Cette semaine, un gars m'aborde sur Facebook pour me demander des conseils. La vérité, c'est que je ne le connais pas. Je l'ai peut-être croisé une ou deux fois en vrai, mais on est buddy sur les réseaux sociaux. On se jase sur Snapchat par moments et dans les commentaires sous les statuts ici et là. 

Ce que j'ai retenu de cette brève conversation, c'est que je n'étais pas la personne qu'il pensait que j'étais. Celle je laisse paraître sur mon profil. En fait, on ne l'est tous pas.

On est tous là à publier des photos de nos vacances féériques, mais pas à montrer le genou qu'on s'est fendu en escaladant un volcan, par exemple. 

Alors pourquoi on joue cette game, pourquoi on veut avoir l'air d'avoir une vie si parfaite? C'est drôle comme on a tous un certain désir de bien paraître sur les réseaux sociaux. Les gens y mettent tellement d'effort que si t'es la seule à ne pas le faire, t'as l'air encore pire. N’ose pas aller aux pommes sans prendre de photo; cette quête d'approbation virtuelle ne cesse jamais. 

Donc t'es là, à être excitée parce que le gars que t'aimes bien like tes photos et tes publications, mais tu ne prends pas le temps de t'arrêter et de te demander si t'es vraiment la personne que t'as l'air d'être sur les réseaux sociaux. Si t'as vraiment l'apparence que tu montres, ou si tu retouches tes photos pour te sentir plus en paix avec toi-même. Parce que ce qu'il like, c'est ce que tu lui dévoiles, pas ce que t'es vraiment. C'est souvent une version améliorée de toi: celle que tu voudrais être, pas celle que t'es. 

Tu vas en date avec lui, et t'as pas de nouvelles... Jusqu'à ce qu'il aime ta plus récente photo et prenne la peine de regarder tes stories. Les petits papillons virevoltent à chaque fois que tu vois l'intérêt qu'il te porte sur les réseaux sociaux. 

S'il like encore tes publications après votre date et continues à te stalker, c'est qu'il t'aime bien...non? 

La vérité, c'est qu'on aime stalker en 2017. On like plus qu'on prend la peine de regarder, on slide pour passer le temps, ou même machinalement. 

Une chose est certaine, s'il ne prend pas la peine de retourner tes textos ou faire l'effort de prendre de tes nouvelles, ce n'est pas parce qu'il fait aller son pouce sur les réseaux sociaux qu'il t'accorde une réelle importance et qu'il pense vraiment à toi.

Pire, c'est peut-être parce qu'il te garde en back up, c'est assez fréquent dans les relations 2.0, et c'est vraiment poche. Laisser planer l'incertitude, donner de l'attention à des moments stratégiques. L'attention donnée sur les réseaux, en 2017, ça ne vaut plus rien. 

Girl, dépose ton cellulaire. Tu mérites quelqu'un qui t'aime pour vrai, avec son coeur, pas en double tapant tes photos.