On va être honnêtes, sur Facebook on n’a pas juste nos amis proches. Mettons qu’avec les années, on se ramasse avec des connaissances assez lointaines dans notre fil d’actualités quand c'est pas des inconnus. Certaines personnes sont divertissantes, tandis que d’autres font juste te mettre à boutte.

Voici donc les 12 raisons pour lesquelles je supprime quelqu'un de Facebook:

1. Tu m’envoies une invitation pour jouer à un jeu à chier et trop coloré

«S’cuse moi, c’est pas moi qui les envoie, ça se fait tout seul, c’est pas de ma faute…»

T’as raison, c’est sûrement de la mienne.

PARAMÈTRES! L’onglet s’appelle PARAMÈTRES!

2. Trop de bébés animaux

Oui c’est vrai que c’est cute un petit chaton qui boit de l’eau direct au robinet. Mais un moment donné, c’est pas une raison pour faire une psychose non plus.

Si jamais tu croises une mini-ferme de Pâques dans un centre d’achats, vas-tu essayer de t’ouvrir les veines avec la clôture en broche parce que tu ne seras pas capable d’handle le niveau de cuteness ?

3. Tu partages des faux concours

Apple vaut environ 700 milliards de dollars, pas certain que leur département de marketing soit rendu à faire tirer des iPhones juste parce que le cellophane de la boîte est magané.

J’imagine que tu dois encore attendre le dépôt de ton héritage de 6,5 millions d’euros provenant d’un roi congolais dans ton compte pour payer ton prochain mois de loyer.

4. Tu t’exhibes trop

C’est Facebook, c’est pas le Summum, calme-toé.

Es-tu certaine que ta vieille tante en région veut te voir en bikini Corona étendue à quatre pattes avec un doigt dans la bouche sur une plage de Cuba?

La question se pose.

5. Tu publies trop de photos de tes repas

Que ce soit au resto, ou tes propres recettes, en haut de 2 photos de bouffe par semaine, t’es OUT.

Tu te la joues fancy avec ton assiette carrée pis ton design abstrait de vinaigre balsamique, mais t’es pas mal plus discret sur le pot de Häagen-Dazs pis le sac de Miss Vickies aux piments jalapenos que tu t’enfiles le dimanche soir en écoutant Netflix avec le mot de passe d’une ancienne date Tinder.

6. T’es pu ma blonde

7. T’es l’ami à celle qui est pu ma blonde

8. Tu publies des affaires de conspiration qui n’ont aucun sens

Non, c’est pas les États-Unis qui ont commandé l’attaque du 11 septembre 2001 pis non, les vaccins c’est pas un complot pour nous rendre malade et régulariser l’espèce humaine.

Fais pas ton Gaétan Frigon, vérifie donc tes sources.

9. Abus de selfie

Honnêtement, ça peut passer de temps en temps. Mais on va s’entendre que si tu oses celui au volant en regardant l’horizon, c’est inacceptable. Idem pour le selfie en faisant semblant de dormir. Je vais te dire un secret: on l’sait que tu dors pas.

Pis c’est quoi l’affaire avec la face surprise/sensuelle comme si tu t’attendais pas à ce qu’une photo soit prise, y'a ZÉRO élément de surprise, c’est TOI qui la prends!

10. Tu dédoubles tout sur Instagram

Choisis ton média.

On le sait que t’es au match des Alouettes avec des billets gratuits pis que tu te fies sur la foule pour savoir quand festoyer ou crier « CHOO » parce que tu comprends FUCK ALL au football.

Si en plus tu dédoubles, ça commence à être vraiment gossant.

11. Tu écris des statuts positifs trop flous

« Bon matin à tous! Quoi de mieux que de se réveiller en bonne compagnie avec les rayons du soleil qui pénètrent dans la chambre. La vie est bonne pour ceux qui la prennent du bon côté. Fixez-vous des objectifs et le chemin pour les atteindre sera rempli de satisfaction et de… » OK DÉCROCHE!

J’veux juste boire mon café pis savoir si Drogba a compté son premier but.

12. Tu fais un statut pour trouver quelqu'un pour t’accompagner à faire une activité

Si tu veux vraiment y aller avec moi, écris-moi directement. Avec un genre d’appel à l’aide/télécommunication de masse, j’me sens pas ben ben spécial. T'sé, t’as aussi l’option de mettre une annonce dans le journal local sous l’onglet RENCONTRES pour trouver quelqu’un pour aller voir le dernier Mission Impossible.

BTW, tout ça s’applique à moi aussi, et je vous prie d’être sans pitié.