J'sais ben que tout le monde pense avoir la meilleure mère du monde, mais j'te jure que la meilleure, c'est vraiment la mienne. J'essaierai pas de te convaincre. Mais ça change pas le fait qu'elle cuisine mieux que Ricardo et Marilou réunis en une seule personne, qu'elle arrive toujours à me faire rire, qu'elle est toujours à un coup de fil de distance quand j'ai besoin d'elle, qu'elle pourrait legit gagner un prix s'il y avait des awards pour les mères de ce monde (maudit qu'il faudrait que quelqu'un invente ça parce qu'elles le méritent bien, quand on y pense)...

Parce que j't'aime ben gros maman et que je souhaite te faire comprendre à quel point t'as été importante dans ma vie, voici 16 choses pour lesquelles je ne t'ai pas assez remerciée!

1. Merci d'avoir été là

Même si j'sais que t'es consciente que t'as été là pour moi (parce que tsé, on s'entend que t'étais clairement consciente de ce qu'il se passait autour de toi, j'tiens à te dire merci d'avoir été là à ce point-là dans ma vie. Sans toi, j'peux te dire que ça aurait juste pas été pareil...

2. Merci de m'avoir supporté pendant ma crise d'adolescence

Plus chiante que moi à 14 ans, tu meurs (ou tu donnes le goût à quelqu'un de se trouver une corde ASAP). J'ai ben conscience que j'ai pas été un ange, faque merci ben d'avoir été aussi fine quand je pétais une coche parce qu'on mangeait du saumon et du poulet.

3. Merci de m'avoir donné des conseils

Oui, je sais que je les ai pas toujours écoutés et que j'avais clairement pas l'air de t'écouter, mais j'te jure que j'étais plus attentive à ce que tu me disais que ce que toi tu pensais...

4. Merci d'avoir été assez patiente avec moi

Parce que j'ai pas juste été chiante pendant mon adolescente et aussi parce que t'as eu besoin de m'apprendre certaines choses qui me venaient pas nécessairement très naturellement. T'es meilleure que ce que tu penses, tsé!

5. Merci de m'avoir bien élevée

Quand je vois les enfants qui courent partout, qui gueulent comme des attardés en pleine épicerie en courant comme des poules pas de tête et qui chialent pour un rien, j'me dis que t'as fait une pas pire de bonne job et que j'ai été assez chanceuse de tomber sur une mère qui a mieux fait sa job que d'autres.

6. Merci d'avoir accordé autant d'importance à mon éducation

C'est pas obligatoire, 'dans vie, des études. Par contre, ça peut clairement à t'aider à t'en sortir mieux dans la vie parce que c'est assez souvent important d'avoir un diplôme quelconque. Faque merci d'avoir pas négligé cette partie de moi parce que je serais clairement pas au cégep et en route pour un bac en actuariat en ce moment si tu m'avais pas poussée dans l'cul, comme on dit!

7. Merci de me laisser faire mes propres expériences

Des erreurs, j'en ai fait, j'en fais encore et je vais continuer à en faire jusqu'à ce que je finisses par crever (pis on va croiser les doigts pour que mon dernier jour soit dans un p'tit moment, K?), et je sais que t'es ben correcte avec ça même si t'aurais ben aimé m'éviter un ou deux pétages de gueule.

8. Merci de m'écouter parler quand je vais un peu moins bien

Un peu comme faire des erreurs, c'est pas fini aujourd'hui et je sais très bien que je vais avoir des ups et des downs dans le futur parce que je suis un être humain normal et parfois même un peu trop déprimé facilement. Quand ça allait moins bien, t'as vraiment tout le temps été là pour m'écouter vider mon sac et j'tiens à te dire merci pour ça.

9. Merci de m'avoir dit non pour certaines choses

Malgré mon jeune âge, après avoir fait la connaissance d'une couple d'être vivants différents, j'ai fini par remarquer que les anciens enfants gâtés faisaient pas les meilleurs adultes du monde, mettons!

10. Merci d'avoir pris soin de moi quand j'en étais incapable

Genre de m'obliger à m'habiller quand il fait - 10 dehors alors que j'suis en déni/en chaleur. Ou de me servir de la soupe pour guérir mon 10 000e rhume de l'année.

11. Merci de m'avoir laissé avoir une opinion

T'as peut-être pas toujours été d'accord avec ce que je pensais, mais tu m'as toujours laissé penser ce que je voulais penser, pis j'pense que c'est ça qui est important. Y'a personne qui veut être une couille molle (désolée pour l'expression un p'tit peu étrange, mais c'est clairement les mots parfaits pour exprimer ce que je pense là) qui change d'avis pour faire plaisir aux autres. Faque merci de ne pas avoir élevé une couille molle.

12. Merci de me rappeler qu'on peut tous faire des erreurs

Parce que Dieu sait que j'aime pas me tromper, que je suis la personne la plus orgueilleuse que je connais et que je me laisse jamais droit à l'erreur. Même si j't'écoutais pas tout le temps quand tu me le répétais, ça a quand même fait son chemin entre mes deux oreilles.

13. Merci de m'avoir donné le goût de cuisiner

On l'sait tous les deux que c'est clairement pas papa qui m'aurait appris à faire des biscuits aux brisures de chocolat aussi bons ou les meilleurs muffins du monde... Mon estomac (et celui de la future famille que j'ai pas encore) te remercie!

14. Merci de m'occuper de mes affaires quand je nie ma maturité

À 19 ans, j'ai encore du mal à appeler pour prendre des rendez-vous, à m'organiser pour réussir ce que j'ai à faire et à m'occuper de mon linge sale. Je devrais avoir honte, je sais, mais merci quand même de rendre la transition vers l'âge adulte un p'tit peu plus douce.

15. Merci de me comprendre aussi bien

Des fois, j'ai l'impression que tu me comprends sans que j'aie à dire un seul mot et que tu sais exactement comment je me sens en un seul regard. Quand t'as pas trop le goût de jaser, c'est pratique un p'tit peu mettons!

16. Merci de m'avoir donné les meilleures bases pour réussir dans la vie

Sans toi, je serais jamais devenue la femme que je suis aujourd'hui. Même si je sais que je suis pas parfaite, je suis quand même pas pire, faque merci pour tout, maman.