Connexion

20 réalités que toutes les personnes qui dansaient à l'adolescence comprendront

Le nombre d'heures passée en répétition est inimaginable...
20 réalités que toutes les personnes qui dansaient à l'adolescence comprendront

On a tous eu des passes-temps différent, à l'adolescence. Pour certains, la crise de l'adolescence a frappé fort et c'est là que certaines mauvaises habitudes ont commencé. Pour ma part, à l'adolescence je n'ai fait qu'une seule chose: danser.

Pour avoir été dans un programme spécial (aka en sport-art-étude) je devais danser entre 15 et 20 heures par semaines pendant des années. On peut donc dire que c'était une bonne partie de ma vie.

J'étais nostalgique un peu ce matin et j'ai donc décidé de rendre hommage à toutes celles (et ceux) que j'ai connues grâce à la danse. Si, comme moi et mes proches, tu as dansé pendant plus de dix ans de ta vie, tu te reconnaîtras probablement dans les vingt prochains points. Ahhh, la nostalgie!

1. Plus jeune, tu rêvais du moment où tu allais pouvoir danser sur des pointes.

Quand le moment est enfin arrivé, t'as compris que ce ne serait pas qu'une partie de plaisir. Pour que ce soit le moindrement agréable, t'as dû développer des trucs. Tape sur tes orteils, gel, bain de glace, mettre tes pieds en l'air pour ne plus les sentir, name it. T'as tout fait.

2. Tu t'étirais/dansais à n'importe quel endroit

... Et n'importe quel moment. En écoutant la télé / dans la piscine l'été / quand tu parlais au téléphone? Tu finissais toujours par être sur la pointe des pieds et faire des pas de danse.

Ça t'as aussi déjà arrivé dans la vie de tous les jours de mettre tes pieds en première position sans t'en rendre compte.

3.Tu as pu répéter des centaines de fois un même mouvement avant d'être satisfaite.

Le moment où tu réussis une triple pirouette > tout.

4. Tes meilleures amies étaient forcément celles avec qui tu dansais puisque tu les voyais pratiquement chaque jour en classe.

5. Tes parents était toujours horrifiés lorsqu'ils voyaient toutes les ampoules sur tes orteils

#ViveLesPointes

5. Tu commençais tes classes avec plusieurs survêtements

6. Puis tu les enlevais après 10 minutes, entrain de suer comme jamais

7. Se changer l'une devant l'autre est devenu une habitude à travers les années

C'est pas avec toutes tes amies que t'as su développer un lien si particulier, mais avec tes amies de la danse, c'était votre quotidien.

8. Oui, tu as écouté Dirty Dancing, Honey, Save The Last Dance et tous les Step up

Plusieurs fois.

9. ...Et tu t'es dis que tu pourrais faire les chorégraphies

(Tu en as même peut-être appris quelques unes).

10. Tu as eu sans doute les costumes les plus laids que tu pouvais avoir pour les spectacles

[embed]https://www.instagram.com/p/BCNrO-zkA5L/?taken-by=karolinakuras[/embed]

Soyons honnête, t'sais. C'était loin comme tu te l'imaginais sur les modèles que tes profs te montraient sur papier.

11. Tu rêvais qu'il y ait des gars qui s'inscrivent aux mêmes classes que toi pour faire des duos

Mais si c'est déjà arrivé, ça n'a définitivement jamais été comme tu te l'imaginais/comme dans les films

12. Un des meilleurs feeling que tu as ressenti dans ta vie est quand tu pouvais enlever tes pointes après un cours d'une heure et demie.

*Alleluia*

13. T'as aussi déjà (secrètement) rêvé de faire les auditions de So You Think You Can Dance

14. Il y avait toujours cette personne dans les répétitions qui se souvenait de toutes les chorégraphies

15. Celles qui faisaient du ballet auraient toutes aimé être bonne en hip hop et toutes celles en hip hop rêvaient d'être bonnes aussi en ballet.

16. Tu te souviens le sentiment que tu as eu quand on t'a attribué ton premier solo

*Tears of joy*

17. Tes amies qui ne dansaient pas te disaient toujours qu'elles aimeraient faire des pointes.

Mais si seulement elles savaient à quel point ça fait mal, leur discours aurait changé.

18. T'as gardé ta première paire de pointes à quelque part chez toi

Et peut-être même tes vieux collants et maillots de danse. Pourquoi? Je ne le sais pas plus que toi.

19. Tu te plaignais à chaque fois qu'il faisait humide/chaud/froid dans le local de danse

Ou lorsqu'il faisait beau dehors et que tu devais encore passer deux heures à danser.

20. Mais maintenant, tu t'ennuies de danser comme jamais!

Parce qu'au bout du compte, c'était (et ce sera toujours) ta première passion. À travers les années, tu sais que tu ne serais pas la même personne si tu n'avais pas dansé!

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Décidément, le nouveau coronavirus continue de faire des siennes au sein des établissements scolaires du Québec. Une deuxième école secondaire de Longueuil doit fermer ses portes pour les quatorze prochains jours en raison du nombre élevé de cas positifs à la COVID-19.

C’est ce qu’a confirmé la Direction de santé publique de la Montérégie, dans une lettre envoyée dimanche aux parents de l’École secondaire Jacques-Rousseau, à Longueuil.

Continuer à lire Show less

Les filles, être dans notre gang, c’est vraiment awesome. Je suis d’ailleurs dans l’équipe des Spice Girls, sans les plateformes et les chorégraphies, mais je crie haut et fort «Girl Power».

Être affublé de ce sexe vient quand même avec son lot de struggles, on va se le dire. Je SAIS que tu vas aussi te reconnaitre dans ces gifs parfaits pour décrire les petits et grands problèmes du quotidien d’une fille.

Continuer à lire Show less

À moins que tu ne vives sous une roche, tu as sûrement entendu LE hit de l'été 2017: Despacito. Si t'es un real, tu sais que je parle du remix avec le babe Justin Bieber et Daddy Yankee.

Cette chanson est sur les lèvres de TOUT LE MONDE, qu'on l'aime ou pas. Perso, j'adore la chanson, tellement que je connais presque les paroles par coeur. Je dis presque, parce que j'ai encore un peu de misère avec les bouttes en espagnol. J'ai beau avoir pris des cours d'espagnol pendant plusieurs années, j'le pratique pas assez pour pouvoir chanter aussi rapidement que Luis Fonsi.

Continuer à lire Show less

23 problèmes que seuls les serveurs de restos à déjeuner peuvent comprendre

Je vais te le dire: les gens sont pas tous ben ben gentils avant de boire leur café.

J’ai toujours cru que le bartending était un art. Oui, un art. On a tendance à penser aux barmaids comme des jolies filles un peu extravagantes et sans compétences précises, mais je crois que c’est seulement un stéréotype qu’on se fait avant d’avoir essayé de dealer avec des inconnus saouls.

T’as déjà essayé de gérer ta meilleure amie saoule et ce fût, en plus d’être un échec, la chose la plus drainante du monde? Imagine des inconnus qui se foutent pertinemment de toi, tous les soirs.

Continuer à lire Show less