La dernière tempête de l'hiver 2016 est attendue demain matin pour le grand Montréal. Préparez-vous à vous faire garrocher un gros 15 à 20  centimètres en pleine gueule. Bon matin! C'est comme se réveiller avec une fille qui n'est vraiment pas de ton goût et qui en redemande. La tempête te dit: Allez viens! Viens jouer avec moi. Amène ta luge, on va glisser. Par contre, toi, tu n'as pas le gout de jouer. Tu vois juste les inconvénients. Tu veux simplement qu'elle parte, laisser passer la tempête et retrouver le soleil. Demain est un autre jour. Voici 10 trucs pour éviter de te faire chier demain matin...

1. Premièrement, peu importe où tu te réveilles, mets ton cadran au moins 45 minutes plus tôt qu'à l'habitude. Tu vas me remercier.


2. Magasine une date Tinder près de ta job. Tu éviteras le trafic. #HommeObjet


3. Si tu ne comptes pas dormir chez toi ce soir, vas y pas en Converse, mets tes bottes.


4. Rappelle une ancienne fréquentation à qui tu as brisé le cœur, invite-le à coucher et ton problème de déneigement est maintenant digne du passé. Comme ta relation avec lui, mais il n'y verra que du feu.


5. Commence ce soir à cruiser le petit voisin à qui tu n'as jamais encore adressé la parole parce qu'il louche et sent le poulet cru. Parle-lui de la future tempête qui approche, de tes problèmes de stress et de ton mal de dos. Crois-moi, il va pelleter s'il pense un jour te dénuder.


6. Ne te stationne pas sur une grosse rue passante si tu ne veux pas te ramasser avec un immense banc de neige de 14 mètres de haut qui sépare la rue de ton char et pelleter pendant 1000 ans.


7. Pratique-toi à faire des poses de fille découragée de pelleter qui n'arrivera jamais à vaincre ce méchant banc de neige toute seule.

Conseil : Mets ton petit manteau cute ajusté avec le collet en poils de Bambi.


8. Achète-toi des traction aids. Ça sauve des vies. (Surtout des sacres)


9. Quand tu entres chez vous ce soir, n'oublie pas tes gants dans le char, tu vas en avoir besoin demain pour déblayer ta voiture. C'est chiant de commencer le déblayage mains nues pour ensuite mettre ses gants gelés.


10. Le plus simple : anticipe une gastro avant de partir de la job tantôt. Beurre épais sur le fait que tu as gardé les enfants de ta sœur hier, que vous avez dont joué comme des petits fous et que la petite dernière a été malade. Je feel pas, j'ai un petit mal de cœur tout d'un coup...  Les boss ont une peur bleue des épidémies de gastro... Ce n'est pas très bon pour le rendement de l'entreprise.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications