Connexion

10 réalités d'un étudiant du HEC

Est-ce que je suis en France?

HEC Montréal est plus qu'une université renommée et spécialisée en commerce ainsi que dans tous les domaines de la gestion. Il y a toute une expérience qui vient avec aussi!

Une école avec un grand sens de la communauté et d'appartenance avec certaines réalités que l'ont vit tous ensemble. Tu n'es pas seul et nous avons préparé une liste pour te le rappeler.

1. Est-ce que je suis en France?

Tu peux te sentir en France tellement il y a de français
! Environ 30% de tes cours même. Ce n'est surtout pas une mauvaise chose! Ils adorent jaser et ils sont impliqués à fond dans les activités à l'école.

Parfois, il t'arrive de sortir des expressions comme « marrant » à la place de drôle. Bahhh oui, l'accent français peut être bien contagieux!

2. Tu as des examens le samedi ou dimanche matin

Ils disent que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... même la fin de semaine apparemment! Oui, oui, nous avons des examens à 9 heures AM la fin de semaine.

Tes amis qui ne sont pas du HEC pensent que c'est une excuse pour ne pas sortir avec eux, mais, t'aimerais bien que ce ne soit pas vrai aussi.

3. Tu vas avoir LE MEILLEUR Bal des Finissants de tous tes amis universitaires

Ce ne sont pas toutes les assos qui sont prêtes à investir un demi million de dollars pour permettre à leur finissants de vivre une expérience inoubliable.

Adventure Club et T-Pain ont même déjà fait la fête avec les étudiants du HEC! Pas pire, pas pire.

4. L'hymne national canadien ne sera plus jamais pareille

« Ohh H-E-C.... Terre des... » on est peut-être mieux d'arrêter là! Pendant les intégrations durant ta première année, tu l'as assez chanté et entendu.

5. Aucune place à la bibliothèque durant les examens...

Les étudiants de la Poly et de l’UdeM les ont déjà toutes prises. Quand tu trouves une place, tu ne veux jamais la quitter.

6. Tu bois de la main gauche


Buffalo. Assez dit. C'est juste rendue une habitude maintenant grâce aux 4 à 7.

Crédit photo - AEHEC

7. Tu sais que tu peux tout faire commanditer dans la vie

École de commerce, qu'est-ce que tu veux! « En échange de visibilité », c'est ta nouvelle pick up line. À tous les événements, il y aura certainement du branding ou un « shout out » aux commanditaires qui les ont rendus possibles.

Malheureusement, ça marche pas avec les parents pour des commandites de voyages.

Crédit Photo - AEHEC

8. Toujours des événements!

Tu t'es mis « attending » à 7 événements ou conférences différents par jour sur Facebook. L'école, les associations et les étudiants du HEC n'arrêtent pas!

1 600 places sold out en genre 5 minutes pour le Party Decelles.

Crédit photo - HEC Montréal

9. Tu te présentes par ton groupe ou par ton association

« Enchantée, moi c'est Julie du groupe 16». Après avoir passé 1 an avec ta classe d'intégration, ça reste avec toi. C'est comme un deuxième nom de famille!

10. La 51 est toujours pleine

Tu as un cours à Decelles et le prochain à Cote Sainte-Catherine. Marcher 15 minutes dans le froid? Non, merci. Alors, tu te retrouves écraser dans l'autobus avec tous tes trucs.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

L’année 2019 a clairement été marquée par les divers mouvements écolos qui se sont produits au cours des mois. On peut penser aux marches pour l’environnement et aux changements qui ont eu lieu dans les épiceries ou même les restaurants. Maintenant que l’année tire à sa fin, la fête qui engendre le plus de consommation est aussi arrivée, mais heureusement pour ceux qui veulent continuer à faire leur part, une foire de Noël zéro déchet a lieu à Montréal ce weekend.

Pour permettre aux intéressés d’en apprendre plus sur le mode de vie zéro déchet et leur offrir des options cadeaux écoresponsables, l’épicerie Loco de Verdun rassemble plusieurs artisans dans ses locaux.

Continuer à lire Show less

Une contravention à la guignolée fait jaser à Montréal et la mairesse s'en mêle

Jean-Philippe Dion a fait savoir son mécontentement sur Twitter.

En ce début du mois de décembre plusieurs activités visant à amasser des fonds et denrées alimentaires pour les gens dans le besoin battent leur plein. En effet, alors que la période des Fêtes approche à grand pas, plusieurs organismes travaillent fort pour permettre à tout le monde de passer de belles festivités. La grande guignolée des médias, bien connue des Québécois, débutait ce jeudi 5 décembre et il semblerait que ce ne soit pas les dons qui font le plus jaser présentement, mais bien une contravention.

En fait, Le tout a commencé alors que l'animateur et producteur Jean-Philippe Dion qui participait à l'événement ce jeudi a reçu un ticket de stationnement sur le pare-brise de son véhicule identifié pour la guignolée.

Continuer à lire Show less

La rentrée universitaire à Montréal doit avoir lieu dans deux semaines. Cependant, ce ne sera peut-être pas le cas pour les étudiants de l'UQAM dont la rentrée 2019 est en jeu, alors que les employés de soutien risquent de déclencher une grève. Le Syndicat des employées et employés de l'UQAM (SEUQAM) et l'employeur ne s'entendent pas.

La source du litige pour les 1800 employés est une question de salaire. Évidemment, cette grève perturbera le bon fonctionnement des cours. En effet, les profs n'auront notamment pas accès aux techniciens de laboratoire, au service de l'audiovisuel et aux électriciens en cas de bris d'équipement. Il n'y aurait pas non plus de secrétaire à l'accueil.

Continuer à lire Show less

La fête de la Saint-Jean-Baptiste, ou comme on dit maintenant la Fête nationale, c'est une occasion pour les Québécois de se retrouver, de s'amuser et d'écouter de la musique d'ici entre amis.

Cependant, tu dois prévoir ce dont tu auras besoin pour t'amuser, car ce ne sont pas tous les commerces qui seront ouverts le 24 juin et si tu ne peux pas te passer de ton vin préféré de la SAQ ou si tu prévois faire une épluchette de blé d'inde mais que tu n'as rien prévu encore, tu dois consulter cette liste.

Continuer à lire Show less