'équipe de Julie Snyder pour animer Occupation Double. À ce jour, c'est bien connu: l'homme a d'abord refusé le contrat, en grande partie parce qu'il avait peur des critiques du milieu de l'humour, et il s'est finalement laissé aller et a accepté ce contrat qui a changé sa vie.

À lire aussi: Jay Du Temple confie que le prochain Occupation Double sera son dernier

Deux éditions plus tard, Jay Du Temple a annoncé qu'il s'embarquait dans sa toute dernière saison, en Afrique du Sud, avant de tourner la page et se concentrer sur sa carrière d'humour qui va particulièrement bien alors qu'il va animer son premier gala Juste pour Rire cet été.

Dans les derniers jours, il était au Podcast Répète pas ça d'Alexandre Bisaillon et il s'est confié autant sur sa vie actuelle que sur son expérience Occupation Double. 

L'humoriste raconte comment la première édition d'OD a été difficile pour lui alors que c'était une toute première fois à animer de la télévision. Il a dû apprendre à « laisser aller » alors qu'il considère qu'il était la personne qui travaillait le moins fort sur le plateau. Il n'avait qu'à se présenter, et dire son texte, sans pouvoir aider le monde de la production.

Toutefois, si sa job sur le plateau était relativement facile, l'humoriste a raconté comment le direct de la finale est stressant: ils ont 10 minutes d'antenne en « live » et ils ne peuvent pas déborder. On se rappelle de la finale d'OD Bali avec la neige dans le Vieux-Port. Jay racontait comment c'était l'enfer alors que c'était tellement bruyant qu'il n'entendait plus les « signaux » de la prod, et avait de la misère à lire le télésouffleur: 

« Y'a des confettis, la famille qui monte, faut que j'finisse de lire mon prompter, il est loin j'vois pas super bien, moi je ne sais pas on est rendu où, moi je fais juste faire comme « J'y vais all in, je fais ce que je peux » Je suis seul à ce moment-là. Je dis merci tout le monde, bonne soirée, et on est sorti des ondes comme j'ai dit ça. »

À ce jour, il dit encore que c'est un pur hasard (et un miracle) alors qu'il y est allé au pif. OD l'a beaucoup aidé en popularité, mais l'a aussi aidé à travailler sur lui-même: « Je suis revenu plus calme, plus assumé. (...) Faut que tu vives ton retour pour comprendre tout ce que ça t'a amené. »

Celui qui n'écoutait pas la téléréalité avant OD a d'ailleurs profité de son passage au Podcast pour commenter les commentaires haineux sur les candidats. C'est tellement facile, de nos jours, d'écrire des méchancetés devant son écran, mais Jay explique que, malgré tout, ça reste des humains qui sont confrontés à des situations que plusieurs ne vivront jamais: 

« Je suis tellement proche d'eux autres que c'est des humains. Moi, je les côtoie ces gens-là. Fak moi, quand les gens disent des affaires vraiment mean sur eux je suis comme « hey, attends c'est un être humain ». Ce n’est pas nécessairement quelqu'un que je vais côtoyer dans ma vie, mais ça reste un être humain. Tout le monde a son bagage, tout le monde a son histoire, et tout le monde ne réagit pas de la même manière aux mêmes situations. »

Quand l'humoriste pourrait être tenté de rentrer dans le jugement, il explique la manière dont il voit le tout: « Qu'est-ce que ça dit sur moi. Comment moi je réagirais à ça? » Selon lui, le fait d'essayer de comprendre et de voir notre réaction comme un miroir de notre personne aide beaucoup à se modérer. De sages paroles! 

Pour plus d'infos sur le parcours de Jay à OD, tu peux lire : Jay Du Temple confie pourquoi il a d'abord refusé d'animer Occupation Double

Pour le podcast complet, c'est ici: 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications