Connexion

Parce que Montréal, c'est aussi un point culminant dans tout ce qui a trait au militantisme. Vendredi c'était la grève sociale du premier mai. Des milliers de travailleurs, d'étudiants et de professeurs étaient en grève, légale ou illégale. La manifestation de soir est partie du carré Philipps à 18h30. Pourtant pacifique, elle a été réprimée à peine 20 secondes après son début. Gaz lacrymogènes et poivres irritants étaient au rendez-vous. Des enfants en ont même été victimes, des personnes âgées et même un bébé.

Le SPVM était présent, mais aussi la Sureté du Québec. Plusieurs milliers de manifestants étaient toutefois au rendez-vous. La soirée s'est terminée avec 84 arrestations, tard le soir, après plusieurs heures de bataille. L'air était irrespirable hier au centre-ville et plusieurs passants se sont fait coincer dans la manifestation, les policiers les empêchant de continuer leur chemin. Voici quelques photos du déroulement de la soirée!

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.