Connexion

10 couples montréalais qui te tappent sur les nerfs

Des fois, on est mieux célibataire.
10 couples montréalais qui te tappent sur les nerfs

Des fois on se regarde le nombril pis on se dit que ce serait l'fun en maudit d'être à deux. De trouver l'autre bas qui va faire la paire ou le beurre de peanut qui va compléter notre toast de vie. De pouvoir partager des p'tits moments cutes comme celui où t'as quelque chose de prit entre les dents et qu'elle te le dit.

Pis y'a d'autres fois où on se dit qu'à regarder la gang de mollusques qui forment des couples autour de nous, on est tu assez bien tout seuls finalement?! Et il y a autant de sortes de célibataires que de sortes de couples. Qu'on se le dise, t'es pas plus hot parce que t'as un partner pour aller en kayak, ok?

1. Le couple parfait

On dirait qu'ils aiment ça te ramener leur bonheur en pleine face pour te rappeler que t'es tout seul. Ils viennent d'emménager, ont deux bonnes jobs, sortent une fois de temps en temps mais pas n'importe où! Ça sort à la Salle à Manger et ça va au Théâtre du Rideau Vert.

Ça se payent des verres à 15 piasses au Lab et après, y mettent ça sur Facebook pour étaler leur sourires de contentement et de vies parfaites. Toi ta plus grosse sortie de la semaine c'est quand tu sors du métro pis que t'as budgéter le paquet de gommes que tu viens de t'acheter.

2. Les co-dépendants

T'sé, ceux qui se demandent quasiment la permission pour respirer? Quand tu leur demandes de faire une sortie (genre aller regarder les oiseaux dans le ciel) ils te répondent "attends, je vais y demander". Dans le fond, ces gens-là ils ont échangé leur parents pour leur chum ou leur blonde. Fini le temps des conversations privées, le chum ou la blonde suit. Dans une coupe d'années, ça se demandent pourquoi ils ont personne pour les aider à déménager.

3. Le couple selfies

S'ils sont touristes ça passe encore mais c'est pas normal s'ils ont jamais personne dans leur entourage pour prendre des photos d'eux. Et y'en a toujours un des deux qui est plus motivé que l'autre à prendre un selfie...l'autre suit par dépit. Même si t'essayes mon homme, on le voit ton bras, arrête.

4. Germaine et Soumis

Elle lui parle comme si c'était le dernier prit dans l'équipe de ballon-chasseur. Comme si c'était un fond de pot de relish plus bon. Y'a beaucoup de filles (et on s'excuse mais y'a plus de germaines que de germains) qui vont se lâcher lousse quand elles voient que le gars est juste trop gentil et qu'il fait tout ce qu'elles veulent. Au début elles trippent ben raide mais ça les frustre les gars trop sweet...c'est de même.

Crédit photo - @Carolina

5. Les démonstratifs

T'attends patiemment ton métro, tu demandes rien à personne parce que cette journée-là, tu la trouvais belle. Belle jusqu'au moment où tu vois deux boutonneux qui s'avalent la face à deux pieds de toi. Un peu plus et tu leur demandes si tu peux te joindre à eux parce que me semble que le malaise est pas assez palpable et que leur jeu a l'air ben intéressant.

Crédit photo - @Paradise's flower

6. Les intellos qui réinventent le monde

Ils portent des lunettes mais c'est juste pour le look parce que leur vue est parfaite. Ça se fait pousser la barbe et ça met du rouge à lèvres pettant avant d'aller aux Musée des Beaux Arts pour leur 2e fois annuelle. Ils magasinent dans les bazars, achètent des vinylles pour le tourne-disque qu'ils ont pas et vont dans les expos. Ils regardent des toiles en parlant de l'énergie et de la mélancolie de l'auteur et toi tout ce que tu vois c'est un fucking point rouge sur une fucking toile blanche.

7. Les open mind qui vont à l'Orage

Pour ceux qui le savent pas, l'Orage c'est un club échangiste. Ils vont te parler avec passion de leur dernière découverte sexuelle et ces gens-là n'ont juste aucun tabous. Ils t'ont déjà proposé de te joindre à leur trip mais toi, c'est pas trop ton bag de baiser dans un kit en cuirette pis de te faire crier "vas-y ma cochonne" quand ton nom c'est Richard et que ton attrait touristique c'est ta moustache fournie.

8. Les on and off

En gros, ils se laissent et reprennent tout le temps. Le même principe que de mâcher une gomme, de se tanner, de la mettre sur son bras de vitesse, de fumer une clope, de la remâcher. Un moment donné, tu les écoutes plus parce que tu trouves ça ordinaire les chansons sur repeat et qu'ils aiment ça mettre des bûches dans leur feu anyway!

9. Les fiancés

Tout le monde se fiance...mais pourquoi?! On a jamais vu autant de monde se dire oui que dans les dernières années mais ça fait juste se fiancer! Au bout du compte, ils ont payé la bague. Le mariage c'est maman et papa parce qu'à 23 ans, t'as pas les moyens pour des faire-part dans ton budget.

10. Les fitness freaks

Il est beau, elle est belle. Ça fait le tour de la question. Ils ont un abonnement double au Gym du Plateau et prennent des smoothies verts le matin. Ils ont autant de conversation que le casting des films muets de 1920 et leurs préoccupations sont de parler de la fille qui l'a trop regardé au Belmont la fin de semaine passée et du fait qu'elle soit encore inscrite sur Tinder. Par contre, le sexe est excellent et ils s'entendent pour dire qu'ils s'entendent là-dessus.

Plus de cette auteure:

14 types de Montréalais que toute la ville déteste >

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Pour certain.es, atteindre le haut du frigo peut s'avérer compliquer. Mais, ce n'est sûrement pas le cas d'Olivier Rioux, un adolescent originaire de l'arrondissement d'Anjou à Montréal, qui a été nommé l'adolescent le plus grand du monde par le nouveau livre Guinness World Records 2022.

Les médecins prévoyaient que ce passionné de basketball, qui mesurait déjà cinq pieds et deux pouces en cinquième année, allait atteindre les six pieds et cinq pouces à son apogée. Or, aujourd'hui, à seulement 15 ans, Olivier Rioux mesure sept pieds et cinq pouces soit plus de deux mètres !

Continuer à lire Show less

Un homme de 23 ans tué au centre-ville et c'est le 21e homicide de l'année à Montréal

« Il y a trois à quatre suspects qui ont pris la fuite à pied. »

Un énième incident dramatique s'est déroulé dans la métropole cette nuit du 18 septembre. Un homme de 23 ans a été tué au centre-ville de Montréal suite à une altercation et c'est le 21e homicide de l'année.

« L'événement est survenu cette nuit, à 1 h 45, sur la rue Sherbrooke près de l'intersection Mansfield dans l'arrondissement Ville-Marie », a indiqué Véronique Dubuc, porte-parole au Service de Police de la Ville de Montréal.

Continuer à lire Show less

Situé dans le quartier de Griffintown à Montréal, le resto nommé Perles et Paddock est l'endroit parfait si toi et tes BFFs avez envie de vous offrir une petite sortie pour votre 5 à 7 entre ami.es.

L'endroit, qui était un garage avant l'ouverture du restaurant en 2017, a refait peau neuve en 2021 avec une décoration des plus funky. À l'extérieur, des éclats de couleurs pastels sillonnent la devanture blanche, alors que l'intérieur est illuminé de petites lumières féériques dans un décor épuré, sauf pour la verdure abondante.

Continuer à lire Show less

Une immense manifestation contre le passeport vaccinal a lieu à Montréal (VIDÉOS)

12 400 personnes ont répondu à l'appel sur l'événement Facebook.

Alors que le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre, plusieurs milliers de Québécois.es « pro choix » manifestent en réalisant une grande marche de 4,6 km, ce dimanche 5 septembre, sur la place Jacques-Cartier, au Vieux-Port de Montréal.

« L'heure de la division est terminée! Nous sommes dans un pays démocratique donc nous sommes supposés avoir le droit de choisir, avoir le droit de dire non, avoir le libre choix d'accepter ou non un traitement médical! Le gouvernement use de la peur et de la menace pour inciter les gens à recevoir cette injection et maintenant impose un passeport vaccinal ! Ils obligent les enfants à être masqués en classe, alors que des parents assoient en terrasse c'est correct! C'est incohérent et surtout inacceptable! », est-il indiqué dans la description de l'événement Facebook.

Continuer à lire Show less