PARIS, novembre 2015 - Bilan provisoire: 129 morts, 353 blessés, 99 en état d'urgence.

BANLIEUE SUD DE BEYROUTH, novembre 2015 - Dernier bilan: 43 morts, 353 blessés.

NIGER, octobre 2015  - Bilan des morts: 5 civils, 1 militaire et les 4 porteurs de bombes.

TURQUIE, octobre 2015  - Dernier bilan du double attentat: 102 morts, 246 blessés, dont 48 qui se sont retrouvés aux soins intensifs.

CHARLIE HEBDO, janvier 2015 - Dernier bilan: 12 morts, 11 blessés, dont 4 graves.

Ces derniers faits saillants sont sans compter les 90 autres attentats survenus cette année dans plus de 20 pays différents.

En 2015, l'Humain a perdu.

Hier soir, 13 novembre, ma vie allait bien. Pourtant, à 6h40 de vol de moi, des gens mourraient, mobilisant tous les médias et villes plus ou moins voisines. Mobilisant ma cousine de 16 ans, en lui prenant encore un peu plus de sa foi en l'Homme, elle qui s'interroge déjà 24/7 sur ce que le monde va devenir demain.

Et moi je regarde de loin, avec mon verre de vin, en regardant les développements en direct d'un autre carnage. Me faisant un beau tableau de ce que je vois dans le monde depuis des années, depuis que je prends conscience de ce que des mains sont capables de faire. Pis je me demande ce qui pousse les gens à ne pas choisir l'amour. On va tous finir de la même façon, alors pourquoi on ne s'aime pas? Pourquoi on ne s’aide pas à rendre le voyage agréable? Je ne referai pas le monde, mais je suis pognée pour cohabiter avec, et je n’ai pas le choix de m'interroger sur mes colocs.

J'ai le sentiment qu'on est foutus et c'est bien plus ça qui me donne mal au coeur. 

On n'apprend pas. D'une fois à l'autre, je dois regarder, mais juste regarder. Parce que je n’ai pas le pouvoir de prendre les décisions qu'il faut, parce que le monde des grands ne fonctionne pas comme ça. Je suis impuissante, avec mon verre de vin, en tentant de saouler mon inquiétude, comme à chaque crisse de fois. Pis on est une gang de bonnes personnes à regarder les mauvaises personnes prendre des décisions qui nous rapprochent tranquillement de notre cul-de-sac.

Pis ça me fait chier, parce que ce monde-là, je l'aime. Et je suis attristée de voir que quelque chose est mort en chacun de nous hier. 

Et si moi je choisis l'amour, combien vont me suivre? Si je choisis et si je promets d'être une bonne personne jusqu'à la fin, vas-tu faire comme moi? Parce que je n’ai pas le goût de nous abandonner...

En 2015, l'Humain a perdu, mais il a aussi gagné.

ITALIE, janvier 2015 - Le designer Gabriele Diamanti a déjà un bon nombre de vies de sauvées grâce à son nouveau dispositif terminé d'être développé en 2012, transformant l'eau de mer en eau potable.

ITALIE, janvier 2015 - Une vidéo est réalisée avec l'aide d'enfants afin d'enrayer la violence faite envers les femmes

TURQUIE, mars 2015 - Un quartier entier apprend le langage des signes pour un jeune homme malentendant.

ITALIE, septembre 2015 - Le milliardaire égyptien, Naguib Sawiris veut acheter une île en Méditerranée pour les migrants.

INDE, octobre 2015 - Un étudiant indien réussit à faire parvenir de l'électricité dans certains villages les plus reculés.

CALIFORNIE, octobre 2015 - Adoption d'une nouvelle législation sur l'égalité salariale, non seulement à travail égal, mais aussi pour tout travail similaire en substance.

QUÉBEC, novembre 2015 - Ubisoft investit 8 millions dans la persévérance scolaire.

Ces derniers faits saillants sont sans compter les centaines d'autres bonnes actions réalisées cette année dans les 197 pays du monde reconnus officiellement.

Alors, si je choisis l'amour, est-ce que tu me suis? 

[embed]https://youtu.be/0yU0JuE1jTk[/embed]

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications