Ahhhhh ce fameux verre du non-retour ou communément appelé: le verre juste avant d'être saoul. Du portefeuille au hangover, je ne t'aime pas verre du non-retour. Qu'est-ce que ce fameux verre? Je vous mets en contexte.

Il faut faire attention à ne pas le confondre avec le verre de trop.  Le verre de trop est plus celui où tu deviens un peu trop saoul pour la place. Lui, que tu sais que tu es en pleine perte de contrôle, que tout va basculer vers le côté obscur et que tu peux rien n'y faire. Tu n'es clairement pas Luke Skywalker. Après ce verre (souvent un shoot), c'est écrit dans le ciel que tu vas  soudainement te transformer en un jeune Gremlin désagréable, devenir un enfant à charge pour tes chums et que tu vas bientôt te mettre à dire je t'aime à tout le monde en pleurant ta vie sans aucune raison valable. Et habituellement, ça se termine avec un petit vomi dans le taxi et une perte de téléphone cellulaire.

Par contre, le verre de trop est souvent intimement lié au verre du non-retour. Je m'explique...

Mercredi soir, 22h, tu es tranquille chez vous, tu viens de finir de souper ton restant d'hier, tu t'apprêtes à te mettre en mou et à regarder Ace Ventura 2 bien relaxe dans ton divan avec du popcorn et du crème soda jusqu'à ce que mort s'en suive. Tu te trouves poche et évidemment, tu gosses un peu sur Facebook question de t'abrutir et voir ce que tes chums font à soir. Et là...

Dom (ton ami party) te voit connecté et t'écrit sans aucune mauvaise intention: Viens me rejoindre chez nous, petite bière relaxe. Tu connais ton chum, tu te connais, tu connais la suite parce qu'ensemble, vous êtes mauvais. Mais ce soir, tu as de bonnes intentions et une grosse journée demain.  Tu acceptes l'invitation sans trop hésiter, tu passes au dépanneur pogner un 6 pack (ça va être tranquille) et tu te rends chez ton chum. Bin non, n'achètes surtout pas une 12 et retournes-y en panique à 11h moins 2 comme un tata. NON! Parce que ce soir tu es sage comme une image.

Ce qui devait arriver, arriva. Ça fait 20 minutes que tu es arrivé et vous avez déjà bu vos 3 bières. Côlice. C'est là que ça se passe. Le moment fatidique. Le fameux verre du non-retour. Si tu continues, tu te connais, tu vas finir dans un after à jaser à un inconnu et bâtir des projets futurs avec lui qui n'aboutiront jamais nulle part.

Donc, tu dis bye à ton chum et tu quittes vers la maison faire un gros dodo. Est bonne! Pour t'empêcher de partir, ton chum sort sa fameuse bouteille de Jameson qui cache précieusement dans son armoire... Tu te dois de dire non. C'est lui! LE shot du non-retour. Offre refusée!

Trois shots plus tard, tu cours au dep en innocent que tu es pour acheter une 24, une bouteille de vin et deux pack de top. Parce que là, tu as des idées de grandeur et tu penses déjà à te prévoir de la bière froide pour ton retour du bar. Oui, rendu à ce point, c'est clair que tu sors. Tu es désormais un animal du party et rien ne peut t'arrêter. Ça va être un cristie de belle soirée!  450$ plus tard et le pire hangover de toute ma vie... Je confirme, ce fût une belle soirée.

En résumé, le verre du non-retour est celui qui transforme une soirée ordinaire en une soirée olé olé que tu regrettes énormément le lendemain matin à ta job. Magie!

*Et veuillez noter la face de prédateur sexuel du vieux monsieur à droite sur la photo de couverture de l'article. Il est clairement en train de dire: Viens asseoir tes petites fesses sur mononcle  ma ptite fille.  

(Suivez-moi sur Facebook!)

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications