Mobile sign in image
Sign in
FR - Divertissement

Guillaume s'ouvre sur son expérience et la fin de son parcours à Star Académie

Pense-t-il que la demi-finale entre garçons l'a désavantagé?

Le premier round des demi-finales de Star Académie a eu lieu le dimanche 18 avril et c'est William Cloutier qui a remporté le vote du public, ce qui fait de lui l'un des deux finalistes. Guillaume Lafond, le chouchou des fans rentre donc chez lui.

Avec Jacob Roberge, les trois hommes qui s'affrontaient pour une place en finale étaient tous grandement aimés chez les Québécois et Guillaume, pour sa part, a été sauvé trois fois par ceux-ci depuis le tout début de l'aventure.  

La sélection de l'éditeur : Les Québécois voulant faire un road trip vers l'Ouest canadien doivent changer leur plan

Alors que c'est maintenant aux femmes, soit Lunou Zucchini, Rosalie Ayotte et Queenie Clément de tenter de se frayer une place en finale, Guillaume s'ouvre à Narcity sur son expérience à Star Académie.

Comment as-tu trouvé ta performance de dimanche?  

« Je trouve que j'ai eu du fun. Ma performance d'hier était digne de ce que je suis capable de donner, j'ai donné le meilleur de moi-même, j'ai eu du plaisir, j’ai trippé avec le band.

« J’ai juste pas pensé à la compétition, j’ai juste donné un spectacle et je suis vraiment fier de ça. »

Y a-t-il quelque chose que tu aurais fait différemment dans ton parcours?

« Sérieusement, non, je trouve que mon parcours est digne de moi. Je n’aurais pas pris une autre décision de ce que j’ai fait, toutes les chansons que j'ai chantées, je trouve que ça avait sa place.

« Je suis un gars qui suis son instinct dans la vie puis je l'ai toujours suivi dans Star Académie. »

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris à l'académie? 

« C’est sûr que moi quand je suis arrivé, je suis arrivé un peu de reculons, les caméras, j'étais pas trop à l'aise avec ça. J'étais pas un gars d'entrevue, j'avais jamais fait d'entrevue de ma vie. C'était tout neuf, c'était vraiment nouveau pour moi.

« Je m’attendais vraiment à ce que ça soit tout le temps vraiment du… pas fake, mais jouer quelque chose. Finalement non, c'est juste qu'il faut rester humain, c'est des humains derrière la caméra qui te parlent.

« Il faut juste que tu prennes ça comme si tu avais une conversation normale avec quelqu’un, puis ça va bien aller. Pas besoin d'avoir peur des caméras, elles sont juste là pour pouvoir transmettre les émotions que tu as au public, à un plus large public, donc c’est vraiment positif dans le fond. »

Crois-tu que le fait d'avoir choisi une chanson 'qui bouge' et non une chanson émouvante a joué contre toi hier?

« Ça aurait pu jouer contre moi de choisir une chanson qui bouge plus, mais je m'en fous. J'avais le goût de faire ça, j'ai suivi mon instinct, c’est ça que j'ai montré, puis le monde qui se sont pas senti interpellé, c'est pas grave, c'est pas la fin du monde.

« Je pense que je l’ai montré dans mon parcours où j’ai été en danger trois fois avant ça et les trois fois c'était des chansons plus émotives. Ça me tentait d'aller quelque part d'autre pour la demi-finale… Je pense que j’ai vraiment fait le bon choix, je ne regrette vraiment pas ça. »

Comment réagis-tu à l'explosion de ta popularité sur les réseaux sociaux?

« Je comprends pas trop encore, c'est le fun, j'apprécie énormément, je trouve ça vraiment flatteur, c'est malade. Mais on dirait que j'ai peur de les décevoir, parce que je suis pas tant familier avec ça, j'essaie de faire du mieux que je peux.

« J'essaie de contrôler ce que je mets, j’ai commencé à mettre des vidéos de moi qui chante. On dirait que je suis plus à l'aise avec ça […]. Je vais utiliser les réseaux sociaux justement pour annoncer mes spectacles, tester des arrangements, tester des compositions. […]

« Je vais essayer des trucs, je vais voir quand je me sens bien à le faire et quand je me sens moins bien. Ça va couler naturellement, je me fais confiance. »

Penses-tu que de mettre les filles ensemble et les gars ensemble pour les demi-finales t'a désavantagé?

« Non, je pense pas. Je trouve ça très logique. Je pense que les trois garçons, on avait des personnes qui nous soutenaient, fait que c'était très logique de nous mettre un contre l'autre.

« Moi ça ne m’a vraiment pas dérangé sérieusement… Je dis pas que ça m'a désavantagé, pas du tout. Parce que n'importe qui, je pense, aurait pu gagner […]. Je suis vraiment content pour Will, vraiment, je trouve qu’il le mérite et j’ai eu du fun puis c'est ça qui importe. »

Étais-tu conscient que tu étais le chouchou du public, dans l'académie?

« Je me suis fait voter par le public trois fois, c'est sûr que, pas que je ressentais que j'étais le chouchou du public, pas du tout, mais je savais que j’étais apprécié du public et je trouve ça cool parce que j'ai pas changé pour être apprécié, je suis juste resté moi-même, puis le monde a apprécié ça.

« Donc je ne ressentais pas de pression de ne pas être à la hauteur […] J'avais pas de pression de bien performer, de bien dire les choses, je suis juste moi-même puis je suis content que le public me suive… J'ai plein d'amour à leur donner, j’ai hâte de les voir. »

Qui va gagner Star Académie, selon toi?

« J’irais pour Will. Will m’a vraiment ému justement en demi-finale quand on faisait les répétitions pour nos numéros, je regardais ça et j’étais comme 'ahhh'! Il a tellement une belle histoire, il chante tellement bien, sa compo, ça marchait. Il a rejoint beaucoup de gens avec cette prestation-là puis je suis sûr que ça l'a beaucoup aidé.

« Je suis confiant pour Will, je suis sûr que ça lui ferait du bien. Il a une famille, deux enfants. Je lui souhaite vraiment. »

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

C'est tout un projet qui débarque dans les Laurentides en 2022. Le nouveau Sentier des cimes à Saint-Faustin-Lac-Carré est en pleine construction et plusieurs ont déjà hâte d'y mettre les pieds.

Si c'est un concept unique au Canada et même en Amérique du Nord, d'autres sentiers de ce genre et s'élevant au-dessus des arbres ont déjà vu le jour en Europe. On peut donc avoir un aperçu de ce qui nous attend.

Continuer à lire Show less

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Jacob, la voix puissante de Star Académie, s’ouvre sur son parcours et son départ

Être contre William et Guillaume, c'était le « pire scénario dans sa tête ».

Alors qu'il était pressenti comme le grand gagnant de Star Académie par le public depuis plusieurs semaines, Jacob Roberge a quitté l'académie après la demi-finale remportée par William Cloutier

Grâce à son talent et sa maîtrise sans équivioque de sa voix, il avait d'abord été sauvé par les fans dès le premier spectacle de variété, obtenant ainsi une place parmi les académiciens.

Continuer à lire Show less

William Cloutier s'ouvre sur sa victoire en demi-finale et sa compo qui a marqué le Québec

Il confie que la grande popularité de Guillaume lui jouait bien dans la tête.

Ce dimanche 18 avril, William Cloutier a réussi à renverser la tendance à Star Académie et voler le coeur du public avec une interprétation émouvante de sa propre composition, Si pour me voir

Jusqu'à maintenant, Guillaume Lafond et Jacob Roberge avaient des parcours sans faille auprès du public, étant sauvés par ce dernier à toutes leurs mises en danger.

Continuer à lire Show less