Je sais pas pour vous, mais moi, j'en arrache! J'ai beau être en avance et être studieux, mais à ce temps-ci de l'année, la température me donne le goût de rester au lit, de regarder un bon film et de boire une tisane.

Mais comme tous les étudiants universitaire, c'est certain que la tisane prend le bord et que les études vont de l'avant. Avec une envie de frapper tout le monde à chaque matin, je peux vous dire qu'il est temps que cette session finisse.

Une chose est sûre, je ne suis pas le pire dans mon cas, mais voici 20 situations observables chez les étudiants les plus mal-adroits que tu croiseras à l'université !

Crédit photo - Laurence Béland

1. Oublier d'imprimer le travail

Good job ! On t'a épargné la moitié du travail parce que ton équipe avait pas confiance en tes talents et t'as réussi à oublier d'appuyer sur print ? Pour vrai, une erreur ça arrive, mais ça t'aurais pu te forcer.

2. Faire tout le travail d'équipe tout seul

Faut pas être entouré de ces 10 types de personnes avec qui tu ne dois jamais te mettre en équipe à l’université

3. Arriver en retard à l'examen final

Tu peux le blâmer sur l'autobus qui a pogné une plaque de glace et qui a glissé jusqu'à Longueuil ou sur ton côté fancy qui se doit d'appliquer ton cache-cerne pendant 3 heures.

4. Ton cell qui sonne pendant l'exam

Wow. Le moment le plus malaisant.

Crédit photo - Laurence Béland

5. Faire l'examen avant tout le monde et devoir tout dire

Fuis tes collègues comme si t'étais Justin Bieber qui fuit ses fans !

Crédit photo - Laurence Béland

6. Oublier que ton examen avait un verso

Je suis mal à l'aise parce que ça m'est déjà arrivé.

7. Finir saoul après une soirée d'étude

Ça commence toujours par une révision, une discussion trop deep, une pizza all dressed, pi un dépanneur trop proche de l'appart pour rester à jeun...

8. T'engueuler avec tes amis pour rien

Je sais pas pour vous, mais j'suis irritable à un point où les gens me contournent dans les corridors. Entre novembre et mi-décembre, fais tes affaires pi argumente pas sur des niaiserie avec tes amis si tu veux pas créer un pêtage de coche international.

9. Avoir l'air d'un déchet

Avoir les cheveux gras, sentir le vieux poisson et porter le même sweatshirt pendant 2 semaines : c'est un signe que t'as cr*ssement bien étudié et que t'as mis tes priorités à la bonne place. Sentir bon : c'est pour Noël !

10. Perdre tout ton travail parce que t'avais pas sauvegardé

Ça arrivait pendant que tu jouais aux Sims quand t'habitais chez tes parents en 2003 et ça arrive malheureusement en fin de session quand ton ordi réalise que tu lui transfères tout ton stress.

11. Faire une overdose de caféine

C'est de la drogue !

12. Vouloir lâcher ton bacc

Je me suis surpris en train de trouver un autre domaine d'étude, mais finalement j'ai réalisé qu'on était tous dans le même bateau et qui fallait passer par là...

13. Oublier de manger pendant ta journée d'étude

C'est un bon signe d'être concentré à un point d'oublier son estomac, mais c'est moins drôle de se sentir étourdi et de tomber dans les pommes...

14. Regarder les vidéos Facebook les plus impertinentes

Ça commence par un ami qui te tag, ça fini que t'as regardé l'équivalent du Titanic en vidéos Facebook

15. Vouloir appliquer au Club Med

Faire f*ck off, prendre l'avion et fêter avec des vacanciers > étudier pour un cours où t'étais pas toute là pendant la session...

16. Pleurer parce que c'est difficile

Ça prend un shit load d'étude et une toune un peu triste : tout explose et ça fait du bien, faut pas lâcher.

Crédit photo - Laurence Béland

17. Caller malade à ta job parce que t'as trop de devoirs

18. Perdre ton streak Snapchat avec tout le monde

T'avais 147 jours de streak avec ton chum, mais tu l'as perdu parce que t'étais trop dans tes études...

19. Organiser ton party de fin de session au lieu d'étudier

C'est tellement plus le fun l'organisation d'événements que l'exam de demain.

20. Installer Tinder pour trouver un homme riche

T'es rendu là.

Sur ce, je te souhaite de raconter ces anecdotes et d'en rire au lieu d'en pleurer, parce que peu importe le domaine d'étude, y'en a des flops : bonne fin de session !