Mobile sign in image
Sign in
Mon honnête expérience : j'ai essayé le « microblading » des sourcils

Cet article est publié en rappel.

J’ai décidé aujourd’hui de partager avec toi l’expérience dans laquelle je me suis lancée il y a de ça déjà 10 gros dodos. J’ai longtemps hésité. Je sais pas si c’était la peur ou le coût, mais ça m’a pris des mois avant d’officiellement tenter le coup. Mais un beau jour, j’me suis regardée dans l’miroir, pis j’me suis dit que c’en était assez.

C’en était assez de ces sourcils de sorcière, de toutes ces heures gaspillées à me maquiller. C’en était assez d’avoir peur de sortir de la piscine pis de perdre mes « poils » de face en même temps.

Sur un coup de tête, peut-être dans un surplus de frustration cumulé à jamais tracer ma ligne pareille des deux côtés, j’ai booké mon rendez-vous pis quelques jours plus tard, j’me faisais tatouer le visage. Ouep, parce que c’est ça, le microblading.

Via Louvia Lafrance

Et comme je sais pertinemment que je suis pas la seule à passer par toute cette gamme d’émotions, et que cette tendance est de plus en plus populaire, j’me suis dit que ça serait une bonne idée de partager avec toi le avant, le pendant, pis le après.

J’ai donc cherché sur Internet (ou plutôt Instagram) les meilleurs endroits selon mes goûts. J’avais vraiment pas envie de ressembler à Ginette (ma voisine aux sourcils rouge vin des années '80). Ni de pogner une infection.

C’est donc de cette manière que j’ai trouvé le salon Pigmaderme sur la Rive-Nord de Montréal. Bin, en fait, je les follow depuis un certain temps, mais ça vraiment confirmé mon choix. C’était pas à la porte. Genre… Pas si loin, mais pas loin d’une heure de chemin (j’habite dans l'champ). M’en fou, j’vais pas ailleurs.

Via roxxbd

Roxanne, la pro des sourcils à la Maripier Morin, m’a donc accueilli tout sourire. La place était vraiment propre et chaleureuse, j’me suis vite sentie bien.

Voici mon honnête expérience au salon :

Elle m’installe et me fait remplir un formulaire. Les questions ressemblent à « As-tu déjà été tatouée, si oui, guéris-tu bien? », « As-tu des problèmes de peau? », etc.

Je me couche ensuite, et elle fait un genre de « croquis » de ce qu’elle croit conviendrait bien à mon visage.

Via Louvia Lafrance

Ça me sort un peu de ma confort zone au départ, mais j’me dis que je suis là pour du changement pis qu’anyway, c’est elle l’experte (j’suis aussi la fille qui laisse 25% quand ma coiffeuse me scrap la tête, mais ça c’est une autre histoire).

Ensuite de ça, elle m’applique un peu de gel qui gèle (ta tum tis), ce que ne font pas (ou rarement) les autres esthéticiennes avant de tracer le contour (souvent elles utilisent une crème et ça efface le croquis). Selon elle, ça va vraiment être moins douloureux de procéder de même, pis je m’obstine pas pentoute.

On attend ensuite ensemble que ça fasse effet. Pis j’me mets à lui poser plein de questions (tu parles d’un timing, comme si j’allais reculer rendu là). Elle me parle de sa formation et des filles aux sourcils à Ginette, pour qui il n’y a plus le moindre espoir.

Parce que, comme elle m’expliquait, y’a des cas où elle ne peut tout simplement pas intervenir. C’est comme de mettre sa signature sur l'œuvre pas nice d’un autre. J’me mets à la place des filles pis j'suis comme… Thank God j’ai peut-être roulé un peu plus, mais j’aurais pas l’air de sortir d’un sac à surprise.

Elle me montre ensuite ses outils stériles (très important), et commence à tracer le contour de son croquis. Voici donc à quoi ressemble l'équivalent de la machine à tatouer version microblading :

P.S.: Elle utilise des pigments et non de l'encre lors de l'intervention, d'où la courte durée de vie du « tatouage » d'environ 1 an.

Via Louvia Lafrance

Via Louvia Lafrance

Durant l'opération sourcils en détresses 101, je t'avoue très honnêtement ne pas avoir ressenti la moindre douleur. C'était un peu désagréable, mais vraiment rien à voir avec ce à quoi je m'attendais. Roxanne prend également la peine de bien tirer la peau, afin que la ligne soit plus fine et naturelle.

Son petit outil faisait par contre un drôle de bruit au contact de ma peau, et ça c'était un peu weird. La partie la plus douloureuse a été l'épilation à la pince du surplus de poils voisinant, si ça peut te donner une idée (donc si tu t'épiles régulièrement, t'es correct).

Au total, il faut compter plus ou moins 2h pour l'intervention. Quand c'est fini, elle t'applique un peu de pigment, essuie le tout et te remet un petit gel bourré de vitamine A et D, que tu dois appliquer en petite quantité le jour et le soir sur tes sourcils pendant 10 jours.

Via pigmadermeesthetique

Le point le plus important et surtout le plus chiant : tu dois éviter de mouiller tes sourcils durant cette période complète (bonjour les bains et adieu les douches). Aussi, pas de sport (l'eau saline de ta sueur pourrait te « détatouer »), pas de sauna, pas de spa, et pas touche.

Voici donc l'évolution de mes sourcils sur 10 jours :

Jour 0

Flawless.

Via Louvia Lafrance

Jour 1

J'ai toujours l'air d'avoir les sourcils gras à cause de mon gel.

Via Louvia Lafrance

Jour 2

Il commence à y avoir de toutes petites peaux sèches. Vraiment rien de terrible ou de gênant (je post même un selfie cette journée-là).

Via Louvia Lafrance

Jour 3

J'ai l'impression d'avoir perdu un petit bout à la fin de mon sourcils. Ça commence également à me gratter et je rêve du jour où je pourrais le faire.

Via Louvia Lafrance

Jour 4

Mes sourcils sont moins définis et il y a de plus en plus de galles. Je perds même des bouts et ils collent à mon visage (petits points noirs sur la photo).

Via Louvia Lafrance

Jour 5 :

La couleur s'atténue de plus en plus. Ce qui est normal (le sourcil perd de 30% à 50% de sa couleur initiale).

Via Louvia Lafrance

Jour 6 :

Ça commence à être très naturel. On peut aussi voir dans le haut du coin du sourcil (gauche sur la photo) des petits picots de galles/pigments.

Via Louvia Lafrance

Jour 7

Je suis allée à la coiffeuse cette journée-là. Tout un struggle d'éviter l'eau sur les sourcils durant le rinçage.

Via Louvia Lafrance

Jour 8

(Ils ont l'air un peu plus foncé mais c'est simplement la luminosité.)

Via Louvia Lafrance

Jour 9

J'ai pas pu attendre au lendemain. J'me suis nettoyé le visage au grand complet et c'était une des choses les plus jouissives ever.

Via Louvia Lafrance

Jour 10

Résultat final! Ta-dam! Bon, je suis dû pour une épilation mais sont vraiment plus fournis qu'à l'habitude.

Via Louvia Lafrance

Pour résumer mon expérience, je dois dire que le plus gênant a été le gel sur les sourcils et non pas les galles. J'avais de petites peaux mortes, mais c'était rien de dramatique. Moi qui pensais devoir marcher la tête basse avec une tuque jusqu'au nez... j'ai été agréablement surprise. Ça n'a vraiment pas perturbé mes journées.

Ça a carrément changé ma routine, je me sens beaucoup plus à l'aise de sortir sans maquillage et je gagne définitivement du temps le matin. Aussi, je sens que ça va m'aider à mieux m'épiler (et me maquiller) puisque la délimitation est plus claire à présent.

Je ne regrette absolument pas d'avoir franchi le pas, tout ce que je regrette c'est de ne pas y être allée avant! Meilleure décision EVER.

Via Louvia Lafrance

Mes sourcils sont plus égalisés, plus fournis et plus foncés. Je trip déjà et je suis même pas encore allée faire mes retouches! (Je ne porte aucun maquillage aux sourcils sur les photos).

D'ailleurs, c'est vraiment les retouches qui viennent finaliser le tout. Il faut y aller 5 semaines après l'intervention afin que les sourcils soient 100% impeccables et pour repasser aux endroits qui ont moins bien tenus.

Infos à retenir :

Quoi : Microblading

Prix : 350$ + tx (incluant une retouche + produit de guérison)

Durée : +/- 2 heures

Durée de vie : +/- 1 an

Guérison : 10 jours

Où : 130 rue Saint-Laurent, Saint-Eustache

* Notez que mon expérience est propre à moi et que les résultats et prix peuvent varier selon les personnes et les salons.

À lire ensuite: Voici de quoi ont l'air mes sourcils 3 mois après mon microblading