Cet article est publié en rappel.


 

Dans un monde où la chirurgie esthétique semble maintenant chose du quotidien, le Québec voit maintenant une nouvelle tendance prendre de l'ampleur; le paiement de la facture salée des chirurgies esthétiques grâce à du financement privé ou des prêts et marges de crédit auprès de banques.

À lire aussi: Mon honnête expérience: j'ai essayé les injections aux lèvres

Via rawpixel

Qui n'a pas déjà réfléchi à corriger son nez, ses seins, ses paupières tombantes, ses nouvelles rides apparues subitement ou de grossir ses fesses pour être à la hauteur des standards imposés par la société, ou pour se sentir à la hauteur des Instababes? Soyons honnêtes. Que l'on soit pour ou contre les chirurgies esthétiques invasives ou non invasives, l'humain est humain; il cherche constamment des moyens d'être plus séduisant d'une manière physique, intellectuelle ou artistique.

Par contre, pour celles qui réfléchissent depuis un certain moment à faire une intervention, mais n'ont toujours pas fait le pas dans cette direction faute de moyen financier, il est maintenant facile et accessible de payer la facture à court, moyen ou long terme.

Alors que la pratique est peu connue, j'ai rencontré deux Québécoises qui ont décidé de passer à l'action. Olfa, une professionnelle de 35 ans, a décidé de subir une augmentation mammaire suite à un perte de poids de plus de 40 livres. Stéphanie, pour sa part, a elle aussi subit une augmentation mammaire après avoir allaité sa petite fille.

« Mon plan A était de mettre sur ma carte de crédit puisque j'ai un taux d'intérêt plutôt bas. Mais en parlant de mon projet avec une amie, elle m'a indiqué qu'il serait plus intéressant de faire une demande de marge de crédit. Après vérification auprès de ma banque, le prêt personnel était en fait plus avantageux pour ma situation; 7% de taux d'intérêt avec un terme de 5 ans. Autrement dit, des paiements de 188$ par mois pendant 5 ans », explique Olfa.

« Le point décisif de ma décision a vraiment été lorsque je me suis aperçue de la rapidité du processus. 1 heure après avoir rencontré un conseiller financier, le montant que j'avais demandé serait versé dans mon compte bancaire. » ajoute-t-elle. 

« J'avais pour ma part planifié un montant pour l'opération. J'allais payer la totalité de la facture lors de mon opération.  C'est en discutant avec ma belle-soeur de l'époque que je me suis aperçue de l'existance du plan de financement comme mode de paiement », rajoute Stéphanie.

La rapidité d'accès au montant désiré semble donc très séduisante de prime abord pour celles qui désirent passer à l'action sans devoir attendre d'avoir économisé pendant des mois, voire des années à se priver de sorties restos avec les copines et de trips de voyages. Toutefois, cette rapidité est-elle trop belle pour être vrai?

En « googlant » financement chirurgie esthétique, on se rend vite compte que plusieurs options sont disponibles pour les Québécois. Prêts Québec, Medicard, Crédit médical, Care Credit, Desjardins et Banque Nationale sont quelques-unes des institutions auprès desquelles les demandes de financement, de prêt personnel ou marge de crédit peuvent se faire. Mais attention, qui dit financement, prêt personnel ou marge de crédit, dit méchant taux d'intérêt. 

Via rawpixel

Donc, en gros, 3 options s'offrent à ceux qui veulent passer sous le bistouri:

1-Financement; fait auprès de compagnies privées telles que Prêt Québec ou Medicard, cette méthode est facile et rapide. En effet, en remplissant un formulaire en ligne, on peut avoir rapidement accès au montant désiré. Attention aux taux d'intérêt. Option populaire puisque 26 médecins sont enregistrés auprès de Medicard.

2-Prêt personnel; payable à chaque mois, cette méthode de paiement est facilement accessible pour ceux et celles qui ont une cote de crédit plutôt faible ou un revenu moins élevé. Il suffit simplement de prendre rendez-vous avec un conseiller financier de la banque et de faire une demande. En mentionnant intervention médicale comme raison, on a accès à un prêt calculé en fonction de la capacité de rembourser le montant.

3-Marge de crédit; Pour ceux avec une bonne cote de crédit, une discipline de paiement de factures digne des conseillers financiers et un bon revenu stable, cette méthode est idéale. Grâce à cette méthode de paiement, on peut simplement payer les intérêts encourus si on est plus serré dans ton budget. Le taux d'intérêt est moins élevé que le prêt personnel.

Pour ceux qui choisissent l'une ou l'autre option de paiements, il est important de garder en tête que les taux d'intérêt peuvent varier en fonction du montant emprunté et tarder à rembourser le prêt peut devenir un vrai cauchemar. Il faut donc s'assurer d'avoir en tout temps un minimum de fonds dans le compte en banque lorsque les paiements sont dus.

« Je conseille à tous ceux qui désirent le faire de ne pas s'endetter pour le faire. Ça change une vie faire une chirurgie. Beaucoup de gens ne nous regardent plus de la même manière. Beaucoup de préjugés. » - Stéphanie 

« C'est un engagement à vie. Lors de la consultation le docteur nous prévient; ce sera plus qu'une opération. Il faut prendre compte de l'entretien et d'être capable de payer cet entretien au fil du temps » - Olfa

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications