Connexion
FR - Choses à faire

5 endroits où voir Kim Kardashian à Montréal ce week-end

Pour satisfaire ton côté groupie.
5 endroits où voir Kim Kardashian à Montréal ce week-end

Perso, j'ai définitivement une relation amour-haine avec Kim K. J'aime la détester pis entretenir une relation complètement malsaine avec elle. Pire, j'regarde Keeping Up with the Kardashians pour être au courant des potins pour mieux la juger par la suite.

Mon rêve se réalise, parce que madame débarque à Montréal!! Elle est présentement à Toronto et elle vient passer la fin de semaine ici pour suivre sa délicate moitié si souriante, Kanye West.

En tant que semi fan semi hater de Kim K, j'ai analysé ses goûts, ses habitudes de vie, son ascendant astrologique (elle est balance ascendant salope selon mes calculs) et j'ai réussi à déduire qu'elle visiterait probablement ces endroits.

Voici donc où tu risques fort de la croiser. C'est ta chance!

via @aaronnilsen

1. Chez Ogilvy en train de faire une séance de magasinage

Allons-y par déduction. Le spectacle de Kanye chose est au Centre Bell, elle va donc séjourner pas trop loin (sorry gens de Verdun). Elle va sûrement vouloir aller dépenser son cash dans les boutiques, elle aura pas beaucoup de temps, faque à va y aller avec une place réputée : La Maison Ogilvy. C'est connu, y'a une sélection de marques de luxe là-bas pis Kim ne porte pas du Croteau.

via @kimkardashian

2. Pendant un souper chez Milos 

Milos est un lieu de rencontre de célébrités assez connu à Montréal. Tout est impeccable là-bas, nourriture, déco, service, ça sent le spot parfait pour aller porter ses guenilles Yeezus après le show de son époux. Le Plateau est tellement populaire en plus, elle a pas le choix d'y faire un arrêt ET Kylie est venue fêter son anniv' dans ce quartier en 2015. Faque j'pense c'est écrit dans le ciel qu'elle finit là-bas.

via @undefined" class="lml-instagram-embed-2" />via @undefined

3. Une poutine/smoked meat entre les mains chez Schwartz's

Tant qu'à être en ville, elle voudra sûrement goûter au plat signature que tout le monde associe à Montréal. Elle a pas le choix d'aller bouffer cette institution vénérée de la métropole. La question est : est-ce que Céline va aller la rejoindre pour jaser carrière, enfants, garderie? J'en doute.

via @kimkardashian

4. Avec ses kids en train de commander un cornet à La Diperie 

À Toronto, elle a été aperçue à la crémerie Sweet Jesus en train d'se bourrer la face... Donc, elle est friande des gourmandises sucrées et La Diperie est pas mal ZE spot où aller te bourrer la face durant la saison estivale. Tu peux sûrement prendre une photo d'elle qui se liche les doigts tout collants pour la vendre à un média connu.

via @kimkardashian

5. Faire le party à l'École Privée

Ce club de Montréal est assez exclusif et c'est pas toujours facile d'y pénétrer. Jet-set, Kim va sûrement vouloir aller skipper le line up, faire 345 selfies pis bouger ses hanches légèrement pour montrer la party girl qu'elle est. Pendant que Saint pis North vont dormir dans limo.

BONUS!!

Spot où tu risques pas de la croiser

via @gendreyy

Si tu veux avoir la criss de paix, pas entendre parler de Kim, va au Trh-Bar. Tout le monde s'en sacre d'elle là-bas.

Reste informé
Reçois quotidiennement les dernières nouvelles pour la ville Montréal dans ta boîte courriel.

Situé dans le quartier de Griffintown à Montréal, le resto nommé Perles et Paddock est l'endroit parfait si toi et tes BFFs avez envie de vous offrir une petite sortie pour votre 5 à 7 entre ami.es.

L'endroit, qui était un garage avant l'ouverture du restaurant en 2017, a refait peau neuve en 2021 avec une décoration des plus funky. À l'extérieur, des éclats de couleurs pastels sillonnent la devanture blanche, alors que l'intérieur est illuminé de petites lumières féériques dans un décor épuré, sauf pour la verdure abondante.

Continuer à lire Show less

Une immense manifestation contre le passeport vaccinal a lieu à Montréal (VIDÉOS)

12 400 personnes ont répondu à l'appel sur l'événement Facebook.

Alors que le passeport vaccinal est entré en vigueur ce 1er septembre, plusieurs milliers de Québécois.es « pro choix » manifestent en réalisant une grande marche de 4,6 km, ce dimanche 5 septembre, sur la place Jacques-Cartier, au Vieux-Port de Montréal.

« L'heure de la division est terminée! Nous sommes dans un pays démocratique donc nous sommes supposés avoir le droit de choisir, avoir le droit de dire non, avoir le libre choix d'accepter ou non un traitement médical! Le gouvernement use de la peur et de la menace pour inciter les gens à recevoir cette injection et maintenant impose un passeport vaccinal ! Ils obligent les enfants à être masqués en classe, alors que des parents assoient en terrasse c'est correct! C'est incohérent et surtout inacceptable! », est-il indiqué dans la description de l'événement Facebook.

Continuer à lire Show less

Des fois, tu veux faire une pause d'humains et tu rêves de vivre tout seul.e sur une île autre que celle de Montréal ? Sache que c'est un rêve réalisable si tu as 1,650 million de dollars en poche, puisque cet immense chalet situé sur une île privée à Saint-Alphonse-Rodriguez est à vendre et il a sa propre plage privée.

Située en plein cœur du lac Cloutier dans la région de Lanaudière, la propriété comprend le lieu d'embarcation à Sainte-Béatrix soit un garage double, des stationnements et un quai pour bateaux avec éclairage et le chalet en lui-même.

Continuer à lire Show less

Violence par armes à feu : « Montréal n’est pas sécuritaire » selon cette criminologue

« Actuellement, on peut le dire, on a, à Montréal, une guerre de gangs ».

Les jours se suivent et se ressemblent dans la région métropolitaine, alors que les fusillades se font fréquentes. Or, avec cette montée de la violence par armes à feu dans les rues, «Montréal n'est pas sécuritaire » selon la criminologue et sociologue Maria Mourani, créatrice de la première firme privée de criminologie au Québec.

« Actuellement, on peut le dire, on a à Montréal une guerre de gangs », lance d'emblée Mme Mourani en entrevue avec Narcity, qui avance qu'un début d'émergence est survenu dès l'automne 2020. « Ça s'est accentué cet été », a-t-elle poursuivi.

Continuer à lire Show less