Connexion

10 réalités d'un étudiant du HEC

Est-ce que je suis en France?

HEC Montréal est plus qu'une université renommée et spécialisée en commerce ainsi que dans tous les domaines de la gestion. Il y a toute une expérience qui vient avec aussi!

Une école avec un grand sens de la communauté et d'appartenance avec certaines réalités que l'ont vit tous ensemble. Tu n'es pas seul et nous avons préparé une liste pour te le rappeler.

1. Est-ce que je suis en France?

Tu peux te sentir en France tellement il y a de français
! Environ 30% de tes cours même. Ce n'est surtout pas une mauvaise chose! Ils adorent jaser et ils sont impliqués à fond dans les activités à l'école.

Parfois, il t'arrive de sortir des expressions comme « marrant » à la place de drôle. Bahhh oui, l'accent français peut être bien contagieux!

2. Tu as des examens le samedi ou dimanche matin

Ils disent que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt... même la fin de semaine apparemment! Oui, oui, nous avons des examens à 9 heures AM la fin de semaine.

Tes amis qui ne sont pas du HEC pensent que c'est une excuse pour ne pas sortir avec eux, mais, t'aimerais bien que ce ne soit pas vrai aussi.

3. Tu vas avoir LE MEILLEUR Bal des Finissants de tous tes amis universitaires

Ce ne sont pas toutes les assos qui sont prêtes à investir un demi million de dollars pour permettre à leur finissants de vivre une expérience inoubliable.

Adventure Club et T-Pain ont même déjà fait la fête avec les étudiants du HEC! Pas pire, pas pire.

4. L'hymne national canadien ne sera plus jamais pareille

« Ohh H-E-C.... Terre des... » on est peut-être mieux d'arrêter là! Pendant les intégrations durant ta première année, tu l'as assez chanté et entendu.

5. Aucune place à la bibliothèque durant les examens...

Les étudiants de la Poly et de l’UdeM les ont déjà toutes prises. Quand tu trouves une place, tu ne veux jamais la quitter.

6. Tu bois de la main gauche


Buffalo. Assez dit. C'est juste rendue une habitude maintenant grâce aux 4 à 7.

Crédit photo - AEHEC

7. Tu sais que tu peux tout faire commanditer dans la vie

École de commerce, qu'est-ce que tu veux! « En échange de visibilité », c'est ta nouvelle pick up line. À tous les événements, il y aura certainement du branding ou un « shout out » aux commanditaires qui les ont rendus possibles.

Malheureusement, ça marche pas avec les parents pour des commandites de voyages.

Crédit Photo - AEHEC

8. Toujours des événements!

Tu t'es mis « attending » à 7 événements ou conférences différents par jour sur Facebook. L'école, les associations et les étudiants du HEC n'arrêtent pas!

1 600 places sold out en genre 5 minutes pour le Party Decelles.

Crédit photo - HEC Montréal

9. Tu te présentes par ton groupe ou par ton association

« Enchantée, moi c'est Julie du groupe 16». Après avoir passé 1 an avec ta classe d'intégration, ça reste avec toi. C'est comme un deuxième nom de famille!

10. La 51 est toujours pleine

Tu as un cours à Decelles et le prochain à Cote Sainte-Catherine. Marcher 15 minutes dans le froid? Non, merci. Alors, tu te retrouves écraser dans l'autobus avec tous tes trucs.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Alors que nous sommes habitué.es de voir deux ou même trois demeures à Occupation Double, cette année pour l'édition dans l'Ouest, les célibataires seront tous.tes dans une seule grande maison et la production explique comment l'équipe a fait pour créer un espace de vie propice aux tournages de l'émission.

Lors de la quotidienne du jeudi 16 septembre, le directeur artistique d'OD, Antoine Laurier, a fait une visite guidée de l'immense maison des candidats et candidates à Jay Du Temple, donnant un aperçu de celle-ci aux fans de l'émission.

Continuer à lire Show less

Qui n'a jamais tenté de se couper les cheveux seul.e? Alors que ce genre de décision spontanée est souvent suivi de regrets et d'une visite imprévue au salon de coiffure, il est tout de même drôle de voir les autres faire la même erreur. C'est d'ailleurs le cas de Khate Lessard qui, dans une story Instagram publiée le 16 septembre, a révélé qu'elle s'était coupé les cheveux elle-même.

L'ancienne participante d'OD a raconté à ses 167 000 abonné.es que la veille, elle a voulu rafraichir sa coupe sur un coup de tête, mais qu'elle ne voulait pas déranger son coiffeur Kevins-Kyle pour se défaire de quelques centimètres de sa chevelure.

Continuer à lire Show less

Alors que la troisième saison de Si on s'aimait a commencé il y a moins d'une semaine, soit le lundi 13 septembre, il semblerait qu'une candidate aurait quitté l'aventure quelque temps après le début des tournages.

C'est ce que le chroniqueur de La Presse, Hugo Dumas, a affirmé ce jeudi 16 septembre.

Continuer à lire Show less