Connexion

10 personnes à côté desquelles tu ne veux surtout pas t'asseoir dans le métro

Parce que y'a des trajets de métro pires que d'autres.

Dans la vie, tu prends pas le métro dans le but de te faire chier. Généralement, tu le fais pour sauver de l'argent, que t'as pas d'auto et que de toute façon ça te tenterais pas d'être pogné dans le traffic ou que t'es franchement écologique. Sauf que, c'tu moi ou y'a des rides de métro pires que d'autres?

Des fois, tu croises des drôles d'oiseaux là-dedans. Moi je me rappelle d'une fois où un charmant jeune homme (note le sarcasme) me demandait de façon nonchalante si je voulais bien voir sa quéquette. Moi de lui rétorquer: « Ça va aller, j'ai déjeuné ».

Bref, je pensais à ça et je les ai compiler, ces gens à côté de qui tu ne veux pas t'asseoir dans le métro...

1. Le couple démonstratif...

Ça se frenche et c'est à peine s'ils te bavent pas dessus. Ça pouvait clairement pas attendre leur affaire...

2. Celui qui s'est lavé pour la dernière fois en 2009

Oh que ça sent le cadavre...

3. Les ados en quête d'identité personnelle

« Fack bro j'y ai dit: gros tu réussiras jamais à faire un mixtape badass! »

« Oh shit bro fack y'a dit quoi?! »

« J'sais pas man j'tais gelé ben tight!! »

...Et ils parlent fort les p'tits cri****.

4. Celui qui ronfle

Et qui tombe sur toi en dormant! C'est presque cute.

5. Les bizarres qui se parlent tout seuls

Ça va, je peux comprendre que certaines personnnes n'ont pas toute leur tête. Correct. C'est juste un peu épeurant quand t'as l'impression qu'ils t'agresseraient si tu avais l'audace de juste TOUSSER.

6. Le gars saoul

Rien de telle que la bonne odeur de fond de tonne un lundi matin!

7. Celle qui essaye de parler quand même au téléphone en espérant avoir du réseau

Et elle crie en plus. On sait pas, ça va peut-être plus fonctionner comme ça.

8. La famille nombreuse...

J'admire les parents qui ont le courage de prendre le métro avec tous leurs enfants, c'est peut-être leur seule alternative et je respecte ça. SAUF QUE, si j'essaye de lire ou de dormir, j'aimerais que ton fils ne me crie pas dans l'oreille: « PIS TOI, C'EST QUOI TON NOM?! ».

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.