Cet article est publié en rappel.


Je n'écoute pas la télé. En fait, je dois me confesser: je n'ai pas le câble, et je suis abonnée à Netflix que je dois ouvrir une fois par 3 mois. Et ça, c'est pas parce que j'aime pas les séries, c'est plutôt parce que je me connais. Quand je commence quelque chose, je dois le finir. Je suis donc le genre d'humain qui peut faire une nuit blanche parce que je dois vraiment entendre la cassette de Clay Jensen. (Fait vécu, beaucoup de confessions aujourd'hui.)

Évidemment, même si je n'écoute pas la télé, je ne pouvais pas ne pas entendre parler de Fugueuse, la série québécoise. Par curiosité, j'ai décidé d'écouter un épisode. OMG, c'est tellement bon. J'ai dévoré la série, et je ne sais pas comment je vais attendre jusqu'à la prochaine.

Si, tout comme moi, t'es totalement accro à la série, tu dois vraiment aimer toutes les histoires qui touchent aux fugues, au trafic humain, à la prostitution ou autres sujets du même ordre.

Il y a 2 ans, il y a eu une vague de fugues dans les Centres jeunesse de Laval et Montréal et on craignait que les jeunes filles se fassent manipuler par des proxénètes. Alors que ce phénomène m'intéressait et me touchait beaucoup, j'ai découvert 14 ans et portée disparue, d'Arielle Desabysses; un des meilleurs livres que j'ai lus de ma vie. 

C'est dans le même style que Fugueuse, et ça va définitivement t'aider à passer le temps en attendant la prochaine saison. Arielle Desabysses raconte son histoire, une histoire vraie, arrivée ici, à Montréal. 

Du haut de ses 14 ans, la jeune fille de la Rive-Nord décide de fuguer. Dans le premier 24h de sa fugue, elle se sera fait voler une fois et violer deux fois, à Montréal. Elle raconte en détails sa chute vers l'enfer, et surtout, comment elle finit par s'en sortir, par miracle. 

Un roman qui fait beaucoup réfléchir, alors que je vivais dans l'illusion que des histoires aussi intenses n'arrivaient pas à Montréal. Une histoire réellement arrivée, qui aura pris une dizaine d'année à être racontée puisque la jeune femme a vécu dans la peur toutes ces années. 

Via Indigo

Voici le résumé du livre, que tu peux te procurer ici

Mars 20xx. Arielle, 14 ans, se rebelle contre l'autorité de son père. Elle ne voit qu'une solution pour faire bouger les choses : fuguer. Sa fuite la conduira droit en enfer... 8h : Arielle fait semblant de partir pour l'école à l'heure normale. 9h25 : Elle prend l'autobus en direction de Montréal et débarque au terminus Henri-Bourassa.17h46 : Le jour décline. Désorientée, l'adolescente se réfugie sur un banc de parc, coin Pie-IX et Monselet. 22h15 : Épuisée, frigorifiée, elle s'endort. 1h22 : Elle est réveillée par quelqu'un qui fouille dans son sac, puis violée et battue par deux hommes. 6h38 : Un inconnu lui offre son aide. 18h35 : Arielle se réveille dans un lit, nue, écrasée sous un corps. On la viole à nouveau. 21h20 : Reprends conscience dans une ruelle, étendue à plat ventre sur l'asphalte. C'est le début d'un long cauchemar qui l'entraînera malgré elle jusque dans un réseau de trafic humain. Là où les jeunes filles de son âge sont très populaires en tant qu'esclaves sexuelles...

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications