Connexion

À travers cet article, j'énumère quelques points communs aux Africains vivant en Occident et plus précisément à Montréal. L'adaptation à ce nouveau cadre de vie n'est pas toujours facile. Si tu es un Africain, tu te reconnaîtras ou alors, tu reconnaîtras sans doute un de tes amis africains.

1. On pense que tu connais tous les Africains de Montréal

Tu connais Fatima? Elle te ressemble beaucoup! Ce serait vraiment trop beau si tous les Africains se connaissaient entre eux. Enfin, pas si beau que ça, car il y aurait aussi trop de problèmes, les commérages seraient non-stop 24h/24.

2. La nourriture du pays te manque

Tu penses avec nostalgie au fameux goûter de 16h. C’est à ce moment que tu as la nostalgie des beignets de tantie Claclo et que tu repenses à la bonne bouffe du pays. Tu iras dans un restaurant africain pour te consoler ce week-end. De toute façon, tu es abonné aux épiceries Ghanacan, Futaï et aux restaurants africains. L’abidjanaise, Le Bled, Akwaba, tu connais. Est-ce qu’un bon kédjénou peut remplacer une poutine?

Crédit photo - Rosie

3. Même après plusieurs années, tu es toujours impatient que le printemps arrive

Il fait -22° et tu arrives difficilement à marcher lors d’une tempête de neige. Alors, tu te demandes intérieurement « Qui est-ce qui m'a dit de venir ici. », mais ça, il fallait y penser avant. Entre l'hiver et l'Africain, pas d'histoire d'amour à l'horizon.

4. Accro aux évènements africains

Les concerts des artistes et humoristes africains sont pour toi un rendez-vous à ne pas manquer. De Miss Montréal Afrique au concert de Davido en passant par Nastou et Gohou, tu es présent et swaggé à mort!

5. Les partys entre Africains

Tu aimes retrouver tes potes pour discuter. L’ambiance des fêtes africaines, tu aimes ça, d’autant plus que tu pourras te trémousser sur des rythmes du pays. Est-ce que la techno peut remplacer gweta ? Toi-même tu sais!

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.