Connexion
13 raisons pour lesquelles on ne réussit pas à atteindre un orgasme

J'pas sexologue. J'tun peu sexuelle à temps partiel par contre, comme tout le monde, j'imagine. Sache d'abord que le 21 décembre est la journée internationale de l'orgasme, non c'est pas aujourd'hui, mais on s'en sacre, tu seras juste mieux préparée. Si on se déguisait tous en point G pour l'occasion? C'tune suggestion de même.

C'est pas si facile atteindre un orgasme, selon cette étude, plus de 46% des femmes canadiennes ont ben de la misère à ce niveau-là. PIRE ENCORE! 10% des dames de notre beau pays n'auront JAMAIS d'orgasme. Jamais, c'est équivalent à zéro, pis c'est pas beaucoup hein!

Voici les raisons pour lesquelles on atteint pas un orgasme.

1. Tu réfléchis trop

T'es pas capable de faire le vide dans ton esprit. J'ai tu assez étudié pour mon examen? C'tu moi qui pue des pieds? J'ai-tu du fun moi là? Criss, y'a une toile d'araignée dans le coin de ma chambre!

 2. Tu y vas straight frotti-frotta

Les préliminaires, tu connais? Un peu de lubrification à jamais fait de mal à personne. Pis ça enlève la douloureuse impression d'se faire pénétrer par une pelletée de gravier.

3. Tu te mets trop de pression

Pas la fin du monde si tu fais pas de deep throat ou de double fisting anal (ça existe-tu?). L'but c'pas d'en faire une carrière, c'est d'avoir du fun. À cachette, j'ai jamais été la meilleure, pis ça m'a jamais stressé une miette.

4. La musique en background fuck ton mood

S Club 7 c'tait ben bon dans le temps, mais ça empêche clairement de jouir. The Weeknd et Otis Redding c'est oui, mais le best of de René Simard, ça me fait pas bander pantoute.

5. T'as de la difficulté à exprimer ce qui te plaît

Ton partenaire peut pas deviner si tu grimpes dans les rideaux, tel un chat aventurier, ou si t'es en train de faker. C't'important de communiquer, pas trop non plus, genre dis pas que ta mère vient souper pendant la péné.

6. L'autre est pas sensuel(le) pour une miette

Des fois, c'est juste une question de face et de mouvements. T'as le corps tout crispé pis on dirait que tu fourres plus avec ton cortex cérébral que ton bassin, c'tun peu tough.

7. Tu ignores un ami de longue date

Le clitoris, c'est comme le sel, c'est bien de l'utiliser au besoin. Avec parcimonie, mais ne l'oublions jamais vraiment.

 8. C'est tout simplement mauvais

Aucune complicité sexu. Aucun plaisir. Ça arrive à tout le monde, pis c'est risqué comme sujet, comme quand tu dis à ta p'tite soeur que son bricolage est ben beau, mais que c'est d'une laideur insoutenable. QUI VEUT UN COLLIER DE MACARONI HEIN ?!! Je m'excuse, je m'emporte.

9. Après mûre réflexion, l'autre t'attire moyen

Triste. C'pour ça que les one night sont rarement les meilleures baises de ta vie. Dans le crépuscule au bar, watatow! Mais là, c'pas son meilleur profil certain ça.

10. L'alcool/drogues/la fatigue

Les 3 mélangés ensemble tu devrais pas t'inquiéter de pas venir, mais plutôt de tes problèmes de consommation.

11. Un endroit achalandé/public

C'est peut-être uniquement moi, mais avoir les culottes aux genoux en attendant ma tite molle à vanil' à crémerie, ça m'amène un blocage. Quand t'as peur de te faire pogner ça peut être ben excitant ou ben de marde.

12. Certaines positions sont moins propices

T'sais quand t'es accotée sur le La-Z-Boy que ta mère t'a donné quand t'es partie en appart, que tu renfonces anormalement dedans pis que le gars doit avoir le cul solide dans les airs pour essayer de garder la cadence, c'pas bandant. C'est plus aérobique qu'érotique.

13. Les condoms

C'est un peu touché ça. On a pas le choix de se protéger, je sais! Sauf que perso, l'odeur des capotes me donne l'impression d'être à l'autodrome St-Eustache pendant que le monde font des burn. Ça sent le vieux pneu brûlé, j'ai un rot-vomi juste à y penser.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Si tu ne t'es jamais intéressé à ton signe astrologique, c'est le moment idéal. Puisque la ville de Montréal est en confinement prolongé pour les deux prochaines semaines, quelques conseils — offerts par les planètes et les étoiles, rien de moins — ne sont pas de trop.  

Narcity s'est donc entretenu avec l'astrologue Eliza Robertson pour avoir un aperçu du futur de chaque signe astrologique pour le reste du mois de novembre. 

La sélection de l'éditeur : François Legault n'exclut pas la possibilité de fermer les écoles au Québec

Continuer à lire Show less

Au début, c'était vraiment parfait. J'avais vraiment rien à dire. Je me plaignais jamais.

C'est ce qu'on appelle la lune de miel dans une relation. C'est le moment où tout va super bien. On voit vraiment juste le bon côté de la relation. Je disais à tout le monde que j'étais en amour par-dessus la tête et je le croyais vraiment.

Continuer à lire Show less

Tu sais, il y a des jours où ça te tente juste pas de coucher avec ton partenaire, pour aucune raison précise, et c'est bien correct. Mais dire à l'autre que ça nous tente juste pas, des fois c'est poche, alors on sort une excuse bidon. Il y a certaines excuses qui sont vraiment plus cocasses que d'autres, comme: « Je dois m'occuper de mon terrain Farmville. »

De celles-ci est né un nouveau hashtag qui a explosé sur Twitter: #BadExcusesToAvoidSex

Continuer à lire Show less

Le moment où j'ai réalisé que je t'aimais

Je m'attendais à tout sauf ça...

J’ai toujours pensé que ça allait me tomber dessus comme une brique. Que j’allais tout d’un coup être éblouie par une lumière, une réalisation intense : « Je l’aime ». 

Dans mon imagination sans fin et mes attentes démesurées de l’amour, ça allait se passer comme dans un conte de fées. On serait allongé sur une doudou dans ma cour arrière à regarder les étoiles. Je porterais ton gilet beaucoup trop grand pour me réchauffer et sentir ton parfum. Tu m’embrasserais, on se regarderait longtemps dans les yeux, et puis tout ferait du sens. Mais la vie, c’est pas un conte de fées. Et regarder les étoiles dans ma cour arrière, j’trouve ça plate, finalement. 

Continuer à lire Show less