Sponsored Content
FR - Personnalités

La nageuse olympique canadienne Katerine Savard nous révèle à quoi ressemble son alimentation au quotidien

Protéines + glucides + lipides = un choix gagnant.

La nageuse olympique canadienne Katerine Savard nous révèle à quoi ressemble son alimentation au quotidien

Cet été, les athlètes canadien.nes sont apparu.es sur les écrans de télévision du monde entier à l'occasion des Jeux olympiques de Tokyo. De nombreuses personnes étaient absolument ravies de pouvoir admirer l'uniforme blanc et rouge d'Équipe Canada se tailler une place de choix sur les podiums et ainsi accumuler les médailles.

En observant les différentes épreuves sportives et les performances renversantes de ces athlètes, tu t'es peut-être demandé comment un.e olympien.ne peut arriver à de tels résultats.

Bien sûr, il y a beaucoup de facteurs qui entrent en ligne de compte pour qu'un.e sportif.ve de haut niveau puisse exceller dans sa discipline, y compris des éléments tels que l'entraînement et l'alimentation.

Katerine Savard, une nageuse olympique canadienne, en sait quelque chose. Elle connaît très bien les types d'aliments à insérer dans son assiette pour atteindre de meilleures performances athlétiques, une récupération musculaire accrue et un apport énergétique soutenu. Son menu ne contient pourtant rien qui pourrait te surprendre!

Au contraire, ce sont des produits plutôt traditionnels qui se retrouvent dans son assiette, comme des pâtes, des légumes et du poulet.

D'ailleurs, le poulet canadien produit par Chicken Farmers s'avère un choix des plus santé pour bénéficier d'une viande de qualité supérieure.

Nous avons rencontré Katerine pour discuter de sa carrière de nageuse, apprendre quelques faits surprenants à son sujet et découvrir la façon de manger comme une olympienne.

Katerine Savard a commencé à participer à des compétitions de natation dès l'âge de 10 ans. Elle s'est très vite illustrée dans de multiples championnats nationaux et internationaux au cours des années, ce qui l'a amenée à se rendre aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. En tout, elle a fait trois Jeux olympiques, soit ceux de 2012, 2016 et 2021.

Elle est donc extrêmement familière avec le régime alimentaire olympique composé de glucides complexes, tels que le riz ou les pâtes, et de protéines maigres comme le poulet pour faire le plein d'énergie, le tout accompagné de beaucoup de légumes pour les nutriments. Ce sont là les éléments de base du régime de Katerine.

« Avant une course, j'adore manger des pâtes, c'est une bonne source de glucides. J'ajoute souvent une source de protéines pour pouvoir me soutenir tout au long de ma compétition », indique Katerine.

Les protéines constituent une source d'énergie essentielle et s'avèrent également importantes pour le développement musculaire. Savais-tu que le poulet est une viande très protéinée?

En effet, il s'agit de l'une des viandes les plus maigres, c'est-à-dire qu'elle contient peu de matières grasses. Étonnamment, de la viande à base de plantes peut contenir jusqu'à quatre fois plus de matières grasses que le poulet. Selon la protéine choisie, il y a donc certainement des avantages et des inconvénients.

Des recherches suggèrent que l'ingestion d'aliments entiers riches en protéines après un effort physique est bénéfique. Il faut toutefois prendre en considération la source de cette protéine. Par exemple, une poitrine de poulet fournit 31 grammes de protéines, alors qu'une tasse de lentilles en contient environ 18.

Les substituts de « poulet » à base de plantes, qui peuvent parfois contenir de nombreux ingrédients dont des additifs alimentaires, comportent environ 17 grammes de protéines.

À titre d'exemple, une boulette pour burger à base de plantes peut renfermer jusqu'à 20 ingrédients différents, comparativement à une galette de burger de poulet qui n'en a qu'un seul.

Pour une option de repas simple, santé et facile à préparer, le poulet est idéal grâce à sa teneur élevée en protéines et à ses excellentes valeurs nutritives. Il peut être cuisiné de différentes manières puisqu'il s'agit d'un aliment hyper versatile.

L'athlète admet : « J'adore me faire du poulet au beurre, du riz frit au poulet et aux légumes ou n'importe quelle recette de pâtes au poulet. Je cuisine beaucoup, j'adore faire des recettes de pâtes au poulet, mais j'essaie beaucoup de nouvelles recettes, car j'adore découvrir de nouveaux goûts.

« Mon plat préféré, c'est des poitrines de poulet glacées à l'érable sur un nid d'épinards crémeux. »

Le poulet constitue un moyen rentable pour les athlètes professionnel.les et amateur.trices de répondre à leurs besoins en nutriments. Il contient également les neuf acides aminés sur lesquels le corps s'appuie pour l'absorption et la digestion.

En mangeant bien, Katerine remarque des différences notables dans son état d'esprit général et dans ses performances.

« Pour moi, manger bien veut dire de me sentir bien dans mon corps tout en mangeant ce que je veux. Je mange un peu de tout en portions raisonnables. Mon mental va mieux et quand la tête va bien, le reste suit. Mes performances sont meilleures, etc. », précise-t-elle.

Une journée typique d'olympien.ne s'avère habituellement très chargée avec des entraînements matinaux et en début de soirée.

Lors de ces journées, Katerine privilégie des protéines comme le poulet qui sont riches en vitamines et minéraux comme le magnésium, le fer, le zinc et la vitamine B, afin de s'assurer une régénération musculaire optimale.

À travers tous ces entraînements, Katerine enseigne, deux ou trois jours par semaine, dans les écoles primaires et effectue sa préparation de repas en fonction de ses activités sportives.

« Avant l'entraînement, je mange généralement un bagel avec du fromage à la crème. Après l'entraînement, je prends généralement un smoothie avec des protéines pour m'aider à récupérer.

« Pour mes lunchs, je mange souvent le restant du souper de la veille. Mes repas sont généralement composés de 1/3 d'aliments protéinés (viande, tofu, etc.), 1/3 de légumes et 1/3 de glucides (riz, pâtes, etc.). Je prends souvent un dessert sucré, je ne me prive pas dans la nourriture, j'adore me faire plaisir en mangeant. Avant d'aller au lit, je mange souvent des fruits. »

Que tu souhaites te préparer pour une compétition ou une semaine chargée au bureau, concocte-toi un repas équilibré avec les aliments santé qui transportent Katerine vers la ligne d'arrivée. Sélectionne une protéine qui répondra à tes besoins pour que tu sois prêt.e à pratiquer ton activité physique favorite, à la maison, sur ton heure de lunch ou après le travail!

Si tu souhaites en apprendre davantage à propos des produits de Chicken Farmers Canada, tu peux consulter le site Web de la compagnie ou encore sa page Facebook ou Instagram.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.


Cet entretien a été modifié et condensé afin de le rendre plus clair.