Connexion

10 choses que j'ai comprises pendant que tout le monde est en couple sauf moi

8. Être en couple ne veut pas dire automatiquement être heureux

J'me le dis trop souvent : je suis l'éternelle célibataire. Dans l'sens qu'à travers les années, je vois mes amis et mes proches en général se caser, déménager en couple, se faire des plans à long terme et (surtout) être en amour, pendant que moi j'suis là, dans mon 4 et demi avec ma coloc' à être étonnamment bien et me demander s'il faut pas que je me sente coupable d'être bien, même si je suis célibataire.

Ok, j'avoue qu'être la célibataire de la gang, ça n'a vraiment pas que des avantages. Mais au moins, ça n'a pas que des désavantages. À travers le temps, j'ai réalisé ben des choses et j'espère que vous prenez le temps d'y réfléchir une fois de temps en temps si vous aussi, vous êtes célibataire en ce moment. Et sinon, eh bien voici ce que j'ai pu réaliser avec le temps et qui m'a quand même rassuré, par rapport à mon état de célibat!

1. Être en couple en 2016, c'est compliqué

On vous a parlé de la manière qu'on s'aime dernièrement, pis je ne le dirai jamais assez : c'est tellement compliqué être en couple de nos jours! Non, ça n'a peut-être jamais été la chose la plus simple, mais ça n'a pas de bon sens comment on se complique la vie! On pense se la simplifier avec Tinder/Happen/Bumble et toutes les opportunités qu'on se laisse pour rencontrer des gens, mais au bout du compte on se complique la tâche à toujours dire peut-être et jamais oui ou non. On est comme à Occupation Double, on ne veut pas être identifié à personne, pis on s'assume quand on a presque pu le choix on dirait. Qu'on mettent nos culottes pis qu'on assume si on aime ou non quelqu'un, seigneur!

2. On est constamment sur la cruise

Ok oui, certains le sont plus, mais quand même! On s'ajoute sur Facebook comme lorsqu'on prenait les présences au secondaire. C'est rendu dans nos habitudes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, que de se faire des contacts qui ne t'engagent à rien d'autre qu'avoir une longue liste à show off à tes amis.

3. Il y a beaucoup plus important que de se mettre absolument en couple

J'dis pas que se mettre en couple, c'est pour ceux qui n'ont rien d'autre à faire. J'dis plus que ce n'est pas la fin du monde, que d'être célibataire dans la vingtaine. Pis c'est important de le préciser, vu qu'on dirait qu'on nous a mis en tête dès notre enfance qu'on devait se presser d'être en couple pour terminer ses études, se trouver la job de notre vie, tomber enceinte et avoir une famille. Le tout avant 28 ans, évidemment. NOT.

De nos jours, les choses ont changées et on a le droit de focusser sur ce qu'on a réellement envie. Voyage, carrière ou plaisir en général. C'est important de se trouver, de comprendre ce qu'on veut réellement dans une vie. La relation sérieuse, elle viendra en temps et lieu!

4. Je ne suis pas forever alone pour autant

J'ai beau ne pas avoir quelqu'un pour cuddle les samedis matins, je n'ai jamais été aussi bien entourée de toute ma vie, j'pense ben. Plus on vieillit, plus on connait le genre de personnes qu'on a besoin dans notre vie et qui sont là pour durer. Ou du moins j'ose croire/espérer que nos relations se solidifient avec le temps.

Bref, le chum il viendra plus tard.

5. Avec le temps, nos « genres » changent

Je ne recherche pas la même chose chez un gars que lorsque j'étais en secondaire 3 et que je trippais sur le beau joueur d'hockey de l'école qui me disait Salut un matin sur trois (pauvre fille que j'étais). À travers les années, nos goûts changent. Ou du moins on comprend ce qu'on aime plus en relation. Croyez-le ou non, ça nous facilite la vie. Plus on comprend ce qu'on aime chez quelqu'un (et je ne parle même pas de physique, ici), plus on sait ce qu'on veut réellement.

6. Je ne perds pas mes amies en couple

À l'adolescence, on a tous eu cette amie en couple qui est disparue de notre vie pendant plusieurs mois à cause d'une nouvelle relation. On avait beau lui dire qu'on s'ennuyait, qu'on avait besoin d'elle ou whatever, son horaire devenait totalement booké grâce à son chum de 3 semaines qui était devenu l'homme de sa vie. Heureusement, on apprend de nos erreurs pis mes amies arrivent à comprendre que leur relation amoureuse ne doit pas être le centre de leur attention.

7. Tomber enceinte n'est pas la réponse pour passer de fréquentation à « en couple ».

Non, ça ne m'est jamais arrivé et je n'aurai pas besoin d'essayer pour la comprendre, celle-là. C'était plus pour passer le message que lorsque ça ne fait pas, avec quelqu'un, ça ne fait pas. Tout simplement. On ne peut pas forcer les choses, on n'est pas comme dans les films à ce que finalement tout tourne comme on le voulait. Si une relation n'aboutit pas, c'est simplement qu'une autre qui nous convient plus nous attend.

8. Être en couple ne veut pas dire automatiquement être heureux

J'dis ça parce qu'on dirait souvent qu'on cherche à être en couple pour être heureux. D'après mes expériences et ce que j'observe chez les autres depuis le temps, c'est loin d'être une formule infaillible! Pis puisque je ne crois pas trop m'avancer en disant qu'on recherche tous un peu le bonheur, faudrait sûrement le trouver ailleurs que dans la quête de l'autre.

Être célibataire, c'est vraiment pas si pire t'sais.

9. Je n'ai pas de problème à être seule

C'est quand même nice, se rendre compte qu'on est bien par soi-même. Qu'on peut être un moindrement indépendante et autonome. On n'a pas à toujours dépendre de quelqu'un pour se faire des plans. On passe notre adolescence à vouloir être plus indépendant de nos parents. Une fois que ça arrive, est-ce qu'on peut bien chercher à ne pas être dépendant à quelqu'un d'autre?

10. Le classique "Apprendre à s'aimer soi-même avant d'aimer quelqu'un d'autre".

C'est cliché et il aurait sans doute fallu que j'trouve une autre façon de le dire, mais c'est la meilleure façon de le dire. Apprendre à s'aimer avant d'aimer quelqu'un d'autre, c'est aussi se dire qu'on ne dépendra pas de l'autre pour se valoriser et être bien dans sa peau. C'est se dire qu'on vaut bien quelque chose et qu'on n'a pas besoin d'une relation passionnelle pour réussir à comprendre ça.

Au moins j'ai compris ça, pendant que tout le monde se mettait en couple.

Suis-nous sur Snapchat: @narcitymontreal

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.