Sign in

Hier à Toronto est survenu un événement absolument tragique provoquant 10 morts et 15 blessés. Tout cela a débuté alors qu'un camionneur s'est dirigé vers une foule de piétons dans le but de causer le plus de dommage possible, à Toronto. 

C'est donc vers 13h26 que la police a été contactée au sujet du drame. La voiture-bélier roulait sur la rue Yonge et a parcouru environ un kilomètre sur l'allée commerçante, qui serait l'une des plus achalandées du pays, avant d'être arrêtée 26 minutes après le signalement. 

Malgré qu'on ne connaisse pas encore tous les détails de cette affaire, certains points ont déjà été relevés et afin de lever légèrement le mystère, j'ai décidé de te présenter ce que l'on sait jusqu'à présent à propos du tireur : 

Il s'appelle Alek Minassian

CBC News has confirmed Alek Minassian as the alleged driver in the Toronto van attack that killed nine people and injured 16 others https://t.co/8bYnzM2mZ9 pic.twitter.com/WNQeFqScAT

23 avril 2018

* L'information mentionnant 9 morts et 16 blessés n'avait pas encore été mise à jour à ce moment-là.

Il a 25 ans 

Il vient de Richmond Hills

Richmond Hills est une ville de l'Ontario située plus au nord, à environ 3 heures de route.

Il était déjà connu de la police 

La voiture-bélier a été louée deux heures avant l'incident 

« Une voiture-bélier est une automobile qui est projetée sur la façade d'un établissement afin de la démolir pour y pénétrer et y commettre un cambriolage ou un braquage. Elle peut également être utilisée comme arme par destination, par exemple contre une foule, notamment par des groupes terroristes. » (source)

Ce n'était pas accidentel 

On ne sait cependant pas si c'était un acte de désespoir ou un attentat, mais la thèse de l'accident est exclue puisque la camionnette a roulé plusieurs kilomètres sur le trottoir et qu'aucun malaise ne semble l'avoir frappé.

Il a tenté de fuir à toute vitesse 

Il a cependant été arrêté par un policier qui a fait preuve de beaucoup de courage lors d'une intervention dangereuse et qui a refusé de tirer sur le suspect malgré que celui-ci pointait une arme vers lui.

Il paraîtra en Cour aujourd'hui (24 avril 2018)

Plus de détails suivront donc aujourd'hui même concernant les accusations auxquelles il devra faire face.

À lire aussi: Le conducteur meurtrier de Toronto, Alek Minassian, est 23 fois dans la m*rde

Il étudie au collège Seneca à North York 

Selon le profil LinkedIn associé à la photo du suspect, Alek serait étudiant dans un collège public d'arts appliqués et de technologie.

Il n'était pas très sociable

Un de ses anciens camarades de classe affirme ne jamais vraiment l'avoir vu avec un groupe d'amis, il était généralement seul et se parlait à lui-même.

Il a été dans les Forces armées canadiennes

Du 23 août au 25 octobre 2017, l'homme a fait partie des Forces mais n'a pas terminé sa formation de recrue et a demandé à quitter après 16 jours passés au camp.

Nos prières sont avec l'entourage des victimes mais également avec tous ceux qui ont été témoins de ces scènes d'horreur.

Source : Le Monde, Dreuz, Global News, CBC, TVA Nouvelles