Crédit photo - Threesixty

Un garage de mécanique générale n'employant que des femmes, c'est ça qu'il manque dans notre ville non? Les voitures sont souvent associées aux hommes et le travail en mécanique, encore plus. La ville de Toronto va bientôt faire disparaître ce stéréotype, et Montréal devrait totalement en prendre exemple.

Hilary Noack, 29 ans, vient de lancer une levée de fonds pour ouvrir le premier garage féminin à Toronto: Ink&IronLa jeune femme, passionnée par les voitures depuis son jeune âge, pense que le fait d'ouvrir ce genre de garage pourra enfin permettre aux femmes de se sentir complètement à l'aise dans le domaine.

Noack explique que son garage toucherait à toutes formes de réparations: petites égratignures, réparations de rouille, modifications et peinture! En plus d'offrir une possibilité d'emploi dans le domaine, son garage aura un programme d'apprentissage pour perfectionner la technique des jeunes femmes dans le monde de la mécanique.

Montréal est une ville qui possède une scène automobile assez importante dont plusieurs fans sont des filles. En plus de permettre aux jeunes montréalaises de percer dans le domaine, avoir ce genre de garage serait plus bénéfique qu'on ne le pense. Les femmes sont souvent victimes de mauvaise foi quand il en vient aux prix des réparations. C'est une triste réalité, mais celles qui ne s'y connaissent pas assez se font souvent avoir quand vient le temps de payer la facture. Ouvrir un garage de ce genre pourrait permettre aux femmes de payer le juste prix et de se sentir à l'aise dans un environnement féminin.

Personnellement, je serais beaucoup plus à l'aise de poser tout plein de questions niaiseuses à un groupe de femmes plutôt qu'à un groupe de gars. Pas vous les filles?


Plus de cette auteure:

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications